François Hollande choisit Dijon pour inaugurer ses nouvelles visites de terrain

Publié le 08/03/2013 - 08:58
Mis à jour le 08/03/2013 - 09:13

Il avait envisagé de venir à Besançon la dernière semaine de décembre 2012. Visite reportée nous avait-on dit en janvier ou février. Finalement, Dijon vole une nouvelle fois la vedette à la capitale comtoise. C’est en effet dans la ville de François Rebsamen que le président de la République inaugure les 11 et 12 mars ses "nouvelles visites de terrain".

Les 11 et 12 mars

PUBLICITÉ

François Hollande se rendra à Dijon les 11 et 12 mars, premier déplacement d'une série de visites à travers la France pour expliquer sa politique aux acteurs sociaux économiques et aux élus. Le Président de la République devrait rencontrer des jeunes, les services de l'Etat et les élus de la Région. Il visitera également l'entreprise de biotechnologie Onco Design et les laboratoires Urgo, selon un communiqué de l'Elysée.

Ce déplacement à Dijon inaugure un nouveau rythme et un nouveau style de visites de terrain du président de la République confronté à de sombres sondages.

François Hollande devrait ainsi effectuer plusieurs grands déplacements, prévus en deux jours, avec l'objectif de quadriller la France dans les mois qui viennent. Ces visites devraient avoir lieu toutes les six à huit semaines. L'idée est qu'à chaque fois, le président passe une nuit sur place pour avoir le temps d'expliquer sa politique aux acteurs socio-économiques, mais aussi aux élus qui donnent de sérieux signes d'inquiétude.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : L. Fagaut veut une carte « avantages séniors » et la gratuité des transports pour les enfants

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020, dont la gratuité des transports pour les enfants jusqu'au lycée et la création d'une carte "avantages séniors".

Municipale 2020 à Besançon : K. Bouhassoun ne souhaite pas équiper la police municipale d’armes létales

La question de l'armement de la police municipale est l'un des sujets forts de cette campagne pour l'élection municipale 2020 à Besançon. Si des candidats sont pour l'armement létal des policiers municipaux, Karim Bouhassoun, candidat du mouvement Bisontines-Bisontins, ne l'intègre pas dans son programme sur la sécurité selon un communiqué du 9 décembre 2019.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite armer la police municipale « par conviction »

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020. Parmi elles, l'armement et de le doublement des effectifs de la police municipale…

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Grève du 5 décembre : l’Equipe d’Anne Vignot appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites

L'Equipe autour d'Anne-Vignot (composée de Europe Écologie les Verts, le Parti Socialiste, le Parti Communiste, Génération.s et À gauche citoyens !) pour l'élection municipale de Besançon 2020 soutient la journée de grève du jeudi 5 décembre 2019 et appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.93
partiellement nuageux
le 10/12 à 18h00
Vent
1.56 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
90 %

Sondage