Françoise Branget veut faire avancer le contournement

Publié le 16/04/2008 - 09:38
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:05

Françoise Branget, députée UMP du Doubs, est intervenue récemment à l’Assemblée nationale pour interpeller le gouvernement sur l’achèvement de la voie de contournement de Besançon dans la perspective de l’arrivée du TGV Rhin-Rhône à Auxon.

 ©
©

 « En 2004, la voie dite des Montboucons a été mise en service. La voie dite des Mercureaux sera achevée, si tout va bien, fin 2010. L’opportunité de réaliser l’achèvement de cette voie est vivement réactivée par la construction de la nouvelle ligne à grande vitesse et par l’ouverture proche d’une nouvelle gare TGV », a demandé Françoise Branget à Hubert Falco, secrétaire d’Etat chargé de l’Aménagement du Territoire, qui, rappelons le, a failli être Jean-François Humbert, sénateur UMP du Doubs.

«Je partage votre avis concernant le caractère prioritaire de cet aménagement pour l’agglomération de Besançon. Cependant, au même titre que les autres priorités régionales et nationales d’aménagement du réseau routier national, le financement de l’opération devra être recherché dans le cadre des programmes de développment et de modernisation des itinéraires. Il en va de même pour le financement de l’aménagement à deux fois deux voies entre La Vèze et l’échangeur du Trou-au-loup, et pour la réalisation des études relatives à la mise à deux fois deux voies de la section Planoise-Beure », a répondu le secrétaire d’Etat.

La question a le mérite d’avoir été posée, mais on n’a pas l’impression que la question de Mme Branget a fait évoluer le dossier.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : le portrait et le programme de Gilles Platret

CANDIDAT N°7 • Gilles Platret a 48 ans. Depuis 2014, il est maire de Chalon-sur-Saône et conseiller régional à la Région Bourgogne Franche-Comté depuis 2015. Il est également vice-président du parti Les Républicains. Cette année, il se présente en tête de liste pour les élections régionales avec "Pour les Bourguignons et les Francs-Comtois" (LR-Debout la France-UDI).

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : le portrait et le programme de Stéphanie Modde

Candidate n°6 •

Stéphanie Modde a 53 ans. Présidente du groupe des élus écologiste a 10 ans, Elle a intégré les Verts en 1995. Depuis, elle n'a eu de cesse de faire de l'écologie politique son étandard avec une vision sociale clairement affichée à gauche. Avec sa liste  "Écologistes et Solidaires", Stéphanie Modde dit vouloir porter une écologie ambitieuse pour la Bourgogne Franche-Comté.

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : le portrait et le programme de Marie-Guite Dufay

Candidat n°3 • Marie-Guite Dufay a 73 ans. Élue au conseil régional de Franche-Comté sur, elle devient 1re vice-présidente de la région. Au décès de Raymond Forni en 2008, elle prend le siège de la présidence qu'elle conservera en 2010 puis en 2015 lors des premières élections à l'échelle des grandes régions. Elle se représente à nouveau avec la liste "Notre Région par Coeur" (PS-PRG-PCF et société civile)

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : le portrait et le programme de Denis Thuriot

Candidat n°2 • Denis Thuriot a 54 ans.Ex-membre du parti socialiste dont il s'éloigne en 2012, cet avocat de profession a conquis la mairie de Nevers en 2014 avec une liste sans étiquette et le soutien du Centre et d'une partie de la Droite. Il est l'un des premiers à rejoindre Emmanuel Macron en 2016. Il mène aujourd'hui la liste "La Région partout et pour tous" qui réunit la majorité présidentielle LREM avec le MoDem et Agir.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.18
ciel dégagé
le 14/06 à 15h00
Vent
3.51 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
19 %

Sondage