Frontière suisse : une pétition contre la fermeture de douanes

Publié le 30/11/2016 - 16:38
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:04

Le Groupement Transfrontalier Européen a déposé ce mercredi 30 novembre 2016, la pétition contre la fermeture de poste de douanes entre la France et la Suisse auprès du Grand Conseil. En tout plus de 7 000 signatures ont été récoltées.

"Non à la fermeture des petites douanes", c’est ainsi que s’intitule la pétition déposée par le Groupement Transfrontalier Européen (GTE) ce mercredi 30 novembre 2016 au matin au secrétariat du parlement cantonal genevois.

4 postes de douanes ouvriront plus tard

C’est suite à l’annonce en septembre 2016 du ministre genevois des Transports de fermeture de 4 postes de douanes. L’élu a décidé de retarder à 8h30 au lieu de 6 heures du matin l’ouverture des passages frontaliers de Certoux, Soral 2, Sézegnin et Chancy 2. Ces communes frontalières dénoncent depuis plusieurs années les nuisances d’un trafic constant.

GTE veut des discussions

Pour GTE cette pétition vise à "renforcer la position des élus français qui réclament qu'il y ait concertation et discussion plutôt que des décisions unilatérales". Pour autant, le Groupement est prêt à échanger avec le ministre de transports sur d’autres possibilité, comme des développements alternatifs de l’automobile.

Le département genevois des Transports n’a pas encore fixé de date pour l’ouverture plus tardive des douanes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

La Citadelle de Besançon en pleine mutation

"La forteresse de Vauban, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, change de paradigme : elle n’est plus un site de repli en cas d’attaque, mais s’ouvre sur la ville." La Ville de Besançon veut incarner les valeurs de l’UNESCO dans un projet touristique et culturel complet dont les travaux se dérouleront jusqu’en 2026.

Législatives 2022 : découvrez les candidats du Doubs de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale

Suite aux résultats de Jean-Luc Mélenchon, candidat des Insoumis à l’élection présidentielle, les différents partis de Gauche (LFI, EELV, PCF et PS) ont décidé de s’unir et de présenter un programme commun pour les élections législatives des 12 et 19 juin prochains. Voici les candidats choisis dans le Doubs pour représenter la NUPES (Nouvelle Union populaire écologiste et sociale).

Un « boulanger à l’Assemblée » : Stéphane Ravacley (Nupes) entre en campagne

Du fournil au marché dominical. Il était sur le pont à 3 heures du matin, a enfourné ses 500 viennoiseries du dimanche, préparé ses pizzas et livré ses commandes. Puis il a enfilé sa veste blanche de boulanger sur son t-shirt enfariné et il est entré officiellement en campagne, celle des législatives de juin.

Le premier plan d’actions pour rétablir le Lynx boréal en Bourgogne Franche-Comté est lancé

La vulnérabilité de la population du Lynx boréal a conduit le gouvernement à confier mi 2018 au préfet de la région Bourgogne Franche-Comté la responsabilité d’engager l’élaboration de ce premier Plan national d’Actions (PNA), qui s’est appuyé sur les services de la DREAL Bourgogne-Franche- Comté et de l’Office français de la Biodiversité (OFB). Il a été lancé le 11 mai 2022 à l'occasion de la journée mondiale des espèces menacées.

Législatives 2022 : Séverine Véziès sera la candidate de l’union de la Gauche pour la 1re circonscription du Doubs 

Séverine Véziès, cheffe de file de la France Insoumise pour la région Bourgogne-Franche-Comté, a été investie pour représenter l'union de la gauche dans la 1re circonscription du Doubs. Elle lance sa campagne ce samedi 14 mai 2022 à 16h00 place Cassin à Besançon.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.12
ciel dégagé
le 17/05 à 21h00
Vent
1.81 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
100 %

Sondage