Fusillade de Strasbourg : un appel à témoins lancé pour retrouvé Chérif Chekatt

Publié le 13/12/2018 - 09:24
Mis à jour le 16/04/2019 - 14:09

Un appel à témoins a été lancé par la police nationale ce 12 décembre 2018 pour tenter de retrouver l'auteur de la fusillade meurtrière de Strasbourg. Les contrôles ont été renforcés à la frontière Suisse dans le Haut-Doubs.  

avis recherche fusillade Strasbourg
©dr
PUBLICITÉ

Son portrait a été diffusé partout en France ce mercredi. L’auteur présumé de l’attentat est activement recherché par les forces de l’ordre.  La frontière Suisse au niveau de Jougne est très surveillée. Chérif Chekatt aurait effectué une peine de prison en Suisse.

Voici son portrait :

29 ans, 1m80, corpulence normale, cheveux courts, barbe éventuelle, peau mate, marque sur le front

Si vous avez des informations permettant de le localiser, contacter le 197 alerte attentat. « Surtout n’intervenez pas vous-même », indique la Police nationale.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

attentat strasbourg

Le marché de Noël a rouvert sur la promenade Granvelle à Besançon

Le marché de Noël a rouvert sur la promenade Granvelle à Besançon

Suite à l’attentat meurtrier au marché de Noël de Strasbourg mardi soir,  le niveau Attentat du plan Vigipirate a été décrété. Fermé une matinée, le marché de Noël de la place de la Révolution rouvrait déjà à 12h30 ce mercredi. Le marché de Noël de Granvelle, resté fermé depuis ce mercredi, a rouvert comme prévu ce jeudi 13 décembre 2018 à 11h00.  

La question de l’armement de la police municipale à nouveau sur la table à Besançon…

La question de l’armement de la police municipale à nouveau sur la table à Besançon…

Suite à la fusillade de Strasbourg, L’État a porté le plan Vigipirate au niveau "urgence attentat". Ce 13 décembre 2018, Jean-François Longaretti, secrétaire départemental mairie et CAGB Force ouvrière, adresse une lettre à Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon, pour lui parler de l'armement de la police municipale.  

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.69
légère pluie
le 25/05 à 9h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1016.57 hPa
Humidité
78 %

Sondage