Futur éco-quartier Grette-Brulard : "Faire émerger un projet urbain du XXIe siècle"

Publié le 08/12/2021 - 17:45
Mis à jour le 09/12/2021 - 08:35

Lors du conseil municipal de Besançon le 9 décembre, les autorisations de signature du marché relatif à l’étude urbaine des sites de Grette Brulard (ancien quartier des 408) et des Polygones seront soumises au vote des élus. La maire de Besançon et son adjoint à l’urbanisme imaginent l’avenir de cet ensemble en éco-quartier.

Cette étude a pour objet la reconversion de trois sites contigus situés entre le centre ancien et les zones d'extensions périphériques de Besançon. Si leur aménagement peut s'opérer de façon indépendante dans le temps, leur devenir doit être pensé de manière globale selon la Ville de Besançon.

© Ville de Besançon

"Il faut transformer" la ville de Besançon

"Une ville attractive est une ville capable de se transformer en répondant aux attentes des habitants ; quand des gens viennent à Besançon, ils tombent sous le charme, mais ils ne se projettent pas, on a un très gros déficit de ce côté-là, il faut donc la transformer" a déclaré Anne Vignot, maire de Besançon mercredi matin.

Pour la Ville, cet ensemble représente "une opportunité d'offrir une plus grande cohérence urbaine à cette partie de la ville tout en conciliant développement et mise en valeur des espaces naturels."

L'idée serait de créer "un nouveau quartier adapté au confort des familles", avec notamment des espaces verts, un corridor écologique, des terrasses, des espaces communs et privatifs. Pour les bâtiments, "il n'y a pas encore de projection à ce jour" souligne Aurélien Laroppe, adjoint en charge de l'Urbanisme. Toutefois, une chose est sûre : "oui, ce quartier sera labellisé éco-quartier ce qui est aujourd'hui indispensable", assure-t-il, l'objectif étant de "faire émerger un projet urbain du XXIe siècle". Les bâtiments devront notamment viser la sobriété énergétique et la baisse des émissions de CO2.

© Ville de Besançon

Un réaménagement "exemplaire" et "vitrine d'une nouvelle façon de vivre en ville"

La collectivité entend se donner les moyens de développer, à travers l'aménagement de ce grand site de 32 ha, un nouveau morceau de ville "exemplaire", "vitrine d'une nouvelle façon de vivre en ville, conciliant nature et développement et répondant aux défis du développement durable". Afin de déterminer le projet urbain pour ces sites, une consultation pour une étude urbaine a été organisée.

© Ville de Besançon

Ce que les élus vont voter en conseil municipal

Il est proposé au conseil municipal d'autoriser la maire de Besançon ou son représentant à signer l'accord-cadre composite de prestations intellectuelles constituant l'étude urbaine des sites de Grette-Brulard et des Polygones avec l'équipe attributaire de la consultation pour un montant de 197.800€ HT pour la partie du marché ordinaire et pour un montant maximum de 180.000€ HT pour la partie à bons de commande.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Violences faites aux femmes : depuis Dijon, Emmanuel Macron appelle à ne pas " relâcher l’effort "

Le président de la République, qui a rencontré vendredi 25 novembre à Dijon des victimes, a appelé à ne "pas relâcher l'effort" dans la lutte contre les violences faites aux femmes, estimant qu'il fallait améliorer formation et prévention malgré d'importants "progrès collectifs".

Départ de Vallourec de la Côte-d’Or : Marie-Guite Dufay déplore " un gâchis humain et industriel "

La direction de l’entreprise Vallourec Umbilicals a annoncé, ce jeudi 23 novembre 2022, la fermeture du site de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or. Plus de cinquante emplois sont ainsi menacés. La présidente de Région Marie-Guite Dufay déplore "un gâchis humain et industriel".

Olivier Rietmann, sénateur de la Haute-Saône, obtient l’exonération de malus écologique pour les véhicules de pompiers

Dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 novembre 2022, à l’occasion de l’examen du projet de loi de finance pour 2023, Olivier Rietmann, sénateur de la Haute-Saône, a obtenu l’adoption de son amendement visant à exonérer de malus écologique les véhicules affectés aux besoins de la protection civile et des services de lutte contre les incendies.

AP-OTAN à Madrid : Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, élu président de la DSCFC

À l’occasion de la session annuelle de l'Assemblée parlementaire de l’OTAN à Madrid, Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, vice-président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées a été élu président de la sous-commission sur l’avenir de la sécurité et des capacités de défense (DSCFC).

La Région Bourgogne Franche-Comté signe la Charte de la diversité

À l’occasion de la clôture du Forum "Emploi Diversité RH & RSE" qui s’est tenue à Besançon jeudi 17 novembre 2022, Laëtitia Martinez, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté en charge de l’enseignement supérieur, la recherche, l’égalité réelle et la laïcité a signé la Charte de la Diversité, en présence de Elise Moison, secrétaire générale de la Charte de la Diversité et d’une vingtaine d’entreprises nouvellement signataires de la charte.

Un nouveau commissariat à Planoise ? Anne Vignot y travaille depuis le début de son mandat

Alors que le député du Doubs et conseiller municipal Renaissance à Besançon Laurent Croizier a écrit au ministre de l’Intérieur pour la création d’un commissariat de police dans le quartier Planoise à Besançon pour remplacer l’actuel hôtel de police, la maire EELV Anne Vignot affirme dans un communiqué de ce samedi 19 novembre qu’elle y travaille depuis le début de son mandat avec les directeurs départementaux de la Sécurité publique.

France 2030 : un an après son lancement, quel bilan en Bourgogne-Franche-Comté ?

La Première ministre Elisabeth Borne a présidé, vendredi 18 novembre, le comité de suivi national France 2030. Aux côtés des ministres en charge du déploiement du plan, des représentants des écosystèmes, des réseaux des entreprises et de la recherche, des organisations syndicales et patronales et des opérateurs, la Première ministre a dressé un premier bilan de l’action de France 2030, un an après son lancement par le Président de la République le 12 octobre 2021, et détaillé les feuilles de route stratégiques.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.2
légère pluie
le 28/11 à 12h00
Vent
5.02 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
96 %