Garde d'enfants : quelle est la tendance pour la rentrée ?

Publié le 21/08/2018 - 15:57
Mis à jour le 21/08/2018 - 16:04

Il est parfois compliqué de mêler travaille et vie de famille, c'est pourquoi, la garde d'enfants est plus que nécessaire pour certains parents. Nous nous sommes demandés quels étaient les modes de garde privilégiés pour cette rentrée 2018.  

baby_sitting
© thedanw via Pixabay
PUBLICITÉ

Pour la Compagnie des familles à Besançon, agence de Garde d’enfants à domicile, garde périscolaire, baby-sitting, aide aux devoirs, le rythme des parents à récemment changé depuis le passage à la semaine de quatre jours. Cela a notamment entraîné un changement des habitudes et des modes de garde selon Marie-Amélie Sauvayre, gérante à l’initiative de la création de l’agence en 2009. « Nous avons plus de demandes pour le mercredi et durant les temps du périscolaire… »

Un manque de place pour le périscolaire ?

« L’école finit plus tôt et il n’est pas toujours facile d’avoir une place pour son enfant pour les activités périscolaires », explique la gérante, « du moins, nous avons été confrontés à ce phénomène cette année ».

Vers une garde partagée ?

L’agence conseille aussi des « gardes partagées » : « cela concerne surtout des familles qui se connaissent où alors du même quartier. Cela sera moins long pour l’enfant d’avoir un camarade pour jouer ». Amélie Sauvayre a aussi constaté que la garde à domicile n’était « pas encore dans les mœurs des Bisontins ». « Cela commence à le devenir, mais ce n’est pas le mode de garde privilégiée ».

Un vrai besoin de baby-sitters

Aussi bien pour le Centre Régional d’Information Jeunesse (Crij) que pour la Compagnie des familles, les baby-sitters manquent encore à l’appel… Le nombre de demandes grimpe tous les ans selon la Compagnie des familles : « On frôle les +10 à +15 %. Nous manquons notamment de personnes véhiculées ». Le Crij organise pour cela une rencontre baby-sitting le 8 septembre dans ses locaux à Besançon. « Nous aurons des étudiantes majoritairement, sélectionnées sur leur dossier. En général, elles font ce travail en complément de leurs études », explique le Crij Franche-Comté.

Info +

Journée de rencontre baby-sitting le 8 septembre au Crij 27 rue de la République à Besançon de 10h à 13. Les candidats doivent s’inscrire sur le site babysitting-fc.com

La compagnie des familles précise que toutes les personnes en charge d’enfants ont passé un test écrit et oral.
En dessous de 3 ans, la garde d’enfants est effectuée par une personne possédant le CAP Petite enfance et ayant passé des tests. Au-dessus, les tests sont toujours obligatoires, mais il peut s’agir d’une étudiante.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.6
pluie modérée
le 19/10 à 21h00
Vent
2.88 m/s
Pression
1007.11 hPa
Humidité
96 %

Sondage