Garde d'enfants : quelle est la tendance pour la rentrée ?

Publié le 21/08/2018 - 15:57
Mis à jour le 21/08/2018 - 16:04

Il est parfois compliqué de mêler travaille et vie de famille, c'est pourquoi, la garde d'enfants est plus que nécessaire pour certains parents. Nous nous sommes demandés quels étaient les modes de garde privilégiés pour cette rentrée 2018.  

© thedanw via Pixabay ©
© thedanw via Pixabay ©

Pour la Compagnie des familles à Besançon, agence de Garde d’enfants à domicile, garde périscolaire, baby-sitting, aide aux devoirs, le rythme des parents à récemment changé depuis le passage à la semaine de quatre jours. Cela a notamment entraîné un changement des habitudes et des modes de garde selon Marie-Amélie Sauvayre, gérante à l'initiative de la création de l'agence en 2009. "Nous avons plus de demandes pour le mercredi et durant les temps du périscolaire…"

Un manque de place pour le périscolaire ?

"L'école finit plus tôt et il n'est pas toujours facile d'avoir une place pour son enfant pour les activités périscolaires", explique la gérante, "du moins, nous avons été confrontés à ce phénomène cette année".

Vers une garde partagée ?

L'agence conseille aussi des "gardes partagées" : "cela concerne surtout des familles qui se connaissent où alors du même quartier. Cela sera moins long pour l'enfant d'avoir un camarade pour jouer". Amélie Sauvayre a aussi constaté que la garde à domicile n'était "pas encore dans les mœurs des Bisontins". "Cela commence à le devenir, mais ce n'est pas le mode de garde privilégiée".

Un vrai besoin de baby-sitters

Aussi bien pour le Centre Régional d'Information Jeunesse (Crij) que pour la Compagnie des familles, les baby-sitters manquent encore à l'appel... Le nombre de demandes grimpe tous les ans selon la Compagnie des familles : "On frôle les +10 à +15 %. Nous manquons notamment de personnes véhiculées". Le Crij organise pour cela une rencontre baby-sitting le 8 septembre dans ses locaux à Besançon. "Nous aurons des étudiantes majoritairement, sélectionnées sur leur dossier. En général, elles font ce travail en complément de leurs études", explique le Crij Franche-Comté.

Info +

Journée de rencontre baby-sitting le 8 septembre au Crij 27 rue de la République à Besançon de 10h à 13. Les candidats doivent s'inscrire sur le site babysitting-fc.com

La compagnie des familles précise que toutes les personnes en charge d'enfants ont passé un test écrit et oral.
En dessous de 3 ans, la garde d'enfants est effectuée par une personne possédant le CAP Petite enfance et ayant passé des tests. Au-dessus, les tests sont toujours obligatoires, mais il peut s'agir d'une étudiante.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Épreuve ou contrôle continu ? les lycéens pourront choisir leur note au bac de philo

Jean-Michel Blanquer répond à la grogne des lycéens. Le ministre de l'Éducation a annoncé mercredi 5 mai 2021 au soir que, pour l'épreuve de philosophie de la session 2021 du baccalauréat, les élèves de terminale pourront conserver la meilleure note entre celle de l'épreuve et celle du contrôle continu.

Un festival grandeur nature à La Rodia pour valider la formation de 14 étudiants en métiers d’art

Dans le cadre de son accompagnement professionnel, La Rodia accueille 14 élèves du DNMADE diplôme national des métiers d’art et du design afin de valider leur trois années de formation avec un cas pratique dans les conditions réelles. Ce festival grandeur nature se déroulera vendredi 7 mai, "une première nationale" dans ce contexte sanitaire.

Vers une rentrée « 100% en présentiel » dans les universités en septembre

Le gouvernement prépare une rentrée étudiante de septembre "100% en présentiel" avec des "solutions de repli en demi-jauges" si la situation sanitaire l'imposait, a indiqué mardi la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal. "Dans les semaines qui viennent", l'objectif est de "repasser à 50% de présentiel" dans les universités, a-t-elle ajouté, sur France Inter.  

Covid-19 : les tests antigéniques et autotests pour les enfants autorisés

La Haute autorité de santé (HAS) a autorisé lundi 26 avril 2021 les tests antigéniques et autotests, aux résultats rapides, aux moins de 15 ans, ce qui permettrait d'augmenter sensiblement la facilité et la capacité de dépistage du Covid-19, notamment dans les écoles. Le protocole reste le même - fermeture d'une classe au premier cas de Covid confirmé - et l'objectif est clair: tenir dix semaines jusqu'à la fin de l'année scolaire, sans que la réouverture n'aggrave la dynamique du virus, qui continue à circuler à un niveau élevé.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.7
pluie modérée
le 06/05 à 12h00
Vent
6.86 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
98 %

Sondage