GE à Belfort : des salariés empêchent la tenue d'une réunion sur le plan social

Publié le 17/06/2019 - 10:00
Mis à jour le 17/06/2019 - 17:52

Des salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 en début de matinée la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Une nouvelle réunion doit se tenir vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

PUBLICITÉ

Cette première réunion d’information et de consultation, portant sur le plan social annoncé fin mai par le groupe américain, devait débuter à 9h
mais des salariés ont bloqué l’entrée de la salle où elle devait se tenir et la direction a décidé peu après 9h de l’ajourner.

Antoine Peyratout, directeur général de GE Power, a regretté, sous les huées de salariés, que n’ait pas pu se tenir « un débat serein et constructif«  et a annoncé la convocation d’une nouvelle réunion dans les prochains jours. Plusieurs centaines de salariés étaient rassemblés sur le site, selon le journaliste de l’AFP, la direction évaluant leur nombre à 800, les syndicats à 1.500.

« Aujourd’hui, c’est la première bataille, on voit qu’on a des armes, que vous êtes avec nous », leur a lancé Philippe Petitcolin, délégué CFE-CGC. « La première bataille est gagnée« , a ajouté Francis Fontana, délégué Sud Industrie. Les syndicats de General Electric Belfort et les élus locaux organiseront également un « grand rassemblement » le 22 juin à 14H00 à Belfort, en soutien aux salariés du site.

  • GE emploie quelque 4.300 salariés à Belfort, dont 1.900 dans l’entité qui fabrique des turbines à gaz, activité frappée par 800 des 1.050 suppressions d’emplois prévues en France par l’industriel américain.

 

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.76
couvert
le 20/10 à 3h00
Vent
3.44 m/s
Pression
1006.1 hPa
Humidité
96 %

Sondage