Alerte Témoin

Georges Duboeuf, le "pape du Beaujolais", est mort

Publié le 05/01/2020 - 18:20
Mis à jour le 05/01/2020 - 18:26

Il était parfois surnommé "le pape du Beaujolais" : Georges Duboeuf, célèbre négociant de cette région viticole, est mort samedi en fin d'après midi, a-t-on appris ce dimanche 5 janvier 2020 auprès de ses proches.

L'homme de 86 ans, l'un des pères du Beaujolais nouveau, s'est éteint vers 18H00 suite à une hémorragie cérébrale survenue à son domicile de Romanèche-Thorins (Saône-et-Loire), a précisé à l'AFP Anne Duboeuf, l'épouse de son fils Franck, confirmant une information du journal Le Progrès.
"Cela m'attriste beaucoup. Il va nous manquer. C'était un compagnon de route, un ami fidèle", a pour sa part témoigné à l'AFP le chef étoilé Georges Blanc, pour qui Georges Duboeuf était un "ambassadeur infatigable du Beaujolais".
Cet inlassable promoteur du Beaujolais nouveau, auquel son nom est associé dans de nombreux pays étrangers, avait officiellement passé la main en 2018 à son fils Franck à la tête de la société des Vins Georges Duboeuf et ses 30 millions de bouteilles par an, basée à Romanèche-Thorins.
Dans le village, l'entreprise fondée en 1964 avait essaimé, avec un site de vinification, un musée baptisé "le Hameau du vin", un magasin, des bureaux, une salle de dégustation ou encore un site d'embouteillage. Georges Duboeuf, dont la famille est dans le vin depuis quatre siècles, n'avait pas connu son père, disparu quand il était enfant. Il était aussi connu pour avoir organisé de mythiques fêtes du Beaujolais nouveau dans les années 1980.
Des stars, des coureurs automobiles, des chanteurs, des restaurateurs étoilés et des hommes politiques s'y pressaient. "Il a été un personnage fort de la région, dont il s'était rendu compte du potentiel. Il a fait monter le drapeau du Beaujolais dans le monde entier", estime Dominique Piron, président d'InterBeaujolais.
"Il a beaucoup contribué" à la création des célébrations du Beaujolais nouveau, a-t-il ajouté. Georges Duboeuf "avait du nez, de l'intuition, un temps d'avance sur tout le monde".
(Source AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Elevages de visons interdits « sous cinq ans » : un élevage concerné en Franche-Comté

En plus de la prochaine interdiction de la présentation d'animaux sauvages dans les cirques, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a annoncé mardi 29 septembre la fin de l'élevage de visons pour la fourrure d'ici 2025. Des décisions très attendues depuis des décennies par tous les défenseurs des animaux. En Franche-Comté, un élevage en Haute-Saône est concerné.

Rassemblements amicaux et familiaux : les conseils du préfet du Doubs

COVID-19 • Depuis lundi 28 septembre 2020, les rassemblements privés de plus de 30 personnes sont interdits, ce qui n'empêche pas les petits repas en famille et les apéros entre amis qui peuvent eux aussi être des sources de propagation de la Covid-19. Entre "bulles sociales" et rencontres rares avec des personnes, le préfet du Doubs donne ses conseils. Il évoque également la présence des personnes fragiles en réunion familiale…

Sondage – Malgré l’épidémie de Covid-19 et les mesures sanitaires, allez-vous au cinéma, voir des spectacles et des concerts en Bourgogne Franche-Comté ?

Les cinémas, les théâtres et quelques salles de concerts sont ouverts au public en respectant des protocoles sanitaires strictes. Malgré tout cela, allez-vous au cinéma, voir des spectacles ou des concerts ? C'est notre sondage de la semaine.

Doubs : rassemblements de plus de 30 personnes interdits à partir de ce lundi

Suite aux annonces du ministre de la Santé Olivier Véran jeudi 24 septembre, le préfet du Doubs Joël Mathurin publie un nouveau décret ce lundi 28 septembre 2020 interdisant notamment les rassemblements de plus de 30 personnes dans le cercle privé. Le port du masque devient obligatoire dans les centres-ville de six communes supplémentaires du département.

Victime d'une cyber-attaque, Besançon appelle à la "vigilance"

Attention aux courriels d'hameçonnage ! •

Le 4 septembre dernier 2020, les infrastructures informatiques de Grand Besançon Métropole, de la Ville et du Centre Communal d’Action Sociale de Besançon, ont fait l’objet d’une cyber-attaque, qui a touché par ailleurs plusieurs collectivités et administrations en France. Une cyber-attaque qui a conduit la maire, Anne Vignot (EELV) à appeler à se montrer "particulièrement vigilant" concernant d'éventuels "mails piégés" envoyés par ces collectivités.

Quelles sont les différences entre les vins bio et les vins conventionnels ?

On continue notre série d'articles sur les vins dans le cadre des Foires aux vins qui se déroulent chez les cavistes et autres grandes surfaces en ce moment. Cette semaine, nous nous intéressons aux vins dits biologiques, biodynamiques. Ludovic Simard, gérant de La Cave d'Hugo au centre-ville de Besançon, spécialisé dans les vins bio, nous en parle…

Concertation des élus et prévention covid-19: « Il en va aussi de la survie de la vie associative » (Patrick Genre)

Comme annoncé, le Préfet du Doubs et l’Agence Régionale de Santé ont échangé ce 23 septembre 2020, en visioconférence, avec le président de l’Association des maires du Doubs, les Maires des chefs-lieux de canton, les maires des communes de plus de 5 000 habitants et les Présidents d’intercommunalités.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.19
partiellement nuageux
le 30/09 à 9h00
Vent
0.63 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
84 %

Sondage