Alerte Témoin

Ginko : fin de la grève

Publié le 06/05/2016 - 16:48
Mis à jour le 07/05/2016 - 08:42

Depuis le 31 mars, les salariés du réseau de bus Ginko étaient en grève mais ce vendredi 6 mai 2016, ils ont décidé la fin de la mobilisation pour le lundi 9 mai. Ces derniers, qui réclamaient une revalorisation salariale auraient obtenu gain de cause auprès de leur direction Besançon Mobilités.

20140830inaugurationtrambesanonsoire.JPG
20140830inaugurationtrambesanonsoire.JPG

Cette fois-ci c’est la fin de la grève. C’est ce que confirme un communiqué publié ce vendredi 6 mai 2016 par les salariés et les syndicats du réseau Ginko. Ces derniers étaient en grève depuis le 31 mars 2016 car ils revendiquaient une révalorisation salariale de la part de leur employeur.

"Les discussions régulières intervenues entre la Direction de Besançon Mobilités et les organisations syndicales ont finalement permis de mettre un terme au conflit" explique ce communiqué. Les salariés auraient obtenu une augmentation mensuelle de 20 à 30 euros, en fonction de l'ancienneté. Les employés du réseau insistent sur le fait qu’ils ont "conscience que les modalités de cette grève ont impacté la qualité de l'information voyageurs […].Toutes nos équipes ont mis en œuvre chaque jour toutes les mesures possibles pour tenter de limiter cette perturbation pour nos clients".

Les salariés présentent leurs excuses à l’ensemble des clients pour la gêne que cette grève a occasionné. Des pertubations sont à prévoir  sur le réseau jusqu’au dimanche 8 mai 2016 au soir. Un retour à la normale sur l’ensemble des lignes de bus & tramway est donc prévu pour le lundi 9 mai 2016.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

General Electric promet des embauches en France dans l’éolien en mer

General Electric continuera à embaucher en France sur ses trois sites dédiés à l'éolien en mer, a assuré mardi le président de GE Renewable Energy Jérôme Pécresse, qui vise un total de 1 400 emplois d'ici à la fin 2021 alors que 753 postes seraient supprimés selon des sources syndicales, à Villeurbanne ou encore Belfort.

Manifestation : 200 personnes dans les rues de Besançon ce samedi

Mise à jour • Le syndicat Force Ouvrière Conseil régional avait appelé à manifester ce samedi 12 septembre 2020 à Besançon et à faire grève le 17 septembre pour "revendiquer un société plus juste et bienveillante" dans le cadre de la crise sanitaire. Le cortège a été rejoint par des Gilets Jaunes et le collectif de la Vigie des Vaites.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     7.57
    légère pluie
    le 26/09 à 21h00
    Vent
    2.14 m/s
    Pression
    1007 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage