Gens du voyage : bientôt une nouvelle aire d'accueil dans le Grand Besançon

Publié le 11/05/2018 - 14:59
Mis à jour le 11/05/2018 - 17:32

L’agglomération du Grand Besançon prévoit l’ouverture d’ici le printemps 2020 d’une aire de très grand passage pouvant accueillir jusqu’à 250 caravanes. Cette zone de six hectares devrait se situer à cheval sur deux communes, depuis la RD67 qui relie Besançon à Gray. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser de prime abord, ce n’est pas pour déplaire aux maires des villages concernés… 

 ©
©

Plusieurs aires d'accueil des gens du voyage – moins volumineuses – existent déjà dans le Grand Besançon : à la Malcombe, à Thise, à Pirey, aux Montboucons, à Marchaux-Chaudefontaine… Pourtant, elles sont loin de rencontrer les critères établis par le schéma départemental, en œuvre depuis 2013. Pour être conforme à ce dernier, l'Agglomération devrait être dotée de douze installations familiales, un chiffre bien différent de ce qu'elle affiche aujourd'hui.

A cheval sur Champagney et Chemaudin-les-Vaux

D'où la nécessité pour le Grand Besançon de créer cette aire d'accueil de très grands passages, qui pourra recevoir près de 250 caravanes, avec des installations d'eau, d'électricité et de déchets ménagers sur place. Le lieu de construction de cette zone est déjà décidé : ce sera sur un champ de six hectares placé sur les communes de Champagney et Chemaudin-et-Vaux.  Entre la route départementale 67, qui relie Besançon et Gray, et l'autoroute A36.

"On espère enrayer les installations illicites"

Cette aire sera ouverte aux gens du voyage seulement quelques mois par an, entre avril et septembre ; pourtant, une zone d'un hectare environ restera accessible aux caravanes toute l'année. Et ce détail à son importance. Toute son importance même, pour les maires des communes concernées. "On a accepté cette installation en espérant qu'elle enrayera les installations illicites dont on est victime" explique Gilbert Gavignet, maire de Vaux. "Tout au long de l'année, un bon nombre de nos terrains sont occupés par des caravanes, de façon totalement illégale. Avec les dégradations et nuisances qui s'accompagnent." L'idée est donc, avec cette nouvelle aire, d'absorber ces installations illicites sur un terrain d'accueil. Et forcément, pour se faire, ledit terrain doit être ouvert toute l'année…

Suivant ce même cheminement, le maire de Champvans-les-Moulins aura obtenu la création d'un merlon autour de la zone.  La voie communale qui longe l'aire d'accueil mène directement à son village et pour lui, il était essentiel "d'éviter les courants de fuite vers les communes."

A noter, le projet, qui devrait aboutir en 2020, est estimé à 2,5 millions d'euros.  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

La Biscuiterie Billotte réintègre le centre-ville de Besançon

Autrefois situé place Pasteur, la Biscuiterie Billotte revient cette fois au 56 Grande Rue à Besançon dans l’ancienne boutique d’habillement pour enfant Catimini. Après Valentigney, Montbéliard et Bart, l’enseigne spécialisée dans le biscuit en vrac vient d’ouvrir sa quatrième boutique le 28 juin 2024. 

Saint-Vit : le chef Thibault Etienne du restaurant Le Prélude à Saint-Vit, intronisé Maître cuisinier de France

C’est au sein de son propre restaurant Le Prélude installé à Saint-Vit le 24 juin dernier que Thibaut Etienne a officiellement été intronisé en tant que Maître cuisinier de France (MCF) lors du lancement du Guide des MCF de Bourgogne-Franche-Comté. 

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Recette du week-end : le cocktail rhubarbe et fraise des bois du restaurant Épicéa à Besançon

Pour ce week-end des 13 et 14 juillet 2024, comme le soleil semble avoir fait son grand retour, nous vous proposons une recette de l'un des sublimes coktails proposés par Camille et Bastian les chefs du restaurant Épicéa à Besançon. Voici deux versions avec ou sans alcool de leur cocktail du moment à l'eau de rhubarbe, fraise des bois et gin. 

Pour la Fête nationale, un Mirage 2000-5 survolera la ville de Belfort

À l’approche du défilé militaire du 14 juillet prochain à Belfort, Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort et président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, nous informe du passage d’un Mirage 2000-5 de l’escadron 1/2 cigogne de la Base Aérienne de Luxeuil-les-Bains.

Réserves de sang faibles : l’EFS Bourgogne Franche-Comté appelle à un sursaut de mobilisation !

Alors que les vacances estivales ont démarré, l’Établissement français du sang (EFS) invite les personnes qui peuvent donner leur sang à prendre rendez-vous. L’organisation s’inquiète de la fréquentation sur les collectes futures qui vont être impactées par une actualité notamment sportive très chargée en raison des JO et Tour de France… Un "sursaut de mobilisation" est donc nécessaire d’après l’EFS.

À Besançon, des policiers honorés pour leur engagement envers la nation

Dans le cadre des journées de la police nationale, une cérémonie de commémoration a eu lieu ce mercredi 10 juillet 2024 sur la place du 8 septembre à Besançon. À cette occasion, le préfet du Doubs Rémi Bastille, et Yves Cellier, le directeur interdépartemental de la police du Doubs ont effectué une remise de décorations aux fonctionnaires méritants.  

Domicile-travail : le choix de la proximité pour les actifs en Bourgogne Franche-Comté

Selon une dernière étude de l’Insee en Bourgogne Franche-Comté publiée le 9 juillet 2024, les actifs de la région travaillent habituellement au sein de leur intercommunalité de résidence ou à proximité. Toutefois, ils seraient également nombreux à se déplacer dans des intercommunalités plus distantes…

Fête nationale : le programme et les nouveautés à Besançon

Cette année, au-delà des traditionnels défilé, pique-nique et feux d'artifice, un village des armées sera installé sur le parking de Chamars (au niveau du retournement des bus). L'occasion de montrer que Besançon est aussi "une grande ville de garnison". Une initiative du général Pierre-Yves Rondeau, commandant la 1re division, commandant d'armes de la garnison de Besançon, commandant la base de défense de Besançon et délégué militaire départemental du Doubs.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.1
couvert
le 14/07 à 15h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
53 %