Grève à l'entreprise Fralsen à Besançon : "beaucoup d'efforts ont été demandés aux salariés"

Publié le 21/03/2019 - 12:03
Mis à jour le 11/02/2022 - 15:32

Avec 90% des employés en grève, l’entreprise Fralsen de Besançon, spécialisée dans les pièces microtechniques, tourne au ralenti depuis lundi 18 mars 2019. Les salariés espèrent des réponses rapides avec la reprise des négociations ce jeudi.

© google street view ©
© google street view ©

"Le climat est tendu depuis un moment pour les salariés qui ont du mal financièrement à tenir les fins de mois", indique un délégué syndical CGT et employé outilleur-mécanicien chez Fralsen. "Beaucoup d'efforts ont été demandés aux salariés comme de venir travailler le samedi, des heures supplémentaires, participation à la mise en place de la norme ISO (Organisation internationale de normalisation)…", souligne-t-il.

"Tout le monde est motivé pour que la boite marche"

Le délégué CGT précise que malgré ses efforts demandés aux salariés, ces derniers ont "joué le jeu" : "Tout le monde est motivé pour que la boite marche".

Les revendications principales des salariés :

  • Augmentation des salaires : demande des 1000 euros de la prime Macron avec 2% en plus sur le salaire pour tout le monde "pour filer un coup de pouce à tout le monde, car on tire la langue", précise le délégué syndical.
  • Des participations mutuelles (pour les non-cadres) plus avantageuses
  • Le droit à des jours enfants malades jusqu'à 14 ans (au moins trois jours /enfant /personne)

"S’il faut aller plus loin, on durcira la grève même si on aimerait que la direction entende les revendications rapidement", nous est-il précisé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Guerre à Gaza : un rassemblement pour boycotter Carrefour à Ecole-Valentin

Une dizaine de personnes se sont rassemblées devant Carrefour à Ecole-Valentin samedi 17 février 2024 vers 10h00 à l’occasion de la "journée nationale d’action #BoycottCarrefour" lancée par la campagne BDS (Boycott désinvestissement sanctions) en France. L’enseigne est accusée d’être "complice et bénéficiaire de la colonisation illégale de la Palestine".

La confédération paysanne appelle à poursuivre la mobilisation

Faute de réponse sur le revenu paysan, le syndicat de la confédération paysanne de Bourgogne-Franche-Comté appelle à une poursuite de la mobilisation, apprend-on vendredi 2 février 2024. Pour rappel, les syndicats majoritaires FNSEA et Jeunes agriculteurs ont, eux, appelés jeudi à suspendre les blocages suite aux annonces du Premier ministre.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.46
partiellement nuageux
le 24/02 à 12h00
Vent
5.16 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
83 %