Grève des facteurs d’Ecole-Valentin : toujours pas de négociation

Publié le 02/10/2013 - 18:33
Mis à jour le 02/10/2013 - 18:36

Déjà le 17ème jour de grève pour les facteurs et factrices d’École-Valentin. La rencontre avec la direction locale ce mercredi 2 octobre 2013 n’ayant pas abouti, la grève est reconduite. 

ça bloque toujours !

PUBLICITÉ

Lors de la réunion ce mercredi matin avec la direction locale, les grévistes ont exposé leurs différentes revendications. « Une nouvelle fois, la direction locale n’a pu leur répondre immédiatement, laissant penser que c’est bien la Direction régionale qui gère la grève. Les propositions de la direction n’ont toujours pas été envoyées à l’heure où nous envoyons ce communiqué (ndlr : à 17h40), alors que celle-ci nous avait assuré de l’envoi dans l’après midi« , indique le syndicat Sud.

Celui-ci précise, dans ce communiqué, que le trafic d’Ecole-Valentin a augmenté de 15,28% entre mars 2011 et décembre 2012, selon les propres comptages de La Poste. « De plus, une compensation hebdomadaire doit être donnée à l’ensemble des facteurs pour l’anticipation d’une « baisse théorique » du trafic sur l’ensemble de la PPDC de Besançon, compensation non mise en place ».

Rappelant que les tournées sont plus importantes, avec l’augmentation de l’habitat sur le secteur, le syndicat Sud estime que « ce sont sur ces revendications légitimes que les facteurs d’Ecole-Valentin se battent aujourd’hui ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

La FDSEA (fédérations de syndicats d'exploitants agricoles locaux) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs ont décidé de se mobiliser ce 2 juillet 2019 à 20h30 au 7 rue de la Gare d’eau à Besançon (derrière la Préfecture). Cette action intervient suite à l'accord entre l'Union européenne et les pays du Mercosur (plusieurs pays d'Amérique du Sud)  pour plus de libéralisation de la commercialisation.

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 30.34
partiellement nuageux
le 16/09 à 12h00
Vent
0.72 m/s
Pression
1020.06 hPa
Humidité
43 %

Sondage