Grève des urgences à Lons : nouveau rassemblement ce lundi

Publié le 10/06/2019 - 16:38
Mis à jour le 10/06/2019 - 16:41

Plusieurs collectifs soutenant la grève continue des urgences et du combat du SMUR de Lons-le-Saunier ont appelé à se réunir ce lundi 10 juin 2019 dès 15h dans la capitale jurassienne.

 ©
©

Au départ, l’appel était lancé pour « recevoir » Emmanuel Macron, prévu à Lons-le-Saunier ce lundi pour remettre la légion d’honneur au maire de la ville, Jacques Pélissard. Finalement, le Président de la République a décommandé ; mais le collectif a maintenu la mobilisation, à 15h Porte de l’hôpital (rue Regard).

Les revendications émises sont :

  • Soutenir les personnels.
  • Exiger le maintien des deux lignes de SMUR en respect de la loi (plus de 1600 sorties annuelles effectuées).
  • Garantir un budget pérenne pour l’hôpital.
  • La réouverture des lits à hauteurs de besoins d’accueil des patients.
  • Garantir l’égalité territoriale des citoyen-nes.
  • La création d’urgence de postes pérennes de soignant-es.
  • Le retour d’ASH (Agents de Service Hospitaliers publics) pour assurer l’hygiène indispensable à l’hôpital.
  • La mise en place d’une véritable coordination entre la médecine de ville et l’hôpital

Le collectif  avait appelé les participants à porter un vêtement blanc avec un brassard portant le mot « citoyen ».

La pétition en ligne, qui doit apparaître ce lundi durant la manifestation, a atteint plus de 6300 signatures.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Covid : la circulation du virus poursuit sa baisse en Bourgogne Franche-Comté, l’ARS veut maintenir la dynamique de vaccination

La circulation du virus poursuit sa baisse lentement mais continuellement en Bourgogne Franche-Comté selon les derniers chiffres de Santé publique France en date du 14 octobre 2021. Malgré une baisse du nombre d'hospitalisations, le nombre de patients en réanimation est en hausse.

Fin des emballages plastiques au 1er janvier 2022 : la liste des fruits et légumes concernés

Bientôt finies, les courgettes en barquette : dès 2022, de nombreux fruits et légumes frais non transformés ne pourront plus être vendus sous plastique en France, avec des tolérances jusqu'en 2026 pour les plus fragiles comme les fruits rouges, selon un communiqué du gouvernement lundi 11 octobre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.14
couvert
le 19/10 à 6h00
Vent
1.66 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
73 %

Sondage