Hausse des indemnités des élus régionaux : la polémique enfle

Publié le 17/02/2016 - 09:15
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:42

Lors de la séance plénière du 21 janvier 2016 à Dijon, l'assemblée régionale de Bourgogne Franche-Comté avait adopté un nouveau seuil d'indemnisation des conseillers régionaux sous la présidence de Marie-Guite Dufay. Définies en fonction des d'habitants et de la superficie du territoire, ces indemnités augmenteraient de 20%... Ce qui n'a pas plu à plus de 21 000 personnes ayant manifesté leur mécontentement via une pétition en ligne. 

dsc_3258.jpg
© damien poirier
PUBLICITÉ

La pétition a été remise ce mardi 16 février par une habitante de Saône-et-Loire à la présidente de la Région Marie-Guite Dufay. Celle-ci a annoncé qu'elle reviendrait sur la hausse des indemnités lors du prochain conseil régional qui se déroulera le 18 mars 2016. 

Réactions

François Sauvadet (UDI), président du Conseil départemental de Côte-d'Or et conseiller régional, avait déclaré à propos de la hausse des indemnités que "loin des priorités que devraient être la lutte contre le chômage, pour l’emploi et le développement économique, les bancs socialistes de Mme Dufay, dopés par la complaisance d’un Front National abstentionniste, ont indiqué par la voix du 1er Vice-Président récemment qu’ils ne souhaitaient pas revenir sur cette décision". 

Pour Sophie Montel (FN), conseillère régionale également, "Le groupe patriote soutient évidemment cette pétition, puisqu’il avait demandé en séance plénière du 21 janvier une baisse symbolique de 10% de ces indemnités. Marie-Guite Dufay et le président du groupe socialiste Jérôme Durain ont cherché à faire pleurer dans les chaumières sur le sort des "pauvres" élus que nous serions à leurs yeux, Mme Dufay poussant l’indécence jusqu’à déclarer que 2280 € bruts mensuels "ce n’est pas cher payé" pour des élus qui travaillent "dix heures par jour.""

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : Karim Bouhassoun dévoile son programme pour le développement de l’économie numérique à Besançon

Karim Bouhassoun, candidat Bisontines-Bisontins à l'élection municipale 2020, accompagné de membres du mouvement, était invité à visiter l’entreprise Quarks Solutions à Besançon, une société de développement de logiciels en technologie web, spécialisée dans la prévention et la réglementation sur les produits chimiques jeudi 12 décembre 2019. A cette occasion, le candidat a dévoilé les orientations en matière de développement de l’économie numérique élaborées par des chefs d’entreprise et des spécialistes du numérique, lors de plusieurs réunions et rencontres avec le monde économique.

Municipale 2020 : Alexandra Cordier confirme sa candidature à Besançon et dévoile les grands projets de son programme

Celle que l'on pourrait appeler le "poulain" de Jean-Louis Fousseret, Alexandra Cordier, a confirmé samedi 14 décembre 2019 sa candidature à l'élection municipale de Besançon en 2020. Le maire sortant, à ses côtés pour cette annonce, a affirmé qu'il faisait partie de la liste de la candidate. Plusieurs grands projets ont été dévoilés à cette occasion dont la construction d'un téléphérique ou l'armement de la police municipale dans certaines circonstances.

Municipale à Dijon : l’alliance adoubée par LREM lance sa campagne

Sylvain Comparot, tête de liste d'une alliance adoubée notamment par LREM et l'UDI pour les municipales à Dijon, a lancé sa campagne mercredi 11 décembre 2019 dans la soirée lors d'un meeting dans la capitale bourguignonne, appelant à "construire une ville plus verte, plus simple, plus sûre".

Municipale 2020 : L. Fagaut veut une carte « avantages séniors » et la gratuité des transports pour les enfants

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020, dont la gratuité des transports pour les enfants jusqu'au lycée et la création d'une carte "avantages séniors".

Municipale 2020 à Besançon : K. Bouhassoun ne souhaite pas équiper la police municipale d’armes létales

La question de l'armement de la police municipale est l'un des sujets forts de cette campagne pour l'élection municipale 2020 à Besançon. Si des candidats sont pour l'armement létal des policiers municipaux, Karim Bouhassoun, candidat du mouvement Bisontines-Bisontins, ne l'intègre pas dans son programme sur la sécurité selon un communiqué du 9 décembre 2019.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite armer la police municipale « par conviction »

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020. Parmi elles, l'armement et de le doublement des effectifs de la police municipale…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.19
légère pluie
le 15/12 à 18h00
Vent
2.89 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
86 %

Sondage