Hausse des indemnités des élus régionaux : la polémique enfle

Publié le 17/02/2016 - 09:15
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:42

Lors de la séance plénière du 21 janvier 2016 à Dijon, l’assemblée régionale de Bourgogne Franche-Comté avait adopté un nouveau seuil d’indemnisation des conseillers régionaux sous la présidence de Marie-Guite Dufay. Définies en fonction des d’habitants et de la superficie du territoire, ces indemnités augmenteraient de 20%… Ce qui n’a pas plu à plus de 21 000 personnes ayant manifesté leur mécontentement via une pétition en ligne. 

 ©
©

La pétition a été remise ce mardi 16 février par une habitante de Saône-et-Loire à la présidente de la Région Marie-Guite Dufay. Celle-ci a annoncé qu'elle reviendrait sur la hausse des indemnités lors du prochain conseil régional qui se déroulera le 18 mars 2016. 

Réactions

François Sauvadet (UDI), président du Conseil départemental de Côte-d'Or et conseiller régional, avait déclaré à propos de la hausse des indemnités que "loin des priorités que devraient être la lutte contre le chômage, pour l’emploi et le développement économique, les bancs socialistes de Mme Dufay, dopés par la complaisance d’un Front National abstentionniste, ont indiqué par la voix du 1er Vice-Président récemment qu’ils ne souhaitaient pas revenir sur cette décision". 

Pour Sophie Montel (FN), conseillère régionale également, "Le groupe patriote soutient évidemment cette pétition, puisqu’il avait demandé en séance plénière du 21 janvier une baisse symbolique de 10% de ces indemnités. Marie-Guite Dufay et le président du groupe socialiste Jérôme Durain ont cherché à faire pleurer dans les chaumières sur le sort des "pauvres" élus que nous serions à leurs yeux, Mme Dufay poussant l’indécence jusqu’à déclarer que 2280 € bruts mensuels "ce n’est pas cher payé" pour des élus qui travaillent "dix heures par jour.""

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Menaces sur le développement ferroviaire du centre Franche-Comté : des élus alertent l’État et la Région

DOSSIER • Plusieurs élus du pôle métropolitain Centre Franche-Comté et de six agglomérations de Franche-Comté ont signé une déclaration commune publiée le 4 janvier 2023 pour le développement ferroviaire dans la région. Objectif : alerter sur les menaces qui pèsent aujourd’hui sur plusieurs lignes de train sur le territoire.

La ministre déléguée à la transition écologique en visite officielle en Haute-Saône le 6 janvier

Dominique Faure, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité, se rendra en Haute-Saône, à Vesoul, le vendredi 6 janvier 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.24
nuageux
le 27/01 à 15h00
Vent
4.27 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
76 %