Huit détenus positifs à la Covid-19 à la maison d’arrêt de Besançon

Publié le 07/01/2022 - 18:05
Mis à jour le 07/01/2022 - 18:17

La maison d’arrêt de Besançon n’est pas épargnée par la Covid-19. Elle s’en sort pourtant mieux que certaines autres prisons françaises en terme de contaminations. Elle compte ce 7 janvier 2022, huit détenus positifs sur 341 (179 détenus positifs au Covid-19 sur 988 en Seine-Saint-Denis). On fait le point avec Patrick Lepouze, chef d’établissement de la maison d’arrêt de Besançon.

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

Contacté ce vendredi, le patron de la maison d’arrêt de Besançon se veut rassurant. Il explique que les dispositifs mis en place sont clairs et pas si différents que ceux appliqués à l’extérieur : "Nous respectons la distanciation, le port du masque et surtout la désinfection. Nous avons du gel hydroalcoolique partout et à volonté", tient-il à préciser.

Un cluster de huit détenus

Depuis une semaine, la maison d’arrêt compte un cluster de huit personnes. "Nous les avons tout de suite isolées dans des cellules individuelles ainsi que les cas-contacts", indique Patrick Lepouze.

Avant Noël, un premier cluster avait également été détecté. Il comptait une dizaine de personnes.

Un dispositif de protection a également été mis en place au niveau des parloirs "afin de protéger les détenus, les personnels et les familles", précise-t-il.

Des tests sur la base du volontariat pour toutes les nouvelles arrivées

Qui dit maison d’arrêt dit de flux constant de nouvelles arrivées. Une politique de dépistage a été mise en place pour les entrées.

"Nous mettons l’accent en particulier sur la campagne de vaccination. L’unité sanitaire (NDLR : qui dépend du CHRU de Besançon) propose la vaccination à chaque détenu qui entre. La dose de rappel est également proposée", explique le chef d’établissement.

Et d’ajouter : "Bien entendu, les tests sont réalisés sur la base du volontariat, tout comme la vaccination. Si un nouvel arrivant ne souhaite pas se faire tester, il est alors placé en isolement comme les personnes positives à la Covid-19".

Au total, "plus de 50 % des détenus ont reçu au moins une première injection", apprend-on.

Un personnel "vigilant" et des détenus "consultés"

Le chef d’établissement estime que la maison d’arrêt de Besançon a "beaucoup de chance d’avoir un personnel extrêmement vigilant".

Du côté des détenus, Patrick Lepouze explique qu’un groupe de six personnes a été réuni afin de discuter des mesures en place dans l’établissement ainsi que pour répondre aux questions.

"Les détenus consultés ont trouvé les mesures -"normales"- et comprennent les dispositifs en place", conclut le chef de la maison d’arrêt qui se réjouit également du travail effectué avec l’Agence Régionale de la Santé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Le Sénat approuve l’inscription de l’IVG dans la Constitution, le Congrès réuni lundi

Les sénateurs ont largement voté mercredi 28 février 2024 en faveur de l’inscription de l’IVG dans la Constitution en des termes identiques à ceux de l’Assemblée, assurant de ce fait une "liberté garantie" aux femmes d’avoir recours à l’avortement. Cette modification de la Constitution doit désormais être soumise au Congrès qui se réunira dès lundi à Versailles.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

Salon du chiot à Besançon : la Ville “pas favorable à ce type d’événement”

AJOUT RÉACTION VILLE • Ce week-end à Micropolis se tiendra le Salon du chiot, qui proposera la vente de chiots et de chatons. Un événement qualifié de "foire à la souffrance" par les associations engagées dans la défense du bien-être animal qui dénoncent l’organisation d’un tel salon et demande son annulation. Une pétition a été lancée en ligne...

Le projet de Maison des femmes pour l’égalité à Besançon se concrétise

Dans le cadre de la future Maison des femmes pour l’égalité qui sera implantée à Besançon, le centre d’information sur les droits des femmes et des familles du Doubs et Solidarité Femmes organisent l'inauguration de l’association de préfiguration le dimanche 10 mars 2024 au Grand Kursaal de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.95
couvert
le 04/03 à 12h00
Vent
1.04 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
86 %