Huit détenus positifs à la Covid-19 à la maison d’arrêt de Besançon

Publié le 07/01/2022 - 18:05
Mis à jour le 07/01/2022 - 18:17

La maison d’arrêt de Besançon n’est pas épargnée par la Covid-19. Elle s’en sort pourtant mieux que certaines autres prisons françaises en terme de contaminations. Elle compte ce 7 janvier 2022, huit détenus positifs sur 341 (179 détenus positifs au Covid-19 sur 988 en Seine-Saint-Denis). On fait le point avec Patrick Lepouze, chef d’établissement de la maison d’arrêt de Besançon.

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

Contacté ce vendredi, le patron de la maison d’arrêt de Besançon se veut rassurant. Il explique que les dispositifs mis en place sont clairs et pas si différents que ceux appliqués à l’extérieur : "Nous respectons la distanciation, le port du masque et surtout la désinfection. Nous avons du gel hydroalcoolique partout et à volonté", tient-il à préciser.

Un cluster de huit détenus

Depuis une semaine, la maison d’arrêt compte un cluster de huit personnes. "Nous les avons tout de suite isolées dans des cellules individuelles ainsi que les cas-contacts", indique Patrick Lepouze.

Avant Noël, un premier cluster avait également été détecté. Il comptait une dizaine de personnes.

Un dispositif de protection a également été mis en place au niveau des parloirs "afin de protéger les détenus, les personnels et les familles", précise-t-il.

Des tests sur la base du volontariat pour toutes les nouvelles arrivées

Qui dit maison d’arrêt dit de flux constant de nouvelles arrivées. Une politique de dépistage a été mise en place pour les entrées.

"Nous mettons l’accent en particulier sur la campagne de vaccination. L’unité sanitaire (NDLR : qui dépend du CHRU de Besançon) propose la vaccination à chaque détenu qui entre. La dose de rappel est également proposée", explique le chef d’établissement.

Et d’ajouter : "Bien entendu, les tests sont réalisés sur la base du volontariat, tout comme la vaccination. Si un nouvel arrivant ne souhaite pas se faire tester, il est alors placé en isolement comme les personnes positives à la Covid-19".

Au total, "plus de 50 % des détenus ont reçu au moins une première injection", apprend-on.

Un personnel "vigilant" et des détenus "consultés"

Le chef d’établissement estime que la maison d’arrêt de Besançon a "beaucoup de chance d’avoir un personnel extrêmement vigilant".

Du côté des détenus, Patrick Lepouze explique qu’un groupe de six personnes a été réuni afin de discuter des mesures en place dans l’établissement ainsi que pour répondre aux questions.

"Les détenus consultés ont trouvé les mesures -"normales"- et comprennent les dispositifs en place", conclut le chef de la maison d’arrêt qui se réjouit également du travail effectué avec l’Agence Régionale de la Santé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

A Besançon, le portrait d’Emmanuel Macron goudronné pour ses bilans climatique et social

Pendant que Emmanuel Macron inaugurait la présidence française de l’Union européenne ce mercredi 19 janvier, des activistes d’Action non-violente COP21 ont souillé des portraits officiels du président pour dénoncer son bilan climatique et social. Ils pointent "le sabotage climatique" du quinquennat d'Emmanuel Macron et appellent à la mobilisation.

Féminicide rue Battant : la victime a reçu 18 coups de couteau

La vice-procureure de la République de Besançon, Christine de Curraize, a convoqué les journalistes locaux à une conférence de presse ce mercredi 19 janvier à 17h30 pour le point sur l'avancée de l'enquête du meurtre de Céline, 20 ans, morte sous les coups de son compagnon lundi dernier dans un appartement de la rue Battant à Besançon.

Worldskills : 8 Bourguignons-Francs-Comtois sélectionnés pour faire partie de l’équipe de France

Les finales nationales de la 46ème édition de la compétition des métiers WorldSkills France se sont déroulées du 13 au 15 janvier 2022 à Lyon. Près de 600 jeunes champions ont participé pendant trois jours à des épreuves pour chacun des 64 métiers représentés. Huit Bourguignons-Francs-Comtois sont sélectionnés pour faire partie de l’équipe de France. Cinq d’entre eux participeront aux finales mondiales qui auront lieu à Shanghaï, en octobre 2022.

Recensement en Bourgogne Franche-Comté : vous allez peut-être devoir répondre au questionnaire du 20 janvier au 26 février…

L'enquête menée par l'Insee pour le recensement de la population 2022 commencera le 20 janvier pour se terminer le 19 février dans les petites communes (moins de 10.000 habitants) et le 26 février dans les plus grandes villes (plus de 10.000 habitants) en Bourgogne Franche-Comté.

En Bourgogne Franche-Comté, plus de 1 jeune sur 2 vit en zone rurale

INSEE • Selon une étude de Régine Bordet-Gaudin et Nicolas Bourgain, experts de l'Insee Bourgogne Franche-Comté, rendue publique ce mardi 18 janvier, plus d'un jeune sur deux vit dans le rural malgré des départs à 18 ans. Cette enquête révèle également des différences marquantes entre les jeunes habitant en zone urbaine et ceux vivant en zone rurale…

Réouverture du centre de vaccination Résal : 400 rendez-vous le premier jour

Suite à la fermeture du vaccinodrome de Micropolis, quatre centres de vaccination ont ouvert leurs portes ce lundi 17 janvier dans le Grand Besançon, dont deux à Besançon. Le préfet du Doubs, la maire et la déléguée départementale de l'ARS du Doubs ont visité le centre Résal dans le quartier Palente.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.84
couvert
le 20/01 à 12h00
Vent
1.2 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
97 %

Sondage