Ian Boucard s'oppose à la privatisation d'Aéroport de Paris

Publié le 08/03/2019 - 18:00
Mis à jour le 08/03/2019 - 18:14

Le député « Les Républicains » du Territoire de Belfort, Ian Boucard, estime que la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP) est une « erreur stratégique ». Il pointe du doigt dans un communiqué « le mauvais calcul économique fait par le Gouvernement« .

Ian Boucard, député LR de la 1re circonscription du Territoire-de-Belfort ©
Ian Boucard, député LR de la 1re circonscription du Territoire-de-Belfort ©

"Alors que Le Gouvernement d’Emmanuel Macron s’apprête à céder la participation majoritaire de l’État dans Aéroports de Paris, Ian Bcoucard s’est opposé cette semaine, en commission spéciale, à cette privatisation inscrite dans la loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises).

"Un choix à court terme"

"Cette privatisation est un choix budgétaire à court terme, car les dividendes qui sont générés par ADP pour l’État sont supérieurs aux rendements du fonds qui sera créé par l’État avec le résultat de cette privatisation. C’est un moyen pour le Gouvernement de diminuer le déficit budgétaire à très court terme, mais ce sera une très mauvaise affaire à long terme pour notre pays d’autant plus, si comme dans le cas de la privatisation des autoroutes, cet actif prend de la valeur. Ce qui est à peu près sûr au vu de la croissance du trafic aérien et du développement du trafic commercial dans les zones aéroportuaires. »

Par ailleurs, une compagnie aérienne a besoin d’une base stratégique forte et ADP est celle de notre compagnie aérienne nationale Air France. « Alors que toutes les compagnies aériennes appellent les États à ne pas privatiser les aéroports, que même les États-Unis, pays ultra libéral, font le choix de ne pas privatiser leurs aéroports principaux, le Gouvernement fonce tête baissée au mépris de l’intérêt d’Air France. »

Enfin, « à l’heure où nos concitoyens souhaitent un meilleur contrôle de nos frontières, c’est une drôle d’idée de privatiser le premier point d’entrée sur le territoire national ».

Pour toutes ces raisons, je m'oppose à la privatisation d'ADP".

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le Mouvement Franche-Comté veut “stopper” la Pive

Dans un communiqué du 20 avril 2024 intitulé "Stop Pive !", le Mouvement Franche-Comté, représenté par son président Jean-Philippe Allenbach, qualifie le rapport moral et financier 2023 de l’association La Pive (monnaie locale) de "désastreux" et souhaite l’arrêt des subventions publiques qui lui sont allouées.

Il y a 80 ans, les femmes obtenaient le droit de vote : l’hommage d’Aline Chassagne à Besançon

Il y a 80 ans, le 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture et du patrimoine historique, a rendu hommage, samedi matin rue Gisèle Halimi, à celles qui se sont battues pour avoir ce droit. Elle a également appelé à "retourner aux urnes".

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

Élections européennes du 9 juin 2024 : modalités pour s’inscrire et voter

Le 9 juin 2024, les Français en âge de voter et les ressortissants d’un État-membre de l’Union européenne résidant en France seront appelés à voter pour l’élection des représentants de la France au Parlement européen. Comment s'inscrire sur les listes électorales et voter ?

L’élu bisontin Kévin Bertagnoli dépose plainte pour “harcèlement” et “menaces de mort”

Le président du groupe Génération-s et adjoint en charge de la Démocratie participative et de la participation citoyenne à la Ville de Besançon, a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les auteurs de publications malveillantes survenues suite à son intervention lors du dernir conseil municipal de Besançon du 4 avril 2024.

Pancartes brandis par les élus RN en conseil régional : les réactions s’enchaînent…

+ Plainte du MRAP • Suite aux pancartes "Violeurs étrangers dehors" brandis par les élus du Rassemblent nationale en soutien au collectif Némésis durant le conseil régional du 11 avril 2024, les réactions s’enchainent… Pour rappel, Marie-Guite Dufay, la présidente de la Région, a indiqué son intention de porter plainte.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.49
partiellement nuageux
le 23/04 à 0h00
Vent
1.57 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
91 %