"Il y avait bien une intention d'empêcher les élèves à manifester" (père d'une élève du collège Victor-Hugo )

Publié le 17/03/2019 - 10:30
Mis à jour le 17/03/2019 - 10:34

Témoignage • Vendredi 15 mars 2019, la journée de mobilisation internationale des jeunes, collégiens, lycéens, étudiants pour le climat a mobilisé près de 1200 personnes à Besançon. Le principal du collège Victor Hugo à Besançon aurait menacé de punir les élèves s’ils n’étaient pas en cours « pour motif politique ». Une information que ce dernier dément formellement, « c‘est absolument faux ! » nous précisait-il en fin de journée. Ce n’est pourtant pas l’avis d’un parent d’élèves qui a souhaité témoigner…

©Google Maps ©
©Google Maps ©

"Ma fille Lise, en classe de 3° au collège Victor Hugo, avait prévu, avec mon autorisation, de participer à la manifestation pour le climat. La journée était prévue ainsi : 8h30/10h en cours, 10h/12h manifestation et retour en cours l'après-midi.

Sauf que le matin, elle a très vite compris que si elle rentrait au collège, il ne lui serait plus possible de sortir à 10h pour manifester. C'est d'ailleurs ce qui est arrivé à une de ses copines, élève d'une autre classe de 3°. Elles devaient se rejoindre et cela n'a pas été possible. Donc, Lise décide de ne pas aller en cours de 8h30 à 10h, et de manifester.

Retour au collège en début d'après-midi; elle est très vite retenue par un surveillant, et je suis appelé sur mon portable l'après-midi pour fournir des explications. La réponse de ce surveillant m'a fait sourire :"moi-même je suis en faveur de la manifestation pour le climat, c'est une très bonne cause, mais je dois appliquer les consignes de ma direction, Lise part en colle pour 1 heure". Quand j'ai demandé la raison, il y a eu un long silence, avant de me répondre "votre fille vous l'expliquera ce soir à la maison".

Conclusion : il y avait bien une intention d'empêcher les élèves à manifester : tu rentres au collège et tu ne manifestes pas, ou tu manifestes et à ton retour..."

(Témoignage d'un père de famille du collège Victor-Hugo)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’ENIL de Mamirolle finaliste du premier concours culinaire de la région

La remise des prix du premier concours régional "Tous à table" à destination des équipes de cuisine des lycées de Bourgogne-Franche-Comté a eu lieu ce mercredi 5 juin au lycée François Mitterrand à Château-Chinon en Bourgogne. Seul représentant comtois, l’ENIL de Mamirolle a été devancé par les lycées bourguignons. 

Classement QS World : l’Université de Franche-Comté progresse au classement mondial

Dans un communiqué du 6 juin 2024, l’université de Franche-Comté indique qu’elle fait partie des rares universités françaises à progresser cette année dans le prestigieux classement qui distingue 1.500 établissements à travers le monde et parmi lesquels figurent seulement 35 français.

Derrière le lion, le réseau des Alumni comtois…

PUBLI-INFO • Parce que nous avons besoin de liens durables dans une société en pleine mutation, découvrez la plateforme digitale innovante que l’université de Franche-Comté a souhaité mettre à la disposition de ses étudiants, anciens et actuels et ses partenaires, un outil utile, performant et à la pointe de l'innovation. D’ores et déjà, il a rapproché des milliers de membres et a développé leurs échanges professionnels.

Parcoursup : Ouverture de la phase d’admission ce jeudi 30 mai

La phase d’admission Parcoursup débutera ce jeudi 30 mai à 19h pour les 945.000 candidats qui ont validé au moins 1 vœu dans l'enseignement supérieur sur Parcoursup. La plateforme sera disponible en mode consultation dans un premier temps puis plus tard dans la soirée, les élèves pourront répondre aux propositions d’admission.

Groupes de niveau au collège : les parents d’élèves de Valdahon appellent à manifester

Le mercredi 29 mai 2024, les parents d’élèves du collège Edgar Faure de Valdahon appellent les autres parents à ne pas mettre leurs enfants au collège en vue d'une action "collège mort". La raison ? Montrer leur indignation face au fait que les élèves des classes de 6ème et 5ème seront triés par groupe de niveau dès la rentrée prochaine. Une manifestation est prévue dans la matinée du mercredi 29 mai.

À Sancey, une action “collège mort” pour dénoncer les groupes de niveau

Une action "collège mort" aura lieu au collège Henri Fertet de Sancey mercredi 29 mai 2024. Les parents d’élèves sont invités à ne pas envoyer leurs enfants au collège ce jour-là  et à se rassembler devant l’établissement à 10h. Une journée nationale de mobilisation contre la réforme du "choc des savoirs" aura également lieu le samedi 25 mai à 10h30 à Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.68
légère pluie
le 14/06 à 15h00
Vent
4.74 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
73 %