"Il y avait bien une intention d'empêcher les élèves à manifester" (père d'une élève du collège Victor-Hugo )

Publié le 17/03/2019 - 10:30
Mis à jour le 17/03/2019 - 10:34

Témoignage • Vendredi 15 mars 2019, la journée de mobilisation internationale des jeunes, collégiens, lycéens, étudiants pour le climat a mobilisé près de 1200 personnes à Besançon. Le principal du collège Victor Hugo à Besançon aurait menacé de punir les élèves s'ils n'étaient pas en cours "pour motif politique". Une information que ce dernier dément formellement, "c'est absolument faux !nous précisait-il en fin de journée. Ce n'est pourtant pas l'avis d'un parent d'élèves qui a souhaité témoigner…

Collège Victor Hugo besançon
©Google Maps
PUBLICITÉ

« Ma fille Lise, en classe de 3° au collège Victor Hugo, avait prévu, avec mon autorisation, de participer à la manifestation pour le climat. La journée était prévue ainsi : 8h30/10h en cours, 10h/12h manifestation et retour en cours l’après-midi.

Sauf que le matin, elle a très vite compris que si elle rentrait au collège, il ne lui serait plus possible de sortir à 10h pour manifester. C’est d’ailleurs ce qui est arrivé à une de ses copines, élève d’une autre classe de 3°. Elles devaient se rejoindre et cela n’a pas été possible. Donc, Lise décide de ne pas aller en cours de 8h30 à 10h, et de manifester.

Retour au collège en début d’après-midi; elle est très vite retenue par un surveillant, et je suis appelé sur mon portable l’après-midi pour fournir des explications. La réponse de ce surveillant m’a fait sourire :« moi-même je suis en faveur de la manifestation pour le climat, c’est une très bonne cause, mais je dois appliquer les consignes de ma direction, Lise part en colle pour 1 heure ». Quand j’ai demandé la raison, il y a eu un long silence, avant de me répondre « votre fille vous l’expliquera ce soir à la maison ».

Conclusion : il y avait bien une intention d’empêcher les élèves à manifester : tu rentres au collège et tu ne manifestes pas, ou tu manifestes et à ton retour… »

(Témoignage d’un père de famille du collège Victor-Hugo)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Adrien Mary, élève de l’Ensmm Besançon, aux olympiades des métiers en Russie du 22 au 27 août

Adrien Mary, élève de l’Ensmm Besançon, aux olympiades des métiers en Russie du 22 au 27 août

45e Olympiades des Métiers • À 20 ans, Adrien Mary, a intégré l'équipe de France et participe à la finale mondiale des Olympiades des métiers à Kazan en Russie du 22 au 27 août 2019 dans la catégorie DAO - dessin industriel. Et comme un athlète de haut niveau, il s’entraîne plusieurs fois par semaine, techniquement et physiquement...

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Ipad 21 : Notre-Dame Saint-Jean, l’enseignement du XXIe siècle

Ipad 21 : Notre-Dame Saint-Jean, l’enseignement du XXIe siècle

Quand des élèves forment leurs profs • Les derniers résultats des examens sont tombés, les vacances scolaires ont démarré. Pour cette fin d'année scolaire, 170 enseignants, formateurs et personnels pédagogiques de l'institution Notre-Dame Saint-Jean de Besançon ont participé en milieu de semaine dernière au forum "pédagogie active et dynamique". 80 ateliers pratiques ont été proposés autour des thématiques liées à la posture de l'enseignant vis-à-vis des élèves, des aménagements et des outils, notamment numériques.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.06
ciel dégagé
le 24/08 à 18h00
Vent
1.66 m/s
Pression
1017.86 hPa
Humidité
70 %

Sondage