Immatriculation des véhicules : toujours des perturbations

Publié le 08/12/2009 - 15:11
Mis à jour le 08/12/2009 - 15:11

Le Système d’Immatriculation des Véhicules (SIV) connaît, depuis sa généralisation à l’ensemble des véhicules le 15 octobre dernier, de fortes perturbations liées à des problèmes techniques nationaux. Les délais d’attente aux guichets de la préfecture de Besançon et de la sous-préfecture de Montbéliard sont trop importants.

1260281711.jpg
©carvy
PUBLICITÉ
Pour être pris en charge en cas de panne du système, il est recommandé aux usagers de privilégier le chèque comme moyen de paiement.
 
Par ailleurs, afin de permettre la résorption des retards accumulés dans le traitement des dossiers d’immatriculation adressés à la préfecture par voie postale, l’accueil téléphonique des usagers, habituellement assuré de 9h à 12h du lundi au vendredi, est suspendu à compter du 10 décembre 2009. Le standard et le site internet de la préfecture préciseront quelle journée de courrier est en cours de traitement. Les renseignements généraux relatifs à la constitution des dossiers d’immatriculation peuvent être obtenus :
– en consultant le serveur vocal de la préfecture : 03.81.25.11.35
– en consultant le site internet de la préfecture : www.doubs.pref.gouv.fr
– en appelant Allo Service Public au 3939 (coût d’une communication locale, à partir d’un téléphone fixe)
 
La préfecture regrette « ces désagréments indépendants de sa volonté et remercie les usagers de leur compréhension ».
 
Il est rappelé  que désormais, l’immatriculation des véhicules d’occasion (en cas de changement de propriétaire) peut être réalisée n’importe où en France auprès des professionnels de l’automobile habilités au SIV. Pour connaître les coordonnées et la localisation des ces professionnels, ainsi que toutes les informations utiles aux démarches d’immatriculation, les usagers peuvent consulter le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés : http://www.ants.interieur.gouv.fr/siv/-siv-.html
 
Il est également précisé que les usagers peuvent effectuer leurs démarches d’immatriculation auprès de la préfecture ou de la sous-préfecture de leur choix, au guichet ou par correspondance (dans ce cas, il convient de compléter leur dossier d’une enveloppe libellée à leur nom et adresse, affranchie au tarif simple).  
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.95
légère pluie
le 18/10 à 21h00
Vent
1.31 m/s
Pression
1012.9 hPa
Humidité
93 %

Sondage