Éoliennes : le maire de Mondon dénonce un manque de concertation…

Publié le 08/10/2021 - 15:15
Mis à jour le 08/10/2021 - 15:46

L’éolien est au cœur du débat en ce moment. Le gouvernement a annoncé mardi 5 octobre 2021, aux côtés de la filière, des mesures pour favoriser l’essor « maîtrisé » des parcs éoliens, dont le déploiement est jugé insuffisant pour tenir les objectifs énergétiques et climatiques de la France. Des implantations au détriment de la concertation des habitants ? La question se pose au village de Mondon (secteur nord de Baume-les-Dames) où le maire s’estime lésé des discussions voisines d’implantation de projets éoliens…

"Les énergies renouvelables, dont l'éolien, sont vitales pour garantir la sécurité énergétique de la France et lutter contre le dérèglement climatique. Mais mon devoir est de trouver les moyens d'un développement maîtrisé et responsable", a dit lors d'une conférence de presse la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili.

À cela, Emmanuel Spadetto, maire de Mondon également coordinateur régional pour la fédération national des mines et Energie, répond qu’il n’est "pas contre les éoliennes"sauf si elles sont trop proches des villages et que les communautés de communes ne sont pas concertées.

Un manque de concertation ?

Etat et industriels, qui expliquent vouloir "dépassionner le débat" sur cette énergie, veulent renforcer encore la "co-construction des projets": consultation obligatoire du maire, création de "comités régionaux de l'énergie", soutien à l'essor de parcs citoyens... Les préfets, chargés de produire des cartographies des zones propices, devraient commencer à remettre leurs travaux d'ici novembre. Un "médiateur de l'éolien" sera installé au ministère pour travailler sur les projets "potentiellement problématiques".

À Mondon, le maire s’indigne de ne pas être consulté pour les futurs projets éoliens. Il l’avait pourtant été par le passé lors de la création des ZDE (zones de développement éolien). Suite à cela, une vingtaine d’éoliennes se trouvent actuellement sur la communauté de communes des 2 Vallées Vertes (CC2VV).

"Cinq personnes ont décidé de lancer un projet et de mettre des éoliennes dans le paysage", E. Spadetto.

Un problème de nuisance sonore

Contre les nuisances, il y aura un "bridage sonore en cas de dépassement des seuils autorisés", avec "contrôles systématiques du bruit" à partir du 1er janvier précise l’AFP.

Un problème sonore qui inquiète Emmanuel Spadetto :

Pour réduire l'impact lumineux, l'orientation des lumières vers le ciel sera généralisée à compter de fin 2021. À partir de mi-2022, les signaux seront, comme en Allemagne ou aux Etats-Unis, allumés uniquement lors du passage d'avions, le temps que parcs et aéronefs s'équipent de transpondeurs leur permettant de communiquer.

La filière financera, sur ses ventes d'électricité, un "fonds de sauvegarde du patrimoine naturel et culturel" des territoires, doté de 30 à 40 millions d'euros par an.

La France a accru en 2020 ses capacités de production éoliennes de 8%, avec 1,3 gigawatt (GW) et 477 éoliennes supplémentaires, portant la totalité du parc à 18 GW, selon France énergie éolienne (FEE).

"Le programme du développement éolien, c'est que cela ne parle que finances", maire de Mondon.

La programmation de l'énergie (PPE) de la France vise entre 33,2 et 34,7 GW d'éolien terrestre en 2028.

(maCommune.info avec AFP)

Infos +

Le maire de Mondon organise ce samedi 9 octobre 2021 une réunion publique exclusivement réservée aux habitants de la commune afin d’évoquer les projets d’implantation des éoliennes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

À Besançon, une haie d’honneur pour accompagner le dernier relais de la flamme olympique

Pour le grand final de la journée olympique dans le Doubs et l’arrivée de la flamme dans le Parc de la gare d’eau à Besançon le 25 juin 2024, le Département a annoncé la constitution d’une haie d’honneur composée de plusieurs personnalités locales.   

Voici les personnes célèbres qui porteront la flamme olympique dans le Doubs

Un mois avant le début des Jeux Olympiques, le 25 juin 2024, la flamme olympique traversera sept communes du Doubs, avant de rejoindre le site de célébration au Parc de la Gare d’Eau à Besançon. Parmi la centaine de porteurs, cinq personnalités participeront au relais de la flamme à Pontarlier, Chaux-Neuve, Baume-les-Dames et Besançon. Qui sont-ils ?

Législatives anticipées : une action dijonnaise contre l’abstention reprise au niveau national 

Alors que les Français sont appelés à voter pour une nouvelle Assemblée nationale les 30 juin et 7 juillet 2024, la Jeune Chambre économique de Dijon prolonge son action contre l’abstention "Retour aux Urnes", et voit celle-ci reprise au niveau national par la Jeune Chambre économique française et proposée à ses antennes locales dans 105 villes pour une diffusion massive sur le territoire.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.09
légère pluie
le 23/06 à 9h00
Vent
2.35 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
84 %