Rénové et connecté, le collège Diderot a été inauguré

Publié le 29/03/2016 - 18:42
Mis à jour le 30/03/2016 - 11:04

Construit en 1967, le collège Diderot à Besançon avait besoin de se remettre à la page. Après trois ans d’un vaste et ambitieux chantier de restructuration de 19,3 M€, l’établissement qui accueille 719 élèves a été officiellement inauguré ce mardi 29 mars 2015. Plusieurs enseignants en ont profité pour réclamer plus de mixité sociale au sein de l’établissement par une refonte de la carte scolaire.

 ©
©

Ce mardi 29 mars 2016, Gilles Grillot, le principal du collège a accueilli le préfet du Doubs Raphae?l Bartolt, Christine Bouquin, Présidente du Département du Doubs accompagnée par Florence Rogeboz, vice- présidente en charge des collèges, le maire de Besançon Jean-Louis Fousseret et Jean- Franc?ois Chanet, le  recteur de l’Académie de Besançon.

Une petite vingtaine de professeurs s'est également invitée à cette inauguration en entrant dans la nouvelle salle polyvalente. Selon eux, des locaux neufs et des outils numériques ne font pas tout. Ils ont réclamé un redécoupage de la carte scolaire afin de mieux diversifier les publics au cœur de cet établissement situé dans le quartier de Planoise. Une refonte qui ne sera pas si facile à mettre en œuvre.

 Intégration dans le quartier de Planoise

Les travaux ont duré trois ans de juillet 2012 à juillet 2015. La restructuration a porté sur : 

  • la démolition de quatre bâtiments,?
  • la construction de bâtiments: administration, locaux des enseignants, hall d’accueil, vie scolaire, préau, CDI et salle multimédia, locaux médico-sociaux, locaux d’enseignements général, scientifique, technologique et artistique, demi-pension pour 350 repas/service, salle polyvalente, quatre logements de fonction, reprise des dessertes, accès, stationnements et espaces végétalisés, aménagement de la cour pour les élèves,?
  • la restructuration des salles SEGPA,?
  • La modification des accès par création d’un parvis côté rue de Cologne sous maîtrise d’ouvrage de la Ville.

Cette restructuration a été étudiée avec la Ville et le Grand Besançon pour l'intégrer dans le cadre du programme de rénovation urbaine (démolition et reconstruction de logements). La salle polyvalente du collège dispose ainsi d’un accès direct depuis le parvis pour la mettre à disposition des associations du quartier dans un esprit de mutualisation des équipements publics. Sa construction a bénéficié d’une subvention de 456 000 € au titre du programme ANRU. 

Un collège "connecté"

Le collège a fait partie des 22 premiers établissements en France labellisés "Collège connecté' (voir article ci-dessous) par le ministère de l'Éducation nationale.

Conjointement avec les services de l’Éducation nationale, le Département a décidé de faire du collège Diderot l’un des établissements préfigurateurs de la mise en œuvre des nouveaux outils en matière de numérique éducatif.  "À travers le projet C@P25, le Département accompagne la montée en puissance du numérique éducatif, tant sur le plan technique (accès au très haut débit, équipement et maintenance) que sur le plan des enjeux pédagogiques" explique le conseil départemental du Doubs.  

Dès septembre 2014, le collège a été doté de huit chariots mobiles équipés d'un total de 96  tablettes. Le Département a investi 216 000 € pour réaliser les travaux d’infrastructures nécessaires et acquérir les matériels. Dans un second temps, sur proposition du Département, le collège a été retenu, avec le collège Jean-Jaurès à Saint-Vit par le Ministère dans le cadre de la première phase en 2015 du plan national numérique pour l’éducation.  Sept chariots soit 84 tablettes supplémentaires ont ainsi été déployés par le Département, portant à 192 le nombre de tablettes dont dispose l’établissement, pour un montant de 39 454 €.  Au total, la collectivité a investi, sur le volet numérique éducatif 255 454 € pour le collège Diderot, avec une subvention de l’État à hauteur de 42 000 €.

Info +

Le collège Diderot fait partie du réseau d’éducation prioritaire REP+. L'établissement compte 28 classes d’enseignement général (619 élèves), quatre divisions SEGPA (sections d’enseignement général professionnel adapté) champs professionnels Hygiène, Alimentation, Service et Habitat (65 élèves), ainsi que deux classes d’accueil pour élèves non francophones (27 élèves) et une ULIS (Unité localisée pour l’inclusion scolaire- troubles de fonctions cognitives et mentales crée à la rentrée 2015 (8 élèves).? 

Intervenants de la restructuration :

Architectes : BBC architectes (mandataire) – Cabinet Barres (associe?) ;
Bureau de contro?le technique : SOCOTEC ;
S.P.S. : BLONDEAU ;
Partenaires : Ville de BESANCON, Communaute? d'Agglome?ration du Grand Besanc?on (CAGB), Agence de re?novation urbaine (ANRU), Agence de l'environnement et de la mai?trise de l'e?nergie (ADEME), l’Inspection Acade?mique ;

Entreprises :

De?signation

Entreprises retenues

De?construction

PBTP / BTT

De?samiantage

ADECCO

Terrassement - VRD - Espaces verts

SCREG / ISS

Gros œuvre et locaux provisoires

RUGGERI

Charpente bois lamelle?e colle?e - bardage

FARGEOT / PATEU ROBERT

Charpente me?tallique

BEJEAN

Couverture Zinc

PATEU ROBERT

Etanche?ite?

SFCA

Traitement des fac?ades

RPPI

Menuiseries exte?rieures aluminium

LOICHOT

Menuiseries inte?rieures bois

MOUNIER

Me?tallerie

Nouvelle consultation

Signale?tique

AGIPUB

Pla?trerie isolation plafonds pla?tre peinture

BTT

Faux plafonds

LAFFOND

Reve?tements de sols souples

SOLIER COMTOIS

Reve?tements de sols durs - Fai?ences

SA REVETEMENT

Ascenseurs

SCHINDLER

Equipements salles de sciences

POSSEME

Chauffage ventilation

NOUVEAU

Plomberie sanitaire

FRANC COMTOISE DE CONFORT

Electricite? - photovoltai?que

COTEB CODIEL

Equipements de cuisine

THIRODE
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’ENIL de Mamirolle finaliste du premier concours culinaire de la région

La remise des prix du premier concours régional "Tous à table" à destination des équipes de cuisine des lycées de Bourgogne-Franche-Comté a eu lieu ce mercredi 5 juin au lycée François Mitterrand à Château-Chinon en Bourgogne. Seul représentant comtois, l’ENIL de Mamirolle a été devancé par les lycées bourguignons. 

Classement QS World : l’Université de Franche-Comté progresse au classement mondial

Dans un communiqué du 6 juin 2024, l’université de Franche-Comté indique qu’elle fait partie des rares universités françaises à progresser cette année dans le prestigieux classement qui distingue 1.500 établissements à travers le monde et parmi lesquels figurent seulement 35 français.

Derrière le lion, le réseau des Alumni comtois…

PUBLI-INFO • Parce que nous avons besoin de liens durables dans une société en pleine mutation, découvrez la plateforme digitale innovante que l’université de Franche-Comté a souhaité mettre à la disposition de ses étudiants, anciens et actuels et ses partenaires, un outil utile, performant et à la pointe de l'innovation. D’ores et déjà, il a rapproché des milliers de membres et a développé leurs échanges professionnels.

Parcoursup : Ouverture de la phase d’admission ce jeudi 30 mai

La phase d’admission Parcoursup débutera ce jeudi 30 mai à 19h pour les 945.000 candidats qui ont validé au moins 1 vœu dans l'enseignement supérieur sur Parcoursup. La plateforme sera disponible en mode consultation dans un premier temps puis plus tard dans la soirée, les élèves pourront répondre aux propositions d’admission.

Groupes de niveau au collège : les parents d’élèves de Valdahon appellent à manifester

Le mercredi 29 mai 2024, les parents d’élèves du collège Edgar Faure de Valdahon appellent les autres parents à ne pas mettre leurs enfants au collège en vue d'une action "collège mort". La raison ? Montrer leur indignation face au fait que les élèves des classes de 6ème et 5ème seront triés par groupe de niveau dès la rentrée prochaine. Une manifestation est prévue dans la matinée du mercredi 29 mai.

À Sancey, une action “collège mort” pour dénoncer les groupes de niveau

Une action "collège mort" aura lieu au collège Henri Fertet de Sancey mercredi 29 mai 2024. Les parents d’élèves sont invités à ne pas envoyer leurs enfants au collège ce jour-là  et à se rassembler devant l’établissement à 10h. Une journée nationale de mobilisation contre la réforme du "choc des savoirs" aura également lieu le samedi 25 mai à 10h30 à Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.11
couvert
le 15/06 à 18h00
Vent
2.49 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
64 %