Le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique s'engage aux côtés de la Ville de Besançon

Publié le 01/01/2018 - 15:00
Mis à jour le 01/01/2018 - 15:00

Le Ville de Besançon a signé une convention avec le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). Cette convention s'appliquera pour la Ville de Besançon mais aussi le Grand Besançon et le CCAS au 1er janvier 2018 et devrait permettre de répondre à l'obligation d'emploi de 6%. 

2HandicapuniversitedeFrancheComte001.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

La Ville de Besançon, la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon et le CCAS mènent depuis plusieurs années une politique commune en matière de ressources humaines. « L’amélioration de la qualité de vie au travail et de la politique sociale pour le personnel en est un des axes avec, en particulier, le renforcement des actions pour le maintien dans l’emploi et l’accueil de personnes handicapées », est-il indiqué dans un communiqué.

Cette volonté s’inscrit dans un double enjeu de conformité légale instaurée par la loi Handicap du 11 février 2005, qui impose aux collectivités et à leurs établissements une obligation d’emploi d’au moins 6 % des effectifs et d’ouverture citoyenne visant à montrer qu’une personne en situation de handicap peut néanmoins s’insérer dans la vie professionnelle.

Une volonté politique « plus lisible et concrète (…) »

Un plan d’objectifs et de moyens devrait rendre la volonté politique dans ce domaine « plus lisible, concrète et mobilisera de manière conséquente les aides financières du FIPHFP », le montant total s’élevant à 598 758 €. A noter que la part employeur consacrée à ces dispositifs est de 604 114 €.

Elle devrait également permettre de « structurer les orientations des trois entités en matière de handicap et de maintien dans l’emploi, de favoriser la mobilisation des agents autour d’un projet mené en concertation avec les institutions représentatives du personnel et de disposer d’un préfinancement sur des axes d’intervention ciblés afin d’agir plus vite et dans la durée. »

Les engagements des trois entités s’affirment dans des thématiques qui concernent :

  • « les conditions de réussite du projet (élaboration du projet, suivi des engagements, formation des intervenants dans sa mise en place et sensibilisation des personnels sur l’accueil de personnes en situation de handicap) »
  • « le recrutement et la formation des personnes en situation de handicap (recrutements directs, embauches d’apprentis, de personnes en contrat aidé, en service civique et en emploi d’avenir, accueil d’étudiants en situation de handicap) »
  • « le maintien dans l’emploi d’agents en restriction d’aptitude suite à des problèmes de santé. »
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

Mise à jour à 18h14 • Trois militaires français appartenant au 19eRG de Besançon sont décédés accidentellement dans le cadre de la mission « Harpie » de lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane, selon l’Etat-Major des Armées. Un hommage leur sera rendu la semaine prochaine. La Ville de Besançon annonçait le mercredi 24 juillet 2019 mais le 19 Régiment du Génie précise que "rien n'est encore arrêté pour l'instant sur le lieu et la date".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.58
ciel dégagé
le 21/07 à 18h00
Vent
2.38 m/s
Pression
1021.97 hPa
Humidité
62 %

Sondage