Alerte Témoin

Ismaël Boudjakada veut mettre les points sur les i !

Publié le 21/02/2014 - 18:58
Mis à jour le 22/02/2014 - 08:43

Ces dernières semaines, de nombreuses rumeurs circulent sur Ismaël Boudjakada, le plus jeune candidat aux municipales à Besançon. Il tient à mettre les points sur les i par rapport à l'extrême droite et les propos de Frank Monneur candidat "Besançon génération citoyenne".

dsc_6682.jpg
Ismaël Boudjekada ©Alexane

Cette semaine, Frank Monneur a accusé Ismaël Boudjekada d'avoir tenter de "débaucher" un de ses colistiers. Ce que l'intéressé dément formellement : "J'ai eu le colistier en question au téléphone qui m'a dit que c'était n'importe quoi et a supposé que Frank Monneur avait mal interprété ses propos". De son côté, Frank Monneur ne souhaite pas faire de commentaire particulier : "ce n'est pas ma façon de faire de la politique, je veux surtout développer mon programme".

Ismaël Boudjekada et l'extrême droite

Sur les réseaux sociaux, de nombreux tweets attestent des relations "étroites" entre l'extrême droite et le jeune homme.

"Par rapport à Alain Soral, je tiens à dire que c'est quelqu'un d'intelligent parce que même s'il vous parle d'un livre merdique pendant quatre heures, il arrive à en parler avec une certaine logique. Ce n'est pas parce que je ne suis d'accord avec l'idéologie de quelqu'un que je ne peux pas reconnaître ses qualités. Il serait peut-être mieux écouté s'il dérapait pas mais ce que je trouve d'hy^pocrite c'est quand il est au parti communiste, on dit qu'il est intelligent, pour le peuple etc. Quand il décide d'aller vers le FN (qu'il a d'ailleur quitté) on dit qu'il est stupide. Il faut être honnête. Même si d'un point de vue de fond et idéologique, bien évidemment, je rejète toutes ses pensées. Je ne le porte absolument dans mon coeur" explique-t-il.

"Pareil pour Marine Le Pen, on ne peut pas dire qu'elle soit complètement stupide.Je la reçois le 26 février à Montbéliard pour parler de ses méthodes de campagne en ce moment : comme d'habitude, elle interdit à certains de ses candidats de faire débats publics. Seule Sophie Montel est autorisée à s'exprimer en public lors de vrais débats" précise-t-il.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le Sénat vote d’une proposition de loi pour « faciliter les procurations pour lutter contre l’abstention »

Le Sénat a adopté mardi 2 juin 2020 la proposition de loi de Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, tendant à sécuriser l’établissement des procurations électorales et l’organisation du second tour des élections municipales de juin 2020.

Municipale 2020 : la victoire de Ludovic Fagaut « semble possible » selon Jean-Philippe Allenbach

Le candidat du Mouvement Franche-Comté au premier tour de l'élection municipale à Besançon Jean-Philippe Allenbach, qui avait tenté de rassembler les listes des Républicains et de La République en marche la semaine dernière, n'a pas réussi son coup. Selon lui, voter pour Eric Alauzet au second tour "revient donc à tout simplement gaspiller sa voix" tandis que "la victoire semble possible" pour Ludovic Fagaut.

Liste identique pour Anne Vignot et campagne "sobre"

Municipale Besançon • Arrivée en tête au soir du 15 mars 2020, Anne Vignot  mène la liste "Besançon par nature" (EELV - PS - PC - Génération.s). Elle  sera face à Ludovic Fagaut et Éric Alauzet pour une triangulaire au second tour de l'élection municipale du 28 juin. La liste, identique à celle du premier tour, a été confirmée à la préfecture du Doubs vendredi dernier...

Ludovic Fagaut confirme sa liste « Besançon Maintenant ! » : ce sera une triangulaire

Ce sera donc une triangulaire. Arrivé en seconde position derrière Anne Vignot (EELV - PS - PC Génération.s) avec 23,59% des suffrages exprimés et 1.900 voix d'écart, le LR Ludovic Fagaut a déposé sa liste "Besançon Maintenant" pour le second tour du 28 juin. Il n'y aura donc pas d'alliance avec Éric Alauzet. Les Bisontins devront choisir entre trois listes.

Second tour des municipales : mode d’emploi

Un second tour est nécessaire dans 15 % des communes en France. Si tout va bien, les électeurs de près de 5.000 communes françaises seront invités à voter le dimanche 28 juin 2020 pour ce deuxième tour des élections municipales qui auraient dû se tenir le 22 mars si le Coronavirus n'était pas passé par là. Comment cela va-t-il s'organiser ? Réponses à toutes vos questions…

La voiture d’Eric Alauzet prise pour cible : les réactions

Le député La République en marche et candidat à l'élection municipale de Besançon Eric Alauzet, a été la cible d'un acte de vandalisme dans la nuit de vendredi 29 au samedi 30 mai 2020. De nombreuses réactions en soutien à l'élu ont été publiées sur les réseaux sociaux, notamment de la part de ses rivaux au second tour.

Le marcheur Collomb s’allie aux Républicains à Lyon : de quoi donner des idées à Besançon ?

Le maire de Lyon et ex-ministre de l'Intérieur décide de s'allier avec François-Noël Buffet, le candidat LR. Un retrait des élections métropolitaines de Lyon pour faire barrage aux écologistes.. En échange le LR Étienne Blanc, proche de Wauquiez, laisse la tête de liste à la mairie de Lyon à Yann Cucherat, protégé de Gérard Collomb. Une situation inédite en Macronie.

Le plan Ségur inclut « tout le monde », y compris les ambulanciers, selon Olivier Véran

"Tout le monde est inclus" dans le plan Ségur, y compris les ambulanciers, a assuré vendredi 29 mai 2020 le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, dans une réponse aux manifestations d'hospitaliers qui réclament depuis plusieurs semaines des hausses de salaires pour l'ensemble des quelque 100 professions du secteur.

« La Bourgogne-Franche-Comté repasse en vert, une décision majeure pour l’économie régionale » (M-G Dufay)

Le Premier ministre a annoncé que la région Bourgogne-Franche-Comté sera classée parmi les zones “vertes” à partir du 2 juin.  Pour la présidente du conseil régional, Marie-Guite Dufay, "il s’agit d’une décision d’une importance majeure pour le territoire. Le classement en zone rouge de la Bourgogne-Franche-Comté depuis le 7 mai constituait un véritable handicap pour l’économie régionale et l’attractivité du territoire. Selon les données publiées par Santé Publique France, le gouvernement n’avait d'autres choix que de lever ces conditions restrictives, au risque d’installer durablement la situation d’une France à deux vitesses."
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.51
légère pluie
le 04/06 à 3h00
Vent
1.85 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
97 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune