Jacques Cheminade à la rencontre des Bisontins

Publié le 26/10/2013 - 14:15
Mis à jour le 26/10/2013 - 22:05

Jacques Cheminade, candidat aux dernières élections présidentielles est dans le Doubs samedi 26 octobre 2013. Un stand était présent dans le centre ville de Besançon.

 ©
©

parti solidarité et progrès

Jacques Cheminade et les militants du parti Solidarité & Progrès tenaient un stand d'informations Place du 8 Septembre à Besançon, samedi 26 octobre 2013. Une distribution de tracts était prévue. A l’invitation de Sylvie Grandmougin, maire de Rosureux, et de Johanna Clerc, candidate du parti Solidarité & Progrès lors des élections législatives de 2012 dans le Doubs, Jacques Cheminade animait hier soir une réunion publique à Bellherbe. L'ancien candidat à l'élection présidentielle milite pour la séparation stricte entre banques de marché et banques de détail : "Avec le simulacre de réforme bancaire voté en juillet dernier puis la légalisation des emprunts toxiques présentée au Parlement en ce mois d'octobre, le gouvernement persiste à trahir le combat qu'il avait annoncé contre la finance. Couper les banques en deux, aujourd'hui, c'est mettre hors d'état de nuire les spéculateurs et rétablir les fonctions saines de dépôt, de crédit et de proximité. Jacques Cheminade appelle les élus locaux à prendre position publiquement par l'adoption de vœux municipaux et invite les citoyens à s'engager"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Législatives : Jadot au soutien du boulanger Stéphane Ravacley, candidat "atypique"

Le candidat EELV à l'élection présidentielle, Yannick, Jadot, s'est rendu à Besançon ce mercredi 25 mai 2022 pour soutenir le boulanger bisontin Stéphane Ravacley, le candidat écologiste de la Nupes (nouvelle union populaire écologique et sociale) sur la 2e circonscription du Doubs.

Ndiaye à l’Education : J-P Chevènement met en garde contre « l’enterrement » du bilan Blanquer

Jean-Pierre Chevènement, 83 ans, ancien ministre de l'Education nationale et soutien d'Emmanuel Macron à la présidentielle, a mis en garde lundi contre "l'enterrement de la politique mise en oeuvre par Jean-Michel Blanquer depuis cinq ans" après la nomination de Pap Ndiaye à la tête du ministère de la rue de Grenelle.

Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.44
ciel dégagé
le 26/05 à 3h00
Vent
1.33 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
100 %

Sondage