"Je vois les Ukrainiens et les Russes comme des frères"

Publié le 01/03/2022 - 11:50
Mis à jour le 01/03/2022 - 12:06

TÉMOIGNAGE • Eugène Muntian, est originaire d’Odessa en Ukraine et a obtenu la nationalité française en 2008. Réfugié politique, il est arrivé dans l’hexagone à l’âge de 11 ans avec ses parents et ses sœurs. Il a accepté de répondre à nos questions…

Ralf Roletschek / Roletschek.at 
 
 © Ralf Roletschek / Roletschek.at / http://www.roletschek.at/
Ralf Roletschek / Roletschek.at    © Ralf Roletschek / Roletschek.at / http://www.roletschek.at/

Employé au service informatique de la mutualité comtoise à Besançon, Eugène Muntian est inquiet pour le sort d'une partie de sa famille qui vit toujours en Ukraine. Sa grand-mère se trouve actuellement à Kiev. 

maCommune.info : Vous avez de la famille en Ukraine, avez-vous eu de leurs nouvelles ?

Eugène Muntian : "Oui, ma grand-mère et des sœurs de ma grand-mère vivent en Ukraine. Bien sûr, je suis inquiet pour leur sécurité, pour ce qui va arriver. Je suis inquiet pour l’état émotionnel de ma grand-mère. Les habitants entendent des choses exploser. C’est très anxiogène. J’ai toujours peur que quelqu’un se prenne une balle perdue. 

Toutefois, j’ai pu avoir des nouvelles de tout le monde, même si la communication n’est pas terrible. Pour l’instant tout va bien pour eux, mais jusqu’à quand ?" 

mC : Êtes-vous surpris ou vous attendiez-vous à l’invasion de l’Ukraine par la Russie ? 

Eugène Muntian : "Je suis complètement surpris. C’était inattendu pour moi. Je l’ai appris par la radio à bord de ma voiture alors que je me rendais au travail. J’ai immédiatement contacté ma mère pour savoir si elle avait des nouvelles de la famille. 

Concernant les informations que l’on reçoit (NDLR : aussi bien en Ukraine qu’en France), tout est un jeu de pouvoir. Je crois que nous n’avons aucune idée de ce qui se passe réellement malgré les informations qui circulent. Tout est orienté.

Je pense que nous ne disposons pas de toutes les informations sur ce qui se passe réellement en Ukraine. Il y a la propagande, les non-dits et les interventions des uns et des autres. En fait, on ne sait pas où donner de la tête". 

mC : Selon vous, comment la situation va-t-elle évoluer ?

Eugène Muntian : "Pour moi, il y a deux cas de figure. Le premier, c’est que tout le monde se rend compte que cette guerre est inutile et qu’il serait mieux de résoudre les choses autrement. Le deuxième, c’est que tout le monde monte sur ses grands chevaux et alors là, cela durera des années. 

Il faut savoir que le conflit qui se joue dans le Donbass dure depuis presque dix ans. Depuis le début des gens meurent régulièrement à cause de ce conflit et pourtant personne ne voyait cela comme un enjeu majeur… 

Je vois les Ukrainiens et les Russes comme des frères. On partage la même langue, la même culture, les mêmes fêtes, les mêmes racines. La création de la Russie est partie de Kiev. Des frères devraient œuvrer ensemble pour remontrer le pays et avoir quelque chose de cohérent au lieu de se taper dessus".

mC : Que pensez-vous de la réaction de l’Union européenne ? 

Eugène Muntian : "C’est une bonne question. Je pense que la réaction est prudente. En face, Vladimir Poutine a mis en place une importante menace". 

mC : Avez-vous participé aux différents rassemblements en faveur de l’Ukraine ?

Eugène Muntian : "Je n’ai pas été sur les manifestations, car j’étais beaucoup occupé professionnellement. Pour moi, ces dernières n’ont pas de réel impact. Elles rassurent les gens, mais je pense que chacun fait ce qu’il peut pour aider.  Ce n’est malheureusement pas juste en se réunissait que l’on va pouvoir faire mieux. 

Enfin, du côté des politiques, je pense également qu’ils font ce qu’ils peuvent en fonction des données qu’ils ont". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Révélons les bricoleurs : quoi de neuf chez Leroy Merlin Besançon ?

PUBLI-INFO • Ça y est c’est l’été, les vacances approchent… Vous voulez en profiter pour recevoir vos amis, votre famille et prendre le temps de vous amuser ? C’est le moment de préparer vos travaux d’été ! Et pour ceux qui partent, il est encore temps de rendre la maison sûre et autonome pendant votre absence avec votre magasin Leroy Merlin à Besançon ! 

Allaitement : cachez ce sein ?

Le 2 juin dernier, une jeune maman qui voulait allaiter son enfant alors qu'elle se trouvait au musée du Louvres à Paris n'a pas été autorisée à le faire. Un agente de sécurité lui a indique que cela n'était "pas permis". Notre diéteticienne Chloé Vuillemin se penche sur cette question de l'allaitement en public, le fonctionnement de l'allaitement et ses bienfaits nutritionnels.

La SPA dévoile un nouveau film contre l’abandon des animaux avant les vacances d’été

A l'occasion de la Journée mondiale contre l'abandon des animaux de compagnie qui aura lieu ce samedi 25 juin, la SPA sensibilise les Français avec son nouveau film : "Les raisons de l’aimer". La SPA, forte de ses 63 refuges et Maisons SPA, se prépare concrètement sur le terrain à recueillir les chiens et les chats qui seront abandonnés cet été…

Les autoroutes APRR et AREA signent la charte d’engagement LGBT+ de l’association L’Autre Cercle

Ce mercredi 22 juin, Guillaume Hérent, girecteur général délégué et Pascal Billard, directeur des ressources humaines, ont signé la charte d’engagement LGBT+ avec L’Autre Cercle, à l’occasion d’une table ronde réunissant d’autres professionnels engagés en faveur de l’inclusion des personnes LGBT+ tels que la Ville de Dijon, APICIL et France 3 Bourgogne, également signataires et les salariés APRR et AREA qui ont répondu présents.

Un service en ligne pour préparer votre retraite sereinement !

PUBLI-INFO • Le passage à la retraite est une étape importante dans la vie, l’anticiper c’est être sûr de réaliser les démarches dans les temps. Et qui dit démarches, dit parfois parcours du combattant, d’autant plus quand on ne sait pas par où commencer… Avec "Mon Agenda Retraite" vous pouvez être accompagné gratuitement et pas à pas pour réaliser vos démarches jusqu’au dépôt de votre demande de retraite en ligne. Un simple email suffit, vous recevrez des informations personnalisées jusqu’à 5 ans avant votre date de départ à la retraite.

Service national universel : 140 jeunes dans le Doubs 

Originaires de Côte-d’Or, de Saône-et-Loire et de Seine-et-Marne, ces 140 jeunes de 15 à 17 ans sont arrivés à Besançon en début de semaine pour vivre de multiples expériences collectives, autour de la cohésion de groupe et des valeurs républicaines. Ils étaient ce matin au lycée Jules Haag de Besançon pour une journée d'ateliers avec la police, les pompiers et la gendarmerie. 

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.87
légère pluie
le 27/06 à 21h00
Vent
1.87 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
100 %

Sondage