Jean Castex aux policiers à Dijon : "Vous êtes au coeur du pacte républicain"

Publié le 10/07/2020 - 15:15
Mis à jour le 10/07/2020 - 15:18

Mise à jour à 15h15 • Le Premier ministre Jean Castex a exprimé vendredi 10 juillet 2020 à Dijon son soutien aux forces de sécurité, « au coeur du pacte républicain et démocratique », et à son ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin qui l’accompagne dans ce déplacement.

"Dans cette société rongée par des tendances inadmissibles, vous êtes au coeur du pacte républicain et démocratique que plus que jamais l'État a bien l'intention de défendre avec la détermination qui s'applique aux causes les plus essentielles de notre démocratie", a souligné le chef du gouvernement dans une brève allocution après une visite à l'hôtel de police. "Je suis venu vous dire le total engagement, la totale détermination du président de la République, du gouvernement de la République, à défendre celles et ceux qui sont agressés, au premier rang desquels les femmes et les hommes dont c'est la mission d'assurer la protection des autres et de la société", a-t-il insisté.

Des violences sur fond de vengeance en juin dernier

Les violences dans le quartier dijonnais des Grésilles et à Chenôve, en proche banlieue dijonnaise, avaient eu lieu du 12 au 15 juin après une série d'actions de représailles lancées par des membres de la communauté tchétchène qui voulaient se venger de l'agression d'un adolescent qu'ils imputaient à des dealers des Grésilles.

Le chef du gouvernement s'est dit "scandalisé" par "des comportements inadmissibles" à Dijon, où il a fait le déplacement "pour soutenir l'action et le combat contre toute forme de violence, toute forme de communautarisme qui porterait atteinte aux valeurs de la République". Le Premier ministre a aussi apporté une nouvelle fois son soutien au ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, sous le feu des critiques féministes, qui "bénéficie de toute notre confiance pour exercer cette haute fonction".

"Le gouvernement de la République que j'ai désormais l'honneur de représenter ne tolérera jamais ce genre de comportements ultra-violents" et "c'est un message, je l'assume et le revendique, de grande fermeté que je suis venu porter ici", a-t-il encore martelé à la mi-journée après s'être entretenu avec des habitants dans le quartier des Grésilles, aux côtés du maire de Dijon François Rebsamen, puis une visite à l'hôtel de ville.

Le Premier ministre a également évoqué le prochain "plan de relance particulièrement ambitieux" qu'il va mettre en place "dans la concertation", en soulignant qu'"il y a dans tout cela une forte cohérence, c'est le ciment républicain".

"Si l'ordre public se délite, si la laïcité est mise à mal, si la vie quotidienne de nos concitoyens ne perçoit pas l'action de l'État et du service public, la République se portera mal et nous sommes là pour qu'elle se porte mieux", a-t-il insisté. Le Premier ministre a aussi apporté une nouvelle fois son soutien au ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, sous le feu des critiques féministes, qui "bénéficie de toute notre confiance pour exercer cette haute fonction".

Le ministre "mettra toute son intelligence, toute sa détermination et j'allais dire toute l'affection qu'il portera à l'ensemble des femmes, des hommes qui composent le service public que vous représentez, non seulement pour le défendre mais pour accroître encore ses capacités d'action", a assuré le chef du gouvernement.

Infos +

Des rassemblements féministes sont annoncés vendredi dans plusieurs villes de France contre le remaniement gouvernemental après les nominations de Gérald Darmanin, accusé de viol, au ministère de l'Intérieur, et d'Eric Dupond-Moretti, très critique envers le mouvement #MeToo, à la Justice.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le collectif Hop hop hop retire sa banderole appelant à aller voter

À la suite du résultat des élections européennes, le collectif Hop Hop Hop avait affiché une banderole appelant à aller voter sur la façade de l’Arsenal, bâtiment qu’il occupe à Besançon. Le collectif a été sommé de retirer la banderole par le chef de file de l'opposition Ludovic Fagaut qui en avait fait la demande expresse lors du conseil municipal du jeudi 20 juin 2024. 

Des familles de l’Adapei du Doubs demandent l’exclusion de la secrétaire de l’association, Floriane Jeandenand-Guinchard

C'est à travers un courrier adressé à la présidente de l'Adapei (Association départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales), Nicole Gauthier, que les familles ont alerté sur la candidature de la secrétaire Floriane Jeandenand-Guinchard pour le rassemblement national aux prochaines législatives.

Législatives : le vice-président de GBM Gabriel Baulieu soutient Laurent Croizier

Le maire de la commune de Serre-les-Sapins et vice-président de Grand Besançon Métropole en charge des finances a publié un communiqué le 18 juin dernier dans lequel il annonce publiquement soutenir la candidature de Laurent Croizier, député sortant de la 1ere circonscription du Doubs. Dans celui-ci, il explique les raisons d’une telle "première". 

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Amiante à l'école : "pas de danger pour les enfants" affirme la Ville

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.72
ciel dégagé
le 24/06 à 21h00
Vent
2.6 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
77 %