Jean-Pierre Chevènement signe l'appel dans Marianne pour "sauver" la Grèce et l'Europe

Publié le 02/07/2015 - 06:30
Mis à jour le 02/07/2015 - 11:11

Une quarantaine de personnalités, notamment politiques, ont lancé mercredi un appel, à paraître dans l'hebdomadaire Marianne, à sauver la Grèce, sous l'argumentaire que "sauver la Grèce, c'est sauver l'Europe".

dsc_5032.jpg
Jean-Pierre Chevènement ©roman mCi
PUBLICITÉ

Plusieurs responsables socialistes figurent parmi les premiers signataires, dont le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis et le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone. Ont également signé l’appel les anciens ministres Arnaud Montebourg, Benoît Hamon et Aurélie Filippetti. Du côté des écologistes, on relève la secrétaire nationale d’EELV Emmanuelle Cosse, l’ancienne ministre Cécile Duflot, le président du groupe écologiste au Sénat Jean-Vincent Placé ou encore les coprésidents du groupe écologiste à l’Assemblée nationale, Barbara Pompili et François de Rugy.

Pierre Laurent (PCF), Henri Guaino (Les Républicains), Rama Yade (UDI), Jean-Pierre Chevènement (République moderne), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), Pierre Larrouturou (Nouvelle Donne) et Corinne Lepage (Cap 21) sont aussi au nombre des premiers signataires.

Mise en garde 

L’appel est également signé par des philosophes et des économistes, dont Thomas Piketty. « Qu’on y prenne garde : au-delà du cas grec (…), c’est l’idéal européen même qui est aujourd’hui en question », affirme la pétition de Marianne

 « Si les opinions retiennent de cette crise que l’expression démocratique d’un peuple ne compte pour rien et que des institutions aveugles sont seules habilitées à imposer (…) des solutions quasiment non négociables (…), l’image de l’Europe n’y survivra pas. Et il faudra ramasser deux cadavres : celui de la Grèce et celui de l’idée européenne« , mettent en garde les signataires de l’appel.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.86
ciel dégagé
le 26/06 à 21h00
Vent
1.24 m/s
Pression
1021.92 hPa
Humidité
87 %

Sondage