Jura : l'État organise une opération d'abandon simplifiée d'armes à feu

Publié le 17/11/2022 - 13:58
Mis à jour le 17/11/2022 - 16:00

Du 25 novembre au 2 décembre 2022, le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer organise une opération d’abandon simplifié d’armes à l’État, pilotée par le Service central des armes et explosifs (SCAE).

 © Pixabay
© Pixabay

Si la France compte près de cinq millions de détenteurs légaux d’armes, le ministère de l'Intérieur et des Outre-mer estime qu’au moins deux millions de concitoyens détiendraient sans titre des armes, principalement de chasse ou issues des Première et Seconde Guerres mondiales.

"La plupart de ces armes détenues illégalement sur le territoire national ont été acquises par héritage, le plus souvent sans connaître le cadre légal de détention. Par cette opération, nous voulons offrir à ces détenteurs de bonne foi la possibilité de s'en dessaisir simplement ou de les conserver légalement. L’opération d’abandon simplifié d’armes à l’Etat se déclinera sur tout le territoire métropolitain et dans certains territoires d’Outre-mer."

Dans le département du Jura, plusieurs sites de collecte seront mis en place afin de permettre aux habitants de restituer des armes dont ils souhaiteraient se séparer.

Ces restitutions d’armes et de munitions se feront sans formalités administratives auprès des policiers et gendarmes présents dans les douze communautés de brigade du département ainsi qu’au commissariat de police de Lons-le-Saunier, du 25 novembre au 2 décembre et de 9 heures à 17 heures.

La liste des lieux de dépôt est la suivante :

  • Brigade de gendarmerie – Orchamps : 51 Rue de la République – Orchamps
  • Brigade de gendarmerie – Salins-les-Bains : 7 Route de Blégny – Salins-les-Bains
  • Brigade de gendarmerie – Saint-Laurent-en-Grandvaux : 21 Rue du Coin-d'Amont – Saint-Laurent-en-Grandvaux
  • Brigade de gendarmerie – Champagnole : 1 Avenue Jean Jaurès – Champagnole
  • Brigade de gendarmerie – Hauts de Bienne : Morez 8A Avenue Louis Paget – Hauts de Bienne
  • Brigade de gendarmerie – Saint-Claude : 26 Avenue de la Gare – Saint-Claude
  • Brigade de gendarmerie – Arinthod : 1 Rue Jean Breuil – Arinthod
  • Brigade de gendarmerie – Saint-Amour : 2 Rue Lamartine – Saint-Amour
  • Brigade de gendarmerie – Bletterans : 1 Place du Colombier – Bletterans
  • Brigade de gendarmerie – Poligny : 8 Rue de l'Egalité – Poligny
  • Brigade de gendarmerie – Chaussin : 2 Rue du Docteur Briot – Chaussin
  • Brigade de gendarmerie – Dole : 38 Avenue Jacques Duhamel – Dole
  • Brigade de gendarmerie – Lons-le-Saunier : 51 Avenue Camille Prost – Lons-le-Saunier
  • Commissariat de police de Lons-le-Saunier : 6 avenue du 44e-Régiment-d'Infanterie – Lons-le-Saunier

Si les intéressés souhaitent conserver leurs biens, un agent de la préfecture sera également présent au commissariat de Lons-le-Saunier ou au point numérique de la préfecture afin d'aider à l'enregistrement des armes dans le système d’information sur les armes (SIA).

Les possesseurs d'armes sont invités par les autorités à ne pas les apporter lors de leurs déplacements dans ce cadre, et à se munir des pièces suivantes :

  • Une pièce d’identité ;
  • Un justificatif de domicile récent ;
  • Des photographies de bonne qualité de l’arme faisant l’objet de la demande de conservation, permettant de visualiser les différents marquages (marque, modèle, fabricant, calibre, longueur de l’arme, longueur du canon, et dans toute la mesure du possible, son numéro).

Pour les personnes ne pouvant pas se déplacer, il sera possible de prendre rendez-vous via le 03.84.86.85.28 ou 03.84.86.84.30 pour une collecte à domicile.

Si vous disposez d’objets dangereux (munitions de guerre (obus, grenades), explosifs, munitions de calibre égal ou supérieur à 20 mm), il faudra également contacter la préfecture au 03.84.86.85.28 ou 03.84.86.84.30 pour organiser un enlèvement sécurisé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Violences faites aux femmes : depuis Dijon, Emmanuel Macron appelle à ne pas " relâcher l’effort "

Le président de la République, qui a rencontré vendredi 25 novembre à Dijon des victimes, a appelé à ne "pas relâcher l'effort" dans la lutte contre les violences faites aux femmes, estimant qu'il fallait améliorer formation et prévention malgré d'importants "progrès collectifs".

Flambée des coûts de production : la CMA souhaite accompagner les entreprises et les artisans

La forte hausse des matières premières, des fournitures, de la masse salariale et de l’énergie affecte de nombreuses trésoreries. Afin d’apporter de l’aide, la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) de la région Bourgogne-Franche-Comté se dit mobilisée pour accompagner les artisans et entreprises en difficultés.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.91
légère pluie
le 28/11 à 6h00
Vent
1.4 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
98 %