L’ESB F sur sa promenade…

Publié le 05/04/2013 - 22:08
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:15

Opposées ce vendredi soir à Nice, pour le début des play-downs, les handballeuses bisontines, appliquées et conquérantes, n’ont même pas eu à forcer leur talent pour prendre le meilleur (38-23) sur cette pâle formation azuréenne. Ça sent quand même bon le maintien…

 ©
©

Handball (LFH)

Un quart d’heure d’atermoiements. Et donc un quart d’heure de suspense. De simples faux-semblants, tant les filles de Florence Sauval ont été intraitables, et à vrai dire deux (trois ?) tons au-dessus de cette équipe niçoise venue à Besançon en rangs serrés. Onze joueuses, dont deux gardiennes ! Ces constats sont forcément rassurants, dans cette dernière ligne droite qui doit accoucher, pour l’ESB F, sur la délivrance que son potentiel lui autorise naturellement.

Potentiel que les Doubistes n’ont eu aucun mal à développer, une fois avoir vu leur entame dépoussiérée. La résistance d’Audebert, côté niçois (7-6, 15e), volait en éclat quand l’immense Chavez craquait en écopant de deux exclusions en tout juste trois minutes. Sortie du banc, Lévêque créait le premier break substantiel (10-6, 17e). En confiance, les « Rouges » consolidaient leur avance avec une défense impeccable, articulée autour d’une Gabriel à nouveau formidable dans ses buts (20 arrêts sur 40 tirs).

Pas la moindre frayeur

Cette intransigeance générait autant de montées de balle faciles pour des Franc-Comtoises qui festoyaient dignement (18/24 aux tirs à la pause). Bruneau s’était également invitée à la noce (16-10, 27e), tout comme une intéressante Godel, qui maintenait l’avantage à la pause (18-13, 30e). De façon opportune, Besançon revenait des vestiaires avec panache. De quoi rapidement enfoncer le clou. Dans le sillage de Popovic, excellente, l’ESB F s’envolait (22-14, 35e puis 24-16, 40e). 

Exceptés d’épisodiques relâchements, les Bisontines n’avaient quasiment plus rien à craindre. Car si Arrighino faisait (très légèrement) revenir Nice (27-21, 48e), Pop-Lazic en rajoutait une couche pour le spectacle (29-21, 50e). Asphyxiées par leur manque de rotations, les Azuréennes rendaient définitivement les armes. Avec son peps, Godel enfilait du coup les buts comme des perles (30-22, 52e puis 34-22, 55e).

Le Palais des sports, qui méritera d’être plus rempli dans un mois contre Dijon, finissait logiquement debout, avec un but de Dupuis en contre, suite à une énième parade de Gabriel (37-23, 60e). Un régal pour les filles de Florence Sauval qui, en gagnant la semaine prochaine à Dijon, verraient leur maintien très largement se rapprocher. Une pure logique quand on voit l’ESB F comme ça…

ESB F - Nice 38 - 23

Besançon. Palais des sports. Environ 1400 spectateurs. Arbitrage de MM. Gautier et Reibel. Mi-temps : 18-13.

ESB F :
Les gardiennes : Gabriel 20/40 en 60’, Milenkovic (0/1 aux penalties), Cziraky (1/2).
Les marqueuses : Popovic 8/10 (dont 3/3), Bruneau 4/7, Manga 2/2, Godel 7/9, Pop Lazic 4/5, Brame 2/4 puis Frecon 0/1, Dupuis 3/4, Lévêque 5/8, Alonso 3/3, Betzer 0/1.

Nice :
Les gardiennes : Grubbstrom 8/43 (dont 0/3) en 52', Falcon 0/3 en 8'.
Les marqueuses : Arslanagic 3/14, Audebert 4/6, Kulakova 3/5, Le Bihan 0/1, Escribano 3/4, Chavez 6/10 puis Keïta 1/1, Arrighino 1/3, Falcon, Desgrolard 2/4.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Les tireurs sportifs intègrent le SIA

Après son ouverture aux détenteurs chasseurs puis aux détenteurs sans titre, ce sont les tireurs sportifs qui intègrent le système d'information sur les armes (SIA) du ministère de l'Intérieur et des Outre-mer ce mardi 27 février 2024.

Sports : réaction attendue pour le FCSM, le Racing reçoit le leader et l’ESBF accueille du lourd

Au menu de ce week-end sportif des 23 et 24 février 2024, le FCSM doit réagir et afficher ses ambitions face à Martigues, tandis que le Racing reçoit le leader pour tenter un coup d'éclat. En handball, le GBDH et l'ESBF auront affronteront chacun un gros morceau. 

Une nouvelle pivot pour l’ESBF

Le club bisontin vient d’officialiser l’arrivée de Camille Mandret en provenance du club danois de Sønderjyske Håndbold. La pivot a signé un contrat qui la lie à l’ESBF jusqu’en 2026.

Le Norvégienne Céline Solstad débarque à l’ESBF pour 2 ans

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet 2024. Céline Solstad, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays natal pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026.

Il met K.O son adversaire en un seul round au Mexique : qui est Islem Merabet, boxeur professionnel bisontin ?

Islem Merabet, boxeur bisontin, s’est rendu à Tijuana au Mexique pour préparer son combat qu’il remporte le 28 janvier 2024 en un seul round. Installé depuis 5 ans dans la capitale de la Franche-Comté, le boxeur professionnel nous partage son expérience et son quotidien de sportif.

Classic Grand Besançon, Tour du Jura et Tour du Doubs : le triptyque franc-comtois de retour les 12, 13 et 14 avril

Lancé en 2023 à l’initiative des organisateurs de la Classic Grand Besançon Doubs, du Tour du Jura et du Tour du Doubs, le triptyque franc-comtois persiste et signe pour une deuxième année consécutive de rapprochement temporel des courses qui se dérouleront les 12, 13 et 14 avril 2024.

Handball : les 8 départements de Bourgogne Franche-Comté vont s’affronter à Lons-le-Saunier

Les 24 et 25 février 2024 à Lons-le-Saunier, les huit sélections départementales de la région Bourgogne Franche-Comté s’affronteront pour tenter de remporter leur ticket qualificatif pour le tour national. 196 athlètes, 42 entraineurs, plus de 40 bénévoles et près de 200 spectateurs seront attendus au complexe du Solvan pour une compétition de haut niveau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.37
partiellement nuageux
le 28/02 à 15h00
Vent
2.48 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
77 %