L’ESB F y avait pourtant cru

Publié le 01/03/2013 - 22:34
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:15

Dans le match pendant 52 minutes, au prix d’un match emballant de leur part, les handballeuses bisontines ont fini par céder (24-28), usées qu’elles ont été par l’ogre messin, qui ratisse décidément tout sur son passage.

popovic.jpg
A l'image de Jelena Popovic, l'ESB F a tout donné contre Metz... © Photo esbf.fr

Handball (LFH)

PUBLICITÉ

Leur reprocher quoi que ce soit serait franchement exagéré. Ce vendredi soir, les filles de Florence Sauval ont montré un visage franchement remarquable. La belle ovation finale d’un Palais des sports très bien garni (2200 personnes) a, du reste, été une marque assez significative du plaisir pris par un public qui s’était pris, il faut bien le reconnaître, à revisiter la belle époque, et ces « clasicos » endiablés avec Metz.

Pouvoir comparer des époques presque antinomiques est déjà une petite victoire. Celle-là ne rapporte pas de points, c’est vrai. Mais dans le sillage de son succès probant à Toulon, l’ESB F a prouvé qu’elle était loin d’être enterrée, malgré la perspective, cette fois évidente, des prochains play-downs. En jouant de la sorte néanmoins, le sauvetage ententiste n’aura rien d’utopique. On se souviendra en effet que dans le sillage de Popovic et Lévêque, Besançon avait posé bien des misères à une équipe messine un temps devant, à l’issue d’un 3-0 (4-5, 7e), mais surtout dominée dans un premier acte plein de cœur, côté doubiste (7-5, 10e). Efficace dans ses buts, Gabriel apportait sa pierre à l’édifice (12-9, 24e), mais l’excellente Liscevic s’attachait à ramener son équipe à la pause (15-15, 30e).

Metz gagne la bataille en défense

Ce petit coup de pompe était annonciateur de la suite. Logique. Presque implacable. Face à un banc beaucoup plus fourni (et de qualité !), Metz, bien aidé aussi par l’entrée de Pierson dans les buts, se rapprochait, au fil des minutes, mécaniquement de la vérité. Le but, en infériorité numérique (17-17, 39e), de Pop-Lazic imageait la difficulté grandissante, pour l’ESB F, de percer une défense lorraine devenue si hermétique, avec une 4-2 concoctée par Sandor Rac. L’usure guettait, d’autant que Baudoin, sur penalty, ne tremblait pas (20-22, 50e), alors que Bruneau, de son côté, éprouvait encore tant de difficultés (2/11).

Le Palais des sports continuait à y croire avec les réalisations de Popovic et Lévêque (22-23, 52e). Mais le chant du cygne avait résonné. A bout de souffle, Besançon tombait les armes à la main, notamment sur cette contre-attaque de Luciano (22-25, 53e). Il tombait avec l’honneur que l’on doit à un digne combattant. Ce sentiment, voilà un petit moment que beaucoup de supporters de l’ESB F l’attendait. S’il pouvait préfacer un petit exploit au Havre, la semaine prochaine…

ESB F – Metz 24 – 28

Besançon. Palais des sports. Environ 2200 spectateurs. Arbitrage de MM. Anicet et Ferrandier. Mi-temps : 15-15.
ESB F :
Les gardiennes : Gabriel 8/24 en 31’ (dont 2/4 aux penalties), Milenkovic 2/14 en 29’ (0/3).
Les marqueuses : Popovic 9/13 (dont 6/7), Bruneau 2/11, Manga 1/2, Godel 1/3, Pop-Lazic 2/2, Lévêque 4/9 puis Frecon 1/1 (1/1), Dupuis, Alonso-Jimenez 0/1 (0/1), Brame 4/5, Betzer
Metz :
Les gardiennes : Glauser 1/9 en 17’ (0/2), Pierson 9/25 en 43’ (1/6).
Les marqueuses : Prudhomme 2/4, Kanto, Zaadi 0/2, Baudoin 6/11 (4/5), Piejos 1/2, Andryushina 4/6 puis Broch 4/6, Ognjenovic 2/4 (1/2), Gonzales Ortega 2/5, Luciano 1/1, Liscevic 6/7, Ngo Leyi

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Championne de France à de multiples reprises, triple championne d’Europe, Marlène Devillez a presque tout remporté dans sa discipline. Néanmoins, une seule médaille manque à son palmarès : l’or au championnat du Monde. Un titre qu’elle tentera d’acquérir pour la première fois de sa carrière en Espagne, début juillet.

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

En l’espace de trois années, de 2010 à 2013, cette vététiste s’est transformée en réelle ambassadrice de son sport donnant l’envie à de nombreuses jeunes de s’inscrire dans des clubs de VTT. Julie Bresset a clairement tout gagné dans sa vie : titre olympique, titres mondiaux et titre nationaux. Elle est l'une des ambassadrices du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Cette grande première devrait rester dans les annales. En bâtissant ce festival Grandes Heures Nature de toutes pièces le Grand Besançon cherche à rentrer dans la cour des grands. Du 13 juin au 16 juin 2019, les organisateurs seront à pied d’œuvre pour accueillir les nombreux visiteurs et animer les multiples activités.

La DNCG envoie Sochaux en National

La DNCG envoie Sochaux en National

Sochaux, pourtant maintenu sportivement dans le championnat de Ligue 2 en terminant à la 16e place du classement, a été relégué en National par la Direction nationale du contrôle de gestion ce mercredi 12 juin 2019, au même titre que Nancy, son voisin lorrain. Le club a fait appel de cette décision un peu plus tard dans la soirée.

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

Atteint de la mucoviscidose, Paul Fontaine possède 55% de capacité respiratoire. Néanmoins, il repousse constamment ses limites pour réaliser ses rêves et atteindre des sommets. À l’heure actuelle, Paul espère un jour parcourir l’Atlantique à la Voile ou encore traverser l’Islande en courant. Il est l'un des ambassadeurs du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

A partir de ce jeudi et jusqu'au 16 juin 2019, le Grand Besançon organise le festival Grandes Heures Nature à Micropolis. Une grande première pour l'Agglomération, qui travaille sur ce projet depuis plusieurs années. Au programme notamment des épreuves d’outdoor et de nombreuses autres activités. 15 000 personnes sont attendues.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.45
légère pluie
le 20/06 à 12h00
Vent
4.56 m/s
Pression
1015.01 hPa
Humidité
70 %

Sondage