La Bourgogne Franche-Comté a perdu 5.400 habitants depuis 2012

Publié le 03/01/2020 - 13:45
Mis à jour le 03/01/2020 - 11:44

Au 1er janvier 2017, la Bourgogne-Franche-Comté comptait 2.811.423 habitants selon les derniers chiffres du recensement de la population établis par l'Insee. Entre 2012 et 2017, la région a perdu de la population. Seuls les départements du Doubs (+8.005) et de la Côte-d’Or (+6.416) voient leur population augmenter.

2.811.423 habitants au 1er janvier 2017 :  la Bourgogne- Franche-Comté représente 4,3 % de la population de France métropolitaine.

Entre 2012 et 2017, la Bourgogne-Franche-Comté est la seule région de métropole à perdre des habitants :  -5.391 "La baisse reste modeste, mais elle devrait s’accentuer dans les années à venir" notent Charles Pilarski et Philippe Rossignol, auteurs de l'étude régionale à l'Insee. " Cette évolution démographique est portée par un solde naturel faible sur cinq ans, les naissances l’emportant encore sur les décès jusqu’en 2015. Le solde migratoire reste légèrement déficitaire..."

Sur cette même période, 6 des 8 départements sont désormais en décroissance démographique.

E?volution de la population de Bourgogne-Franche-Comte? © Insee ©
Évolution de la population de Bourgogne-Franche-Comté © Insee

Dans la Nièvre, la perte de population continue et s’accélère. Avec 9.604 habitants de moins, c’est le département qui connaît le décrochage le plus important de métropole, devant la Haute-Marne et les Ardennes.

Le Jura, la Saône-et-Loire, l’Yonne, la Haute-Saône ainsi que le Territoire de Belfort, qui gagnaient encore des habitants entre 2007 et 2012, en perdent désormais. Le retournement est particulièrement marqué pour la Haute-Saône et le Territoire de Belfort.

Grâce à leur solde naturel positif, le Doubs et la Côte-d’Or sont les deux seuls départements de la région à gagner des habitants, mais à un rythme toutefois inférieur à la moyenne nationale

Grand Besançon Métropole : + 2.600 habitants en cinq ans

Les plus grandes communes perdent des habitants (-419 habitants par exemple pour Besançon) , à l’exception de Chalon-sur-Saône et surtout de Dijon qui gagne près de 4900 habitants en cinq ans.

Évolution de la population des principales communes de Bourgogne- Franche-Comté © Insee ©
Évolution de la population des principales communes de Bourgogne- Franche-Comté © Insee

Cependant, si la population de Besançon diminue, ce n’est pas le cas de son intercommunalité dont la croissance démographique s’est amplifiée.

Évolution de la population dans les principales intercommunalités de Bourgogne Franche-Comté © Insee ©
Évolution de la population dans les principales intercommunalités de Bourgogne Franche-Comté © Insee

Situées aux franges de la région, Sens et Mâcon profitent du dynamisme des régions limitrophes, respectivement l’Île-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes : leur population augmente sensiblement.

Enfin, les pertes d’habitants s’accélèrent dans les communes isolées, ou situées dans des zones économiquement fragilisées. C’est le cas notamment d’Autun, de Cosne-Cours-sur-Loire, d’Audincourt et de Saint-Claude. 

(Avec Insee)

Publié le 3 janvier 2020 à 13h45 par Damien Poirier

1 Commentaire

La gestion de la parisienne Marie Marguerite Dufay porte ses fruits elle va continuer sur sa lancée.
Publié le 3 janvier 2020 à 19h32 par • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Société

Une femme retrouvée morte dans près de Besançon : « très probablement » un féminicide 

Une femme a été retrouvée morte dans le coffre de sa voiture vendredi 24 juillet au soir à Guillon-les-Bains près de Besançon. Elle a "très probablement" été tuée par son compagnon, mortellement blessé ensuite par le tir d'un gendarme après s'être montré ultra-violent, a indiqué dimanche le procureur de la République de Besançon.

Crues : un « dispositif exceptionnel » demandé à J. Castex pour les agriculteurs

À l’occasion de la venue de Jean Castex en Haute-Saône ce 23 juillet 2021, le syndicat FDSEA et la Chambre d’agriculture expliquent dans une lettre que les exploitants agricoles sont nombreux a avoir été impacté par fortes précipitations…Ils demandent une aide exceptionnelle.

Pontarlier : le Super Comice 2021 reporté en 2022, les animations et expositions maintenues

La Ville de Pontarlier et la Fédération des comices du Doubs ont décidé après concertation et d'un commun accord de reporter l'édition 2021 du Super Comice au samedi 22 octobre 2022, en raison de la crise sanitaire actuelle et des restrictions qui rendent "très difficile" l'organisation en amont des comices dans les cantons ainsi que le jour J, en coeur de ville, le Super comice.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.13
couvert
le 27/07 à 6h00
Vent
0.43 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
100 %

Sondage