La « fête à Macron » : un départ en bus de Besançon pour Paris ce samedi

Publié le 02/05/2018 - 17:51
Mis à jour le 02/05/2018 - 17:59

Lancée à l'initiative du député Insoumis François Ruffin (chef de file du mouvement Nuit Debout), la "fête à Macron" se déroulera à Paris ce samedi 5 mai 2019, soit quatre jours après les violences perpétrées lors de la manifestation parisienne. Un bus partira de Besançon pour rallier la capitale et une "une Vélorution" partira de la gare à 14h30.

PUBLICITÉ

« A Besançon, de nombreux citoyens ont rejoint ce comité et de nombreuses associations (VéloCampus, AVB, SolMiRe, Lutopik, Alternatiba…) , syndicats (Solidaires, CGT…) et partis/mouvements politiques France insoumise, NPA(…) relayent l’appel à faire la fête à Macron le 5 mai », précise le comité de la fête à Macron Besançon. 

« Mettre en marche une vague citoyenne »

 » Nous avons ainsi participé aux actions et manifestations du 19, 26 Avril et du 1er Mai. Nous avons également organisé une « fausse manifestation de droite » en soutien à la politique actuelle et à Mr Fousseret. Notre volonté est de mettre en marche une vague citoyenne qui permette le changement d’échelle nécessaire pour faire des alternatives la norme », souligne le comité.

Programme du 5 mai 2018 :

  • Une montée en bus à Paris pour la manifestation au Louvre. Départ à 6h30.   
  • Une Vélorution qui partira de la gare Viotte  à 14h30 et passera par différents lieux : le campus, l’hopital, l’association SolMiRe. Cette Vélorution se terminera  par une fete d’anniversaire (avec gâteau et piñata…) à partir de 16h30 place de la révolution. 

Infos +

  • Bus : Tarif : 36 euros la place. Tarif solidaire possible.
  • Contacts tel : Annie 06.41.77.33.43 ou Patrick 06.85.51.63.87.
  • Contact mail : brangeat.patrick@orange.fr
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.95
légère pluie
le 21/05 à 0h00
Vent
1.72 m/s
Pression
1013.75 hPa
Humidité
98 %

Sondage