La Franche-Comté s'invite aux soirées parisiennes

Publié le 04/11/2014 - 17:42
Mis à jour le 04/11/2014 - 17:48

Musée Courbet, festival des cinémas d’Asie, route de l’Absinthe, histoire horlogère de Besançon, lunetiers du Jura… Ils étaient tous là. Les plus beaux atouts de la Franche-Comté étaient mis en avant le 23 octobre dernier lors d’une soirée à Paris, orchestrée par le Comité régional du tourisme (CRT).

Parce qu’elle le vaut bien !

146 invités (journalistes, blogueurs, membres de réseaux nationaux et de ministères…) sont venus découvrir la "Franche-Comté à tous les Temps". L'enjeu était de faire connaître l'offre tourisique et gastronomique de la région. "Certains ont appris et découvert des choses, d'autres, les ont redécouvertes", explique Delphine du CRT Franche-Comté.

Dans un petit local parisien de trois étages, les invités pouvaient tour à tour tomber sur la route de l'Absinthe, une reproduction de "l'Origine du monde" de Courbet, des verreries de Passavant la Rochère, des horloges d'Utinam ou encore sur la sacro-sainte dégustation de produits du terroir comtois.

Une séance de vélo d'appartement retransmettant en direct une balade effectuée en Franche-Comté et des massages offerts (comme ceux pratiqués à Luxeuil-les-Bains), permettaient aussi de se croire en terre comtoise. L'opération de communication du CRT aurait ainsi marqué les esprits pendant cinq heures.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

“La question n’est pas uniquement la défense des droits, mais aussi leur promotion” (Amnesty International)

Du 17 au 20 mai 2024, l’hôtel de Ville de Besançon accueille l’exposition "We want to break free*". Elle sera ensuite déplacée à la médiathèque Pierre Bayle jusqu’au 1er juin. Sébastien Tüller, responsable de la commission orientation sexuelle et identité de genre d’Amnesty International, nous en parle…

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

À Besançon la boutique “L’air de rien” ferme ses portes

Ce mercredi 15 mai 2024 les autocollants "déstockage massif" et "avant cessation d’activité" sur la vitrine de la boutique bisontine L’air de rien interpellent. Située au 8 rue des Granges, la boutique avait reçu en 2023 le prix du meilleur commerce indépendant de Bourgogne – Franche-Comté mais s'apprête pourtant à baisser définitivement le rideau.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.52
légère pluie
le 23/05 à 9h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
75 %