La gendarmerie du Doubs alerte sur le "quishing" un nouveau type d’escroquerie

Publié le 15/01/2024 - 12:01
Mis à jour le 18/01/2024 - 16:03

Beaucoup plus efficace que le phishing classique, le quishing consiste à scanner des QR codes malveillants apposés dans un lieu public ou envoyés par mail. La gendarmerie du Doubs nous explique tout sur cette nouvelle méthode d’escroquerie facile et en pleine expansion. 

Si le QR code a pour mission première de simplifier la communication et l’information, rendant son utilisation quasi incontournable dans la restauration, la santé et bien d’autres domaines, il est aujourd’hui devenu un moyen très efficace pour les escrocs de commettre des actes malveillants. 

Car le fonctionnement du QR code est des plus simples. Un pictogramme sert de lien pour vous renvoyer vers une application, un programme ou un site. Les malfaiteurs ont donc vite compris l’intérêt de naviguer dans le sillon de ce succès technologique. 

"La dangereuse particularité du QR code tient dans le fait qu’il échappe à la majorité des antivirus" alerte la gendarmerie. Il devient alors possible pour les escrocs : 

  • de vous renvoyer vers un faux site
  • d’infecter votre appareil
  • de récupérer vos données personnelles ou financières 

La technique employée 

Après avoir généré un QR code renvoyant vers un site frauduleux ou un logiciel malveillant demandant des données personnelles ou financières, le code est ensuite placé par l’individu dans un lieu public et bien souvent par dessus un QR code déjà existant (parking, ascenseur, table de bar, affiche, etc.). Il peut également être envoyé par e-mail.

La victime scanne alors le QR code et télécharge le fichier malveillant ou renseigne ses informations personnelles ou financières. L’escroc reçoit alors les données ou l’argent de la victime 

Parmi les exemples de témoignages fournis par la gendarmerie : une personne en terrasse d’un bar, passe sa commande via le QR code sur la table, mais sa commande n’est jamais arrivée au barman tandis que sa carte elle, a bien été débitée… Ou encore pour recharger sa voiture, une personne se stationne à une borne électrique et remarque la présence d’un QR code indiquant de scanner pour régler. Par la suite, la personne a été victime de plusieurs prélèvements frauduleux.

Les conseils des gendarmes 

  • Vérifiez l’URL de la page web vers laquelle vous êtes dirigés lorsque vous scannez ce type de code.
  • Méfiez vous des indices comme un QR code sur un autocollant. 
  • Sensibiliser votre entourage sur ces arnaques.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

IVG dans la Constitution : qu’ont voté les élu(e)s en Franche-Comté ?

Sénatrices, sénateurs et député(e)s de France se sont réunis lundi 4 mars 2024 en Congrès au château de Versailles pour débattre et soumettre au vote l'inscription de l'Interruption volontaire de grossesse (IVG) dans la Constitution. Voici ce qu'ont voté les élu(e)s du Doubs, du Jura, de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort.

Historique : la France, premier pays au monde à inscrire l’IVG dans sa Constitution

Suite au vote des sénateurs, sénatrices et député(e)s réunis en Congrès à Versailles ce lundi 4 mars dont une grande majorité a voté pour l’inscription de l’IVG dans la Constitution, une cérémonie de scellement se tiendra vendredi 8 mars à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.36
couvert
le 05/03 à 3h00
Vent
3.21 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
91 %