Alerte Témoin

La majorité accuse Mélenchon et Le Pen "d'attiser les braises"  

Publié le 17/06/2020 - 10:40
Mis à jour le 17/06/2020 - 10:31

Plusieurs responsables de la majorité sont montés au créneau ce mercredi 17 juin 2020 pour attaquer Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen qui, selon eux, "attisent les braises" des tensions à Dijon ou dans les manifestations des derniers jours.

dijon tchechene Vincent L Instagram
© Capture VL Instagram

"Marine Le Pen ne manifeste jamais une hauteur de vue, celle qui veut être une femme d'État, elle vient faire des coups politiques pour agiter, raconter n'importe quoi sur la situation, elle fait ça matin, midi et soir, et en ce moment, elle ne fait que cela", a dénoncé le patron de LREM Stanislas Guerini au micro de Public Sénat.

Le délégué général d'En Marche réagissait au déplacement de la présidente du Rassemblement national mardi à Dijon, après plusieurs nuits d'incidents inédits entre des membres de la communauté tchétchène et des habitants d'un quartier.

"On voit bien qu'à chaque fois, des responsables politiques veulent mettre de l'huile sur le feu, rajouter systématiquement de la confusion à des situations qui sont difficiles", a-t-il aussi déploré en réponse à un tweet de Christian Jacob, le président de LR, et en citant aussi Jean-Luc Mélenchon qui veut "désarmer la police".

Un récupération politique ?

"Jean-Luc Mélenchon et de l'autre côté, Marine Le Pen s'attachent à attiser les braises, à souffler sur celles-ci, et je pense qu'ils ne font pas du bien au pays", a critiqué sur Sud Radio Yael Braun-Pivet, la présidente LREM de la commission des lois à l'Assemblée nationale, en dénonçant "ces hommes et ces femmes politiques qui agitent les peurs des gens".

La porte-parole de LREM Aurore Bergé a également critiqué "la récupération que (Marine Le Pen) a tenté de faire hier à Dijon en allant souffler sur les braises". "Vous avez d'un côté Jean-Luc Mélenchon qui dit: +Désarmons la police+, formidable! comme ça, nos forces de l'ordre n'auront plus les moyens d'agir, de nous protéger, et vous avez de l'autre côté, Marine Le Pen, qui, elle, n'a qu'une envie, et qu'une hâte, c'est d'aller souffler sur les braises, parce qu'elle attend et elle espère le chaos dans le pays", a ajouté la députée des Yvelines sur BFMTV.

Le Premier ministre Edouard Philippe avait estimé mardi que "désarmer" les forces de l'ordre était une "idée baroque qui ne peut pas prospérer", en évoquant la "réalité insupportable" des tensions actuelles à Dijon. "Il doit y avoir une police à peu près partout mais cela doit être une police organisée, disciplinée, obéissante à l'Etat républicain. (...) Une police aussi désarmée que possible afin qu'elle inspire le respect des citoyens", a déclaré M. Mélenchon.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     25.11
    peu nuageux
    le 06/08 à 18h00
    Vent
    2.46 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    48 %

    Sondage