La préfecture lutte contre "l'illétrisme" avec deux fautes

Publié le 24/07/2009 - 16:52
Mis à jour le 24/07/2009 - 16:52

La boulette du jour revient aux services de la préfecture du Doubs... Dans le titre du dossier de presse consacré à la lutte contre l'illettrisme distribué aux journalistes, il n'y a que deux fautes dans un seul mot et pas dans n'importe lequel...

 ©
©
Personne, mis à part les journalistes, n'a relevé les fautes. Et pourtant illettrisme s'écrit bien illettrisme et non illétrisme. Mais rien n'est perdu car, comme l'a souligné le préfet lui-même, "l'illettrisme n'est pas une fatalité".

P.S. : La signature ce vendredi d’un accord de partenariat entre l’Etat, les collectivités locales et l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI) à la préfecture de Besançon permet le lancement d’un plan régional de lutte contre un phénomène qui touche 62 550 personnes en Franche-Comté.

 
Ce plan d’action vise à coordonner des acteurs qui, jusque-là, travaillaient chacun dans leur coin. « Le but du plan régional est de donner plus de visibilité, de clarté et d’efficacité à l’action déjà menée dans la région », a précisé Jacques Barthélémy, préfet de Franche-Comté.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Evénements

Lundisociable : zoom sur Hafida El Mokhtari, présidente de l’association « Tente beauté mobile »

Le forum de l’innovation sociale Lundisociable se déroulera de manière digitale ce 8 mars 2021. De nombreuses conférences seront diffusées en ligne sur le thème de la santé. Zoom sur une intervenante, Hafida El Mokhtari, éducatrice spécialisée, socio-esthéticienne et présidente de l’association "Tente beauté mobile".

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.28
légère pluie
le 19/09 à 21h00
Vent
1.76 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
99 %

Sondage