La réforme du lycée selon le recteur de Besançon #4 : « Depuis 1975, je ne connais pas une seule réforme approuvée unanimement »

Publié le 07/02/2019 - 18:08
Mis à jour le 07/02/2019 - 18:11

Episode 4 • Dans le cadre de la mobilisation contre la réforme des lycées qui sera mise en œuvre dès la rentrée 2020 en France, nous avons rencontré Jean-François Chanet, recteur de l'académie de Besançon, pour qu'il éclaircisse ou démente des informations circulant ces derniers mois dans la rue… Le tout en 4 épisodes publiés mercredi 6 et jeudi 7 février 2019 sur maCommune.info.

PUBLICITÉ

Nos questions à Jean-François Chanet :

Épisode #1 : Concernant la carte des formations, certains élèves ont peur de ne pas pouvoir choisir les options qu’ils souhaitent parce que ce sera trop loin de leur domicile… Pouvez-vous éclaircir ce point-là ?

Épisode #2 : Quelles sont les informations les plus fausses que vous ayez entendues dans la presse et ailleurs et que vous souhaitez démentir ?

Épisode #3 : Quels sont les points vraiment forts de cette réforme et les points les plus faibles selon vous ?

Épisode #4 : Qu’avez-vous envie de dire aux lycéens et professeurs qui redescendront dans la rue ces prochaines semaines contre cette réforme ?

2 Commentaires

Eh bien non, ce n'est pas en 2020 que cette réforme s'appliquera !!! Malheureusement pour nos enfants actuellement en seconde, elle s'appliquera dès la rentrée de septembre 2019 ! Il y a pourtant tellement de questions auxquelles l'Education nationale n'est aujourd'hui pas à même de répondre. Une telle réforme, d'une telle envergure, aurait mérité de n'être pas appliquée, comme tant d'autres, dans la précipitation. Dommage surtout pour nos enfants actuellement en seconde qui vont essuyer les plâtres. Ils ont déjà, en 2016, été les heureux bénéficiaires de la réforme en un seul coup (comme celle du lycée) du collège, et ils ont connu, avant même la fin de leur scolarité au collège, la mise à mal de certains dispositifs qu'il avait pourtant absolument fallu mettre en oeuvre au plus vite en 2016. Non, non, nous ne sommes pas tous des "Gaulois réfractaires au changement", nous sommes plutôt des descendants d'horlogers franc-comtois qui aiment le travail bien fait. Nous sommes conscients que le lycée avait besoin de changement, mais pourquoi si vite ? Quel gâchis...
Publié le 8 fevrier à 17h11 par Pélagie • Membre
Me voila pleinement rassuré par Mr le recteur, qui n'a pas oublié qu'il a été enseignant.... par contre, il a peut-être oublié qu'il a un jour été parent. Une belle impréparation, des infos au compte goutte et l'enseignement supérieur qui semble déconnecté de la réforme. Demandez lors des Journées Portes Ouvertes des Universités, lors des salons étudiants que doivent choisir vos enfants, quelles spécialités .... les réponses vous rempliront d'espoir (il n'y a qu'à faire la série S... ah bon, cela n'existera plus ?...)... Pourquoi tant de précipitation....
Publié le 8 fevrier à 20h28 par hophophope25@gmail.com • Membre

2 commentaires

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le projet Blanquer sur l’école réussit l’examen du vote à l’Assemblée

Instruction obligatoire dès trois ans, missions d'enseignement confiées à certains surveillants, mais aussi drapeaux dans les classes et homoparentalité: après une semaine de débats souvent vifs, l'Assemblée a adopté largement ce mardi 20 févreir 2019 le projet de loi "sur l'école de la confiance" de Jean-Michel Blanquer.

Carte scolaire dans le Doubs : quelles ouvertures et quelles fermetures de classes à la rentrée ?

Le comité technique spécial départemental s'est tenu jeudi 14 février 2019 pour faire le point sur la prochaine carte scolaire. Dans le Doubs, l'inspection académique prévoit 51 fermetures pour 46 ouvertures pour une baisse d'effectif de 594 élèves.  Voici la liste complète des ouvertures et fermeture mais aussi des 16 ouvertures conditionnelles et des 15 fermetures conditionnelles.

L’instruction obligatoire établie dès l’âge de 3 ans à partir de la rentrée 2019

L'Assemblée nationale a voté mercredi soir (13 février 2019) l'abaissement de l'âge de l'instruction obligatoire de 6 à 3 ans, mesure phare du projet de loi "pour une école de la confiance" vantée par le ministre de l'Education comme "un marqueur républicain". Entrée en vigueur à la rentrée de septembre 2019

« On boycotte le bac blanc » au lycée Pergaud de Besançon

Après le lycée Victor-Hugo, 24 professeurs principaux et 15 coordinateurs de discipline démissionnent de leurs fonctions ce mois de février 2019 au lycée Pergaud de Besançon. Aucun sujet ne sera donc transmis ce mercredi soir à la direction de l'établissement pour les épreuves du baccalauréat blanc qui devait se dérouler après les vacances de février…

Université Bourgogne-Franche-Comté : « un véritable désastre » pour Jean-Philippe Allenbach

Après la polémique née de la campagne de publicité de "Just Dijon" pour promouvoir l'université de Bourgogne jusqu'à Besançon, le président du Mouvement Franche-Comté et candidat à l'élection municipale de Besançon déclare ne pas être surpris par ce nouveau "coup de force" de François Rebsamen et souhaite une université de Franche-Comté "libre et autonome".

Dijon veut-elle déclencher la guerre entre les Universités de Bourgogne et de Franche-Comté ?

Nouvel épisode dans la gue-guerre Dijon – Besançon et entre la Bourgogne et la Franche-Comté. Une vaste campagne de communication déployée la semaine dernière par la Métropole de Dijon dans 14 villes de la région enclenche une nouvelle polémique. Elle incite les étudiants à rejoindre une des 400 formations de l'Université de Bourgogne. Campagne déplacée ? Campagne dépassée ? Les affiches publicitaires agacent. Même l'Université de Bourgogne, gênée, dit ne pas avoir été associée et déclare vouloir prendre de la distance avec cette campagne de pub.

L’entrée en seconde en 2019 : une brochure pour aider les collégiens et leur famille à choisir une orientation…

Pour aider les collégiens de 3e et leur famille à réfléchir à leur prochaine scolarité au lycée général et technologique ou en voie professionnelle, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse vient d'éditer une brochure qui sera envoyée dans tous les collèges de France à partir du lundi 11 février 2019 pour être distribuée aux élèves. A consulter en avant-première sur maCommune.info...

La réforme du lycée selon le recteur de Besançon #4 : « Depuis 1975, je ne connais pas une seule réforme approuvée unanimement »

Episode 4 • Dans le cadre de la mobilisation contre la réforme des lycées qui sera mise en œuvre dès la rentrée 2020 en France, nous avons rencontré Jean-François Chanet, recteur de l'académie de Besançon, pour qu'il éclaircisse ou démente des informations circulant ces derniers mois dans la rue… Le tout en 4 épisodes publiés mercredi 6 et jeudi 7 février 2019 sur maCommune.info.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.39
ciel dégagé
le 21/02 à 9h00
Vent
1.32 m/s
Pression
1005.34 hPa
Humidité
84 %

Sondage