La Région Bourgogne Franche-Comté contribue à la reconstruction de Notre-Dame de Paris

Publié le 12/03/2021 - 12:01
Mis à jour le 12/03/2021 - 11:41

Le 19 avril 2019, la cathédrale Notre-Dame de Paris était victime d'un terrible incendie détruisant sa flèche puis l'intégralité de sa toiture. Immédiatement, la filière forestière française s'était dite prête à offrir le bois nécessaire à sa reconstruction. La Région Bourgogne-Franche-Comté, première productrice de chêne en France, a décidé d'apporter sa contribution à cette opération.

La cathédrale Notre-Dame de Paris victime d'un violent incendie le 19 avril 2019.
 © Judikael Hirel/Twitter
La cathédrale Notre-Dame de Paris victime d'un violent incendie le 19 avril 2019. © Judikael Hirel/Twitter

Après différents scénarios de reconstruction, en bois, en béton, en métal, en verre, c'est finalement la reconstruction à l'identique en chêne massif qui a été retenue ; plusieurs raisons à cela :

  • cette solution permettait de conserver l'aspect visuel séculaire de Notre-Dame de Paris ;
  • le chêne massif a fait la preuve qu'il pouvait durer au moins 800 ans, ce qui n'est pas le cas des autres matériaux ;
  • le bois est le matériau le plus écologique qui soit, c'est donc le matériau du 21 siècle par excellence.

Deux ans après, l'exploitation de ces chênes vient d'être lancée. La Fédération Nationale des Communes Forestières a proposé que chaque commune offre un chêne de sa forêt. La Région Bourgogne-Franche-Comté, première productrice de chêne en France, a décidé d'apporter sa contribution à cette opération en prenant en charge le coût d'exploitation de la centaine de chênes qui proviendront de ses forêts communales.

Infos +

La Région rappelle que la Bourgogne-Franche-Comté est dans le peloton de tête des régions forestières françaises avec une très belle ressource forestière, réservoir de biodiversité et de carbone, et une très belle filière bois, comptant près de 5 000 entreprises et 23 000 emplois.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

La Citadelle de Besançon en pleine mutation

"La forteresse de Vauban, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, change de paradigme : elle n’est plus un site de repli en cas d’attaque, mais s’ouvre sur la ville." La Ville de Besançon veut incarner les valeurs de l’UNESCO dans un projet touristique et culturel complet dont les travaux se dérouleront jusqu’en 2026.

Nouvelles visites, découverte de la ville… Quoi de neuf à l’Office de tourisme et des congrès de Grand Besançon ?

PUBLi-INFO • Pour sa saison printemps-été 2022, l’Office de tourisme et des congrès de Besançon Grand Besançon vous propose de vous immerger dans le siècle des Lumières, en avant-première de la prochaine grande exposition du Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie qui commencera en novembre. Vous pourrez voyager dans le temps grâce à 15 nouvelles visites guidées et découvrir des lieux comme vous ne les avez jamais vus… Pas moins de 330 visites sont au programme !

L’accueil-billetterie du CDN déménage provisoirement

Depuis le 19 avril et jusqu’au mois de novembre, le Centre dramatique national (CDN) Besançon Franche-Comté est en travaux. Le CDN déménage provisoirement Square St amour, rue Léonel de Moustier, afin d’accueillir les personnes qui souhaitent retirer et échanger leurs places des spectacles à venir.

Le festival du rire Drôlement Bien dévoile sa programmation !

Dans un article du 1er avril dernier, nous vous annoncions l’organisation d’un tout nouveau festival à Besançon : Drôlement Bien. Cet évènement placé sous le signe du rire se déroulera du 19 au 22 janvier 2023 dans plusieurs lieux de la ville. Hamid Asseila, gérant de la société de productions de spectacles NG Productions et son équipe ont dévoilé le programme ce mercredi 27 avril…
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.94
peu nuageux
le 18/05 à 18h00
Vent
2.25 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
45 %

Sondage