La rentrée des futurs factrices et facteurs à l'Afpa !

Publié le 08/12/2014 - 18:01
Mis à jour le 15/04/2019 - 17:39

Douze Francs-Comtois âgés de 18 à 26 ans ont fait leur rentrée ce lundi 8 décembre 2014 à l'Afpa à Besançon pour préparer le diplôme de conducteur livreur sur véhicule utilitaire léger (reconnu par le ministère du Travail). Ils ont rencontré leur tuteur respectif pour s'informer du déroulement de la formation. Ils ont également prêté serment, une obligation pour chaque employé de La Poste... 

facteur_la_poste.jpg
En bas : Mélissa et Thibaut Photos + montage : ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Pour Mélissa, 21 ans, devenir factrice n’était pas une vocation. Après avoir suivi un CAP dans la coiffure, cette jeune fille n’a pas trouvé d’emploi dans ce domaine. Elle a ensuite travaillé quelque temps dans le bâtiment jusqu’au jour où on lui a parlé du métier de facteur. « On m’a dit que La Poste recrutait pour ce métier. Je me suis dit -pourquoi pas ?- C’est un beau métier et le facteur tout le monde connaît donc tout le monde l’aime bien, alors je me suis lancée ! » nous confie-t-elle. 

Après avoir eu un BEP en électrotechnique qui ne lui a pas permis de trouver un emploi dans ce domaine « à cause de mon manque d’expérience », Thibaut, 24 ans, a décidé de découvrir le métier de facteur. « J’aime travailler, toucher à tout et découvrir des métiers » nous explique Thibaut. Il ajoute que « Ce que j’aime dans le métier de facteur c’est le contact avec les gens et on n’est pas enfermé dans un bureau« .

Place à la prestation de serment

Ce lundi après-midi, Melissa, Thibaut et leurs camarades ont rencontré leur tuteur respectif pour s’informer du déroulement de leur formation. Ils ont également dû prêter serment devant le directeur des ressources humaines de la DSCC de Franche-Comté, une obligation avant de faire leurs premiers pas à La Poste. 

« Toute personne à La Poste est assermentée » nous informe Fabienne Genin, adjointe à la direction des ressources humaines, « pour le respect des correspondances lorsqu’un courrier est accidentellement ouvert par exemple ». Le personnel doit également, en prêtant serment, assurer qu’il dénoncera un collègue devant la direction si ce dernier émet une infraction au serment.

« La Poste étant le deuxième service préféré des Français après le boulanger »

Guillaume Salomon a déclaré que La Poste « confie (aux élèves) ce qu’elle a de plus précieux, c’est-à-dire les clients » dans « un métier passionnant et exigeant ». « La Poste étant le deuxième service préféré des Français après le boulanger » a-t-il ajouté.

Pendant six mois, les élèves seront une semaine à l’Afpa pour une formation théorique et le reste du temps en milieu professionnel pour le côté pratique « qui constitue 60% de la formation » d’après le directeur des ressources humaines.

Une formation en alternance menée en partenariat entre La Poste, Services-courrier-colis de Franche-Comté, l’Afpa Franche-Comté et les AGEFOS.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bientôt un centre d’études et de recherches olympiques universitaires à Besançon

Bientôt un centre d’études et de recherches olympiques universitaires à Besançon

Ce vendredi 20 septembre 2019, l'Université de Franche-Comté et le Comité régional olympique et sportif de la région ont signé une convention de partenariat, pour permettre la création du premier centre d'études et de recherches olympiques universitaires (CEROU) de France ici, à Besançon.

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

La Ville de Besançon, avec le soutien du conseil départemental du Doubs et l''Éducation nationale, expérimente pour la quatrième rentrée scolaire des ateliers d'aide à la parentalité sur le quartier de Planoise. Les parents sont invités dix fois dans l'année à participer à ces réunions d'échanges.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

carte scolaire • Après la tenue du CTSD (comité technique spécial départemental) ce mardi suite au recomptage des élèves dans les classes, l'inspecteur d'académie du Doubs a fait le point sur les ouvertures et fermetures de classes dans le département pour cette rentrée 2019. 

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

8.900 élèves (3.400 en maternelle et 5.500 en école élémentaire) ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon. Des effectifs stables et une rentrée sereine malgré le manque places toujours problématique dans les cantines de la ville. Des études sont en cours pour augmenter la capacité de production et d'accueil...

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, les vice-présidents et les conseillers régionaux délégués, se sont déplacés dans huit lycées pour marquer le début de la nouvelle année scolaire. Ce lundi 2 septembre 2019, nous nous sommes rendus au lycée professionnel Condé à Besançon.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.22
pluie modérée
le 22/09 à 21h00
Vent
3.48 m/s
Pression
1013.65 hPa
Humidité
97 %

Sondage