Alerte Témoin

La Résistance jurassienne décortiquée

Publié le 26/08/2014 - 10:45
Mis à jour le 26/08/2014 - 15:14

En ce 70e anniversaire de la Libération, rien de mieux que de se replonger dans certains épisodes de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale en Franche-Comté. En 376 pages, André Robert nous entraîne à la découverte de la Résistance dans le Jura ou plus exactement des Résistances dans les différents territoires jurassiens.

2014-08-23-livre_resistance_jura.jpg
2014-08-23-livre_resistance_jura.jpg

un ouvrage de référence

"Il faut saluer la qualité et l’ampleur de la documentation patiemment réunie par André Robert et exploitée de façon rigoureuse pour justifier ses propos et ses analyses. Une très bonne connaissance de la bibliographie, l’ampleur et la diversité des sources permettent à ce livre d’apporter d’importants compléments au nôtre et un sérieux approfondissement de l’étude des réalités locales", écrit François Marcot, professeur honoraire à l’Université de Franche-Comté - et auteur de "La Résistance dans le Jura" sorti en 1995 -, dans la préface de l’ouvrage "Jura 1940-1944. Territoires de Résistance" d’André Robert. Un titre qui n’a rien de fortuit.
 
Effectivement, André Robert, qui enseignait l’histoire dans le Jura, a choisi de traiter de la Résistance jurassienne et ses combattants avec leurs drames, les difficultés du quotidien, les projets et espoirs d’après-guerre, en les replaçant dans leurs environnements respectifs. Il n’y a pas une Résistance jurassienne, mais des Résistances jurassiennes, selon que l’on se trouve en ville ou dans les territoires ruraux, en plaine ou dans les zones montagneuses, d’autant que le Jura, coupé par la ligne de démarcation, fut le seul département français à avoir compté trois zones : zone libre, zone occupée et zone interdite. 
 

En pratique :

André Robert, "Jura 1940-1944. Territoires de Résistance", éditions du Belvédère, mars 2014, 376 pages, 22 euros. En vente en librairie.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Découverte de 150 tombes parmi les plus anciennes de Gaule

Cent cinquante tombes datant du milieu du IIIe au Ve siècle, dont l'une pourrait contenir une dépouille bien conservée, ont été mises au jour à Autun (Saône-et-Loire) lors de fouilles d'une importante nécropole du nord de la Gaule, a-t-on appris vendredi 3 juillet 2020 auprès de l'organisateur du chantier.

L’office de tourisme et des congrès du Grand Besançon se prépare à l’arrivée des touristes !

L'Office de tourisme, installé dans les locaux de l'Hôtel de Ville place du 8 Septembre, rouvrira entièrement ses portes au public à partir de mercredi 1er juillet 2020 à 10 heures avec un accueil des visiteurs du lundi au dimanche de 10h à 18h en haute saison (juillet-août). Les visites commentées reprendront ainsi que le dispositif mobile d'informations...

Quoi de neuf au musée Courbet et à la ferme de Flagey cet été ?

PUBLI-INFO • Le musée Courbet à Ornans a rouvert ses portes au public en juin 2020. Quant à la ferme Courbet à Flagey, elle accueillera de nouveau les visiteurs à partir du 4 juillet. Durant l'été, de nombreux rendez-vous sont à ne pas manquer au pays du peintre… Suivez le guide !

Didier Viodé met en vente ses oeuvres pour soutenir l'art

Pendant le confinement, l'artiste bisontin Didier Viodé a peint pas moins de 59 autoportraits, soit un par jour, pour passer le temps… Finalement, son travail ne sera pas inutile : ses œuvres sont mises aux enchères de le but de récolter des fonds pour soutenir l'art, impacté par la crise du covid-19. Mise à prix : 500 euros.

Quoi de neuf dans les musées du Centre de Besançon cet été ?

PUBLI-INFO • Jusqu'au 31 août 2020, les musées du Centre de Besançon (musée des Beaux-Arts et d'Archéologie, musée du Temps et Maison natale du Victor Hugo) sont gratuits… et ce n'est pas tout ! Des visites nocturnes et commentées permettent aux visiteurs de découvrir ces musées incontournables sous un autre regard. L'occasion de faire le plein de culture sans modération ! Nicolas Surlapierre, directeur des musées du Centre nous en dit plus…

Commerces menacés : l’association BBRBU interpelle les candidats à la mairie de Besançon

L'association des Bars, Boîtes, Resto de Besançon Unis a publié ce dimanche 21 juin 2020, jour de la fête de la musique, un lettre ouverte destinée aux trois candidats au second tour de l'élection municipale à Besançon. Le but : attirer leur attention sur les commerces menacés de fermeture dans les mois à venir et les inviter à s'engager officiellement à soutenir leur projet d'événement musical en septembre prochain.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite initier la première édition du festival Besan’Sons en septembre prochain

Dans un communiqué du 21 juin 2020, jour de la fête de la musique, le candidat de la droite et du centre à l'élection municipale de Besançon Ludovic Fagaut, annonce, s'il est élu, la première édition du festival Besan'Sons en septembre prochain "pour combler les attentes des passionnés de toutes les esthétiques musicales qui font la diversité de notre culture bisontine."
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.69
    couvert
    le 05/07 à 3h00
    Vent
    1.85 m/s
    Pression
    1021 hPa
    Humidité
    86 %

    Sondage