Alerte Témoin

La Suisse ne serait pas directement menacée par des actes terroristes

Publié le 23/03/2016 - 10:56
Mis à jour le 23/03/2016 - 10:56

Aucun élément n'indique actuellement que la Suisse soit menacée par des attentats terroristes comme il a pu se produire à Paris le 13 novembre 2015 ou a Bruxelles ce mardi 22 mars 2016 selon les autorités suisses. 

05Gendarmeriegendarmesuisse004.JPG
Police en suisse (illustration) © aa

Toutefois, Johann Schneider-Ammann, le président de la confédération suisse, a déclaré à la presse que "la menace est prise au sérieux dans notre pays comme dans le reste de l'Europe depuis des mois".

Les autorités suisses collaborent entre elles mais aussi avec les services partenaires étrangers. "La Suisse n'est pas neutre face au terrorisme, la neutralité ne s'applique qu'à une guerre entre Etats" a déclaré Didier Burkhalter, ministre des affaires étrangères du pays.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Attaques contre des chevaux : le conseil du cheval appelle à la vigilance

Alors qu'un cheval a été retrouvé mort à Cortembert en Saône-et-Loire près de Cluny et après la multiplication des actes des barbaries auprès de chevaux, le conseil du cheval de Bourgogne Franche-Comté appelle les professionnels de la filière et les agriculteurs à la vigilance face à des comportements suspects.

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     29.08
    peu nuageux
    le 12/08 à 12h00
    Vent
    1.17 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    46 %

    Sondage