Alerte Témoin

La Suisse s'inquiète du niveau de pollution du Doubs

Publié le 30/03/2017 - 17:34
Mis à jour le 31/03/2017 - 08:43

Pro Natura, le WWF et la Fédération suisse de la pêche (FSP) citent plusieurs études dont les résultats sont "alarmants" pour la rivière franco-suisse.

dsc00981.jpg
© roman

"Des actions doivent être entreprises pour que l’agriculture dans le bassin versant du Doubs s’oriente vers des pratiques biologiques et moins intensives. La sylviculture doit devenir moins polluante" ont indiqué ce jeudi 30 mars 2017 les ONG. "La capacité d'autoépuration de la rivière est insuffisante sur plusieurs tronçons"

"La sylviculture doit devenir moins polluante"

Ce  "cocktail de micropolluants" aurait  des répercussions sur l'habitat de l'apron, un poisson en voie de disparition. Les experts ont identifié des substances interdites dans la rivière.

 À Morteau, une pollution à la cyperméthrine atteindrait 1,5 fois la norme. Des traces de polychlorobiphényles(PCB) ont été détectées presque partout dans la rivière, et certaines substances interdites ont même été identifiées.

À Soubey, des effluents industriels et urbains sont  marqués. Ailleurs, ce sont les pesticides et engrais agricoles qui affectent l’eau. Des pyréthrinoïdes, insecticides liés à l’exploitation du bois, ont été détectés et sont particulièrement présents dans le Bief de Fuesse, un affluent du Doubs.

"Des actions doivent être entreprises pour que l’agriculture dans le bassin versant du Doubs s’oriente vers des pratiques biologiques et moins intensives" explique Sophie Michaud Gigon, secrétaire romande de Pro Natura . "La sylviculture doit devenir moins polluante."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Vendanges plus précoces cette année : les domaines recrutent des vendangeurs

Emploi • Tous les ans, près de 4.000 offres d'emploi de vendangeurs sont déposées en Bourgogne-Franche-Comté. La campagne de recrutement en lien avec Pôle Emploi vient de démarrer. Selon les domaines, et dans un contexte sanitaire particulier, les vendanges 2020 seront plus précoces qu'à l'accoutumée et pourraient démarrer autour du 15 – 20 août.

Le bio poursuit sa progression en France

Les ventes de produits alimentaires biologiques ont connu en 2019 une nouvelle forte progression en France, atteignant près de 12 milliards d'euros (+1,4 milliard) et hissant l'Hexagone au même niveau que l'Allemagne, jusqu'alors seul leader européen, selon l'Agence Bio.

Été et risque de noyade : les conseils pour votre baignade

Avec le début de l'été et des vacances,  le ministère des Sports lance un  appel à la vigilance pour sensibiliser les baigneurs aux risques de noyades et d'hydrocution. Les noyades accidentelles sont responsables chaque année d’environ 1.000 décès et constituent la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.Voici tous les conseils utiles et pratiques pour éviter les accidents de baignades.   

Le télétravail pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. Anchiy / IStock.com
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.94
    couvert
    le 16/07 à 15h00
    Vent
    0.65 m/s
    Pression
    1020 hPa
    Humidité
    36 %

    Sondage