L’ADAPEI et Pôle Emploi s’engagent à soutenir les personnes handicapées mentales ou psychiques

Publié le 08/05/2017 - 15:46
Mis à jour le 08/05/2017 - 18:08

L'ADAPEI, par le biais de son service "Insertion + Doubs", et Pôle Emploi se sont engagés, jeudi 4 mai 2017, à soutenir dans leur démarche professionnels les personnes handicapées mentales ou psychiques.

ADAPEIPOLEEMPLoi.JPG
de gauche à droite : Franck Aigubelle, Directeur Général de l’ADAPEI du Doubs, et pour Pôle emploi : Jean-François Locatelli, Directeur territorial Jura et Haute-Saône (au centre), et Claude Bonnet, chargé de mission Doubs et Territoire de Belfort© Pôle Emploi
PUBLICITÉ

L’ADAPEI et Pôle emploi, de part leurs expertises réciproques s’engagent sur des actions communes pour favoriser l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi : 

  • bénéficiaires de la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé
  • bénéficiaires d’une pension d’invalidité
  • bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé (AAH)

Les deux organismes s’engagent donc à « échanger des informations susceptibles de favoriser l’insertion professionnelles des personnes handicapées » et de trouver des solutions rapides. 

La signature s’est effectué entre Jean- François Locatelli, Directeur territorial Jura et Haute-Saône, et Franck Aigubelle, Directeur Général de l’ADAPEI du Doubs signent une convention de partenariat opérationnelle et Claude Bonnet, chargé de mission Doubs et Territoire de Belfort

Le bilan de cette convention est très positif. Pôle Emploi représente aujourd’hui 39% des prescriptions sur le handicap psychique et 32 % sur le handicap mental, en nette augmentation par rapport aux années antérieures.

La mission d’insertion + Doubs en en 2016 quelques chiffres

  • 56 stages réalisés
  • 3 CDD de plus de 6 mois
  • 12 contrats aidés (CUI CAE) 
  • 4 emplois d’avenir 
  • 3 CDI 
  • 17 réorientations vers des établissements du secteur protégé.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Acte 14 à Besançon : les Gilets jaunes ont manifesté du centre-ville à Chateaufarine en passant par la maison d’arrêt

Mise à jour à 19h20 • Les Gilets jaunes se sont donnés rendez-vous en début d'après-midi ce samedi 16 février 2019 place de la Révolution à Besançon. Ils ont marché en direction de Chateaufarine en effectuant un crocher par la maison d'arrêt dans le quartier de la Butte . Ils étaient 450 selon la Préfecture du Doubs, 500 selon d'autres sources.

Fonctionnaires : « modernisation » pour Bercy, « mise à mort » du statut pour les syndicats

Recours élargi aux contractuels et pont élargi entre public et privé, harmonisation du temps de travail en particulier dans la fonction publique territoriale, rémunération au mérite, refonte des instances de dialogue social : le projet de loi sur la fonction publique pour moderniser le statut des fonctionnaires a du mal à passer. Après un an de concertations sur le texte qui s’accompagne d’une coupe de 120.000 agents d’ici 2022, sept syndicats de fonctionnaires sur neuf ont "claqué la porte" et dénoncent une "mise à mort" du statut de la fonction publique

Manifestation devant le commissariat et soutien à Frédéric Vuillaume ce mercredi à Besançon

Alors qu'une cinquantaine de personnes s'est mobilisée ce mercredi 13 février 2019 devant le commissariat de Besançon en soutien à deux Gilets jaunes en garde à vue, l'intersyndicale Solidaires-FSU- CGT-FO a tenu à adresser ce mercredi 13 février 2019 un communiqué en soutien à Fréderic Vuillaume, membre du syndicat Force Ouvrière et Gilet Jaune.      

SolMiRé accuse la préfecture du Doubs de « ne pas respecter » le plan Grand froid pour des étrangers, la préfecture répond…

Dans une lettre ouverte écrite le 6 février et diffusée lundi 11 février 2019, le collectif d'aide aux migrants à Besançon SolMiRé accuse le préfet du Doubs de "ne pas respecter" le dispositif de veille hivernale avec des personnes étrangères. La préfecture du Doubs répond...

Hérimoncourt se mobilise contre le risque de fermeture de son usine PSA : 350 manifestants dans la rue

Près de 350 manifestants ont protesté lundi 11 février 2019 à Hérimoncourt contre la probable fermeture de l'usine PSA de la commune, berceau de la saga Peugeot, et qui compte 204 salariés. Dans le cortège qui s'est rendu de l'usine à la mairie de 13h30 à 15h00 figuraient des salariés de l'usine, des représentants syndicaux des sites PSA voisins, dont celui de Sochaux, des élus locaux et des habitants de la commune.

Mobilisation des auto-école contre la réforme du permis de conduire

Les auto-écoles protestent contre la volonté du gouvernement de mettre en place des plateformes de formations en ligne suite à un rapport parlementaire. Elles craignent également une "ubérisation" de leur métier et veulent défendre leur travail de "proximité", gage de "qualité" selon elles pour l'enseignement du permis de conduire.

Mobilisation à Besançon : 950 manifestants selon les syndicats contre 550 selon la police

Les Gilets Jaunes et les syndicats CGT. FO, FSU et Solidaires se sont rassemblés ce 5 février 2019 devant le Medef, rue Jouchoux à Besançon. À 11h35, le cortège est parti en direction du rond-point de la piscine Mallarmé. 950 manifestants ont été comptés par les syndicats contre 550 selon la police.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -2.3
ciel dégagé
le 17/02 à 6h00
Vent
1.02 m/s
Pression
1002.48 hPa
Humidité
73 %

Sondage