L'aide de solidarité exceptionnelle versée aux foyers les plus modestes

Publié le 15/05/2020 - 09:42
Mis à jour le 15/05/2020 - 09:42

Pas de démarche à faire. L'aide exceptionnelle de solidarité de 150 € (+ 100 € par enfant) sera versée automatiquement en une seule fois à partir de ce vendredi 15 mai 2020 aux quatre millions de foyers les plus modestes.

© D Poirier ©
© D Poirier ©

Promesse d'Emmanuel Macron et explicitée par Édouard Philippe le 15 avril, l'aide pour les familles les plus modestes face au coronavirus et au confinement doit être versée ce vendredi 15 mai par les Caisses d’allocations familiales.

Cette prime doit venir aider les bénéficiaires des minimas sociaux. En tout, 900 millions d’euros vont ainsi être distribués

Qui peut en bénéficier ?

Les foyers allocataires du revenu de solidarité active (Rsa) ou de l’allocation de solidarité spécifique (Ass) en avril ou en mai percevront une aide de 150 euros, à laquelle s’ajoute 100 euros supplémentaires par enfant à charge de moins de 20 ans ;

Toutes les familles bénéficiaires des aides personnelles au logement en avril ou en mai, qui ne perçoivent pas le Rsa ou l’allocation de solidarité spécifique (Ass), bénéficieront d’une aide de 100 euros par enfant à charge de moins de 20 ans.

Les Caf ont informé les personnes par mail ou par courrier et verseront l’aide uniquement à partir du 15 mai. Si vous avez des enfants, il est possible que l' aide soit versée en deux fois (150€, puis les 100€ par enfant). En cas de non-réception du versement, les allocataires sont invités à prendre contact avec leur Caf, passé quelques jours.

Pour les personnes non éligibles à l’aide exceptionnelle, il existe d'autres types de primes versées en fonction des départements, notamment quand les bénéficiaires ont à charge des enfants. Les Pyrénées-Orientales, le Loir-et-Cher, le Var, la Haute-Saône ou l’Hérault font partie des départements qui versent une prime additionnelle, mais il faut alors contacter un conseiller Caf et monter un dossier.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

Les accompagnants des élèves en situation de handicap en grève le 19 octobre à Besançon

L'intersyndicale nationale appelle les AESH à faire grève mardi 19 octobre 2021. Pourquoi ? Les syndicats dénoncent des conditions de travail précaires et demandent notamment une augmentation des salaires et la garantie de la possibilité de contrat à temps complet. Un rassemblement est prévu devant le rectorat de Besançon.

Manifestation des étudiants de la filière Staps à Besançon 

#StapsOubliés •

150 étudiants en Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives) se sont mobilisés ce mercredi après-midi à l'appel d'un mouvement national pour dénoncer les mauvaises conditions d'accueil et le manque de moyen préjudiciables selon à la filière et à leur avenir...

Salaires et questions sociales : entre 500 et 600 manifestants à Besançon

Salariés et chômeurs sont appelés à faire grève et à manifester mardi dans toute la France, pour exiger des "réponses urgentes", notamment sur la question des salaires, et remettre les questions sociales au cœur du débat, à un peu plus de six mois de la présidentielle. A Besançon, entre 500 et 600 manifestants se sont réunis à 10h30 place de la Révolution.

Augmentation des prix de l’électricité et du gaz : le syndicat CGT Energie Franche-Comté monte au créneau

Dans le cadre de la mobilisation interprofessionnelle des retraites, la CGT Energie Franche-Comté SUD a voulu faire entendre sa voix ce 1er octobre 2021 devant les locaux d’Enedis à Besançon suite à l’augmentation des prix de l’électricité et du gaz ainsi que sur la problématique de l’ouverture des marchés à la concurrence.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.28
partiellement nuageux
le 25/10 à 12h00
Vent
2.45 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
10 %

Sondage