Lancement du premier "écosystème territorial hydrogène" à Auxerre

Publié le 05/03/2021 - 15:00
Mis à jour le 05/03/2021 - 14:28

Le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari a lancé ce vendredi 5 mars 2021 à Auxerre le premier "écosystème territorial hydrogène" de France, associant une unité de production de ce carburant non polluant et divers utilisateurs, dont des trains.

 © Twitter JB Lemoyne
© Twitter JB Lemoyne

Le coup d'envoi du projet a été donné par la formalisation d'une commande - la première en France - de trains fonctionnant à l'hydrogène pour un montant de 51,9 millions d'euros."Nous préparons les transitions de ces 20-30 prochaines années (...). L'enjeu, c'est la massification de la production d'hydrogène décarboné", a déclaré M. Djebbari lors de la signature du bon de commande à Alstom de trois TER bi-mode hydrogène (électrique et H2) pouvant atteindre une vitesse maximale de 160 kilomètres/heure avec 220 passagers et une autonomie de 400 à 600 km.

La Bourgogne-Franche-Comté devient ainsi la première région de France à officialiser une commande de trains à hydrogène. Ces rames doivent effectuer leurs premiers essais en 2023 pour une entrée en exploitation un an à un an et demi plus tard, selon la région. "Les potentiels sont considérables. D'ici à 2030, plusieurs centaines de rames pourraient parcourir nos territoires", a ajouté M. Djebbari.


Trois autres régions se sont déclarées prêtes à expérimenter le train à hydrogène: Auvergne-Rhône-Alpes, Grand Est et Occitanie. En Bourgogne-Franche-Comté, les trains H2 relieront Auxerre à
Laroche-Migennes pour y remplacer les TER diesel. Ce carburant fournit encore 25% de l'énergie consommée par les trains régionaux et est responsable de 75% de leurs émissions de CO2. "C'est un événement historique, c'est la première fois qu'on touche du doigt ce rêve de faire marcher des trains à hydrogène" (qui roulent déjà en Allemagne), a estimé Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF, dans un discours retransmis par vidéo.

"La France rejoint le cercle des pays fondateurs du train à hydrogène", s'est pour sa part félicité Henri Poupart-Lafarge, son homologue d'Alstom, cité dans un communiqué. A Auxerre, la venue du train à hydrogène s'accompagne de l'installation, d'ici à la fin de l'année, d'un écosytème complet qui comprendra un centre de production de cette énergie verte, réalisé par Hynamics, filiale du groupe EDF. L'hydrogène sera produit entièrement à base de sources renouvelables.

Le site alimentera non seulement des trains mais également, d'ici à la fin 2021, cinq bus à hydrogène ainsi que, à terme, des véhicules utilitaires de flottes privées et publiques, des équipementiers locaux voire de la navigation fluviale. "Il y a encore plein de champs d'application", a lancé le secrétaire d'Etat au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne, également conseiller départemental de l'Yonne.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Départementales 2021 : qui sont les candidats dans le Doubs ?

DÉPARTEMENTALES • Les élections départementales se dérouleront le 20 et 27 juin 2021 en France, en même temps que les élections régionales. Dans le Doubs, les électeurs doivent  renouveler les 38 conseillers départementaux. Le dépôt des candidatures est désormais clos depuis ce 5 mai 2021 à 16h00. Voici les listes dans les 19 cantons du département.

RN57 et Les Vaîtes : Allenbach demande « un réferendum multi-questions » à Anne Vignot

Groupes de travail, concertations, études d'expert, commissions, conférences citoyennes… Depuis l'arrivée d'Anne Vignot aux manettes de la ville, nous lisons très régulièrement ce type de mots pour tenter d'avancer sur divers projets. Le président du Mouvement Franche-Comté, ex-candidat à la mairie de Besançon, demande à la maire d'organiser un référendum notamment sur les questions de la RN57 et des Vaîtes "pour simplifier les choses".

Marie-Guite Dufay veut « tout faire » pour barrer la route au Rassemblement National

RÉGIONALES 2021 • La présidente socialiste de région, candidate à sa réélection en Bourgogne-Franche-Comté, a présenté sa liste la liste "Notre Région par cœur" pour le département du Doubs. Bilan, enjeux de la campagne, contexte incertain et particulier : Marie-Guite Dufay, "femme de gauche" fait le point et déclare vouloir se battre "avec sincérité et ardeur pour ses idées" face au Rassemblement national.

Régionales : un « infiltré » sur la liste RN à Belfort renonce après un déferlement de haine

Tête de liste du Rassemblement National (RN) dans le Territoire-de-Belfort, Kamel Agag-Boudjahlat, qui affirme avoir voulu infiltrer le parti d'extrême droite, a annoncé lundi 3 mai 2021 qu'il retirait sa candidature après un déferlement d'insultes et de haine sur les réseaux sociaux.

RN 57 : le Modem dit « OUI » à la 2 x 2 voies

Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et conseiller du Grand Besançon Métropole et Jean-Paule Michaud, maire de Thoraize et vice-président du Grand Besançon chargé de l'aménagement du territoire, se prononcent ouvertement en faveur du doublement de la RN 57 entre Micropolis et Beure. Leur formulaire en ligne a déjà récolté près de 500 adhésions...

Christine Bouquin, officiellement candidate à sa réélection dans le département du Doubs

DÉPARTEMENTALES 2021 • La présidente du Département du Doubs est officiellement candidate pour un second mandat de six ans, a-t-on appris ce jeudi 29 avril lors d'une conférence de presse en fin de matinée à la Gare d'Eau de Besançon. Les élections départementales (comme les régionales) se dérouleront les 20 et 27 juin 2021. Christine Bouquin  dit avoir toujours "le même enthousiasme et  le même engagement à servir les habitants du territoire".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.93
couvert
le 07/05 à 18h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
52 %

Sondage