Alerte Témoin

L'Assemblée nationale change les règles de l'élection présidentielle

Publié le 29/03/2016 - 11:53
Mis à jour le 29/03/2016 - 11:54

C'est presque passé inaperçu et pourtant… Jeudi 24 mars 2016, les députés ont adopté en nouvelle lecture la proposition de loi organique modifiant les "règles applicables à l'élection présidentielle". 

pages20de20dp_congres_22062009_img_0.jpg
© assemblée nationale

Egalité stricte du temps de parole dans les médias 

Cette nouvelle loi diminue l'égalité stricte du temps de parole des candidats dans les médias qui passerait de 5 à 2 semaines.

La règle d'égalité stricte sera donc remplacée par un "principe d'équité", fondée sur "la représentativité de chaque candidat" et sa "contribution à l'animation du débat électoral". La règle d'égalité stricte sera réservée aux deux dernières semaines avant l'élection.

Changement des horaires de fermeture des bureaux de vote

Pour faire en sorte que les derniers électeurs se rendant aux urnes en fin de journée ne soient pas influencés par les premiers résultats filtrés, la loi propose de "mettre fin à l'étalement des horaires de fermeture des bureaux de votre entre 18, 19 et 20 heures" et de fixer l'horaire à 19 heures pour tous. 

Financement des campagnes

Cette loi souhaite "ramener d'un an à six mois la période pendant laquelle les candidats à l'élection présidentielle doivent faire figurer leurs recettes et leurs dépenses électorales dans leur compte de campagne". Ce volet devrait donner un avantage supplémentaire aux "gros" candidats puisqu'ils pourraient alors multiplier par 2 leurs budgets de campagne : ils bénéficieront de structures partisanes conséquentes pouvant prendre ne charge la campagne avant cette période de 6 mois.

Pas de course aux parrainages en direct 

Les 500 parrainages obligatoires de chaque candidat devront être transmis au Conseil constitutionnel par leur auteur par voie postale. Auparavant, les candidats pouvaient partir à la recherche eux-mêmes des 500 noms. Ce changement pourrait porter préjudice aux "petits" candidats en leur complexifiant la tâche.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Un groupe politique « Ensemble ! » s’invitera au conseil municipal de Besançon

Lors du prochain conseil municipal de Besançon qui se déroulera le 8 juin 2020, un nouveau groupe politique sera présent à la demande de quatre membres du conseil municipal. Il s'agira du groupe Ensemble !, le parti politique menée par Alexandra Cordier, candidate en lice lors du 1er tour de l'élection municipale bisontine ayant récolté moins de 4,75% des suffrages.

Isabelle Guillame, la première femme élue maire à Ornans

Le conseil municipal d’installation s’est tenu lundi 25 mai à 19h au Centre d'Animation et de Loisirs d'Ornans. Isabelle Guillame a été élue maire d’Ornans avec 22 votes pour, 3 votes nuls et 2 votes blancs. La première femme élue maire d’Ornans a exprimé lors de son allocution une ambition collective "innovante, ancrée dans le quotidien, imaginative, inventive, apte à répondre aux défis d’aujourd’hui et de demain [...]". Elle a également rappelé le rôle central de l’élu pour la vie locale et le bien-être des concitoyens.

Ludovic Fagaut : « Cette pandémie, inédite dans notre histoire moderne, implique inévitablement une remise en question de nos modèles »

Le Premier ministre a annoncé ce vendredi 22 mai la date du second tour des élections municipales fixée, pour le moment, le 28 juin. Nous avons demandé aux trois candidats en lice au second tour à Besançon leur opinion sur cette date, mais aussi ce qu'ils ont fait pendant le confinement en vue de l'élection. Après Anne Vignot et Eric Alauzet, voici les réponses de Ludovic Fagaut...

Éric Alauzet : « il faut évoluer et changer nos habitudes de consommation, de production, nos modes de vie… « 

Le Premier ministre a annoncé ce vendredi 22 mai la date du second tour des élections municipales fixée, pour le moment, le 28 juin. Nous avons demandé aux trois candidats en lice au second tour à Besançon leur opinion sur cette date, mais aussi ce qu'ils ont fait pendant le confinement en vue de l'élection. Le deuxième à nous répondre est Éric Alauzet...

Anne Vignot : « L’urgence de la situation nous amène à modifier l’envergure et la priorisation des moyens alloués à certains projets »

MUNICIPALE 2020 • Le Premier ministre a annoncé ce vendredi 22 mai la date du second tour des élections municipales fixée, pour le moment, le 28 juin. Nous avons demandé aux trois candidats en lice au second tour à Besançon leur opinion sur cette date, mais aussi ce qu'ils ont fait pendant le confinement en vue de l'élection. Le premier à avoir répondu à nos questions est Anne Vignot, candidate EELV. Voici ses réponses…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.72
ciel dégagé
le 29/05 à 6h00
Vent
5.54 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
35 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune