L'Assemblée nationale vote le bio dans les cantines

Publié le 29/11/2016 - 17:01
Mis à jour le 29/11/2016 - 17:32

Le 23 novembre 2016, l’Assemblée générale a voté l’introduction de 40% de produits locaux et 20% de bio dans la restauration collective en 2020. Contre l’avis du Sénat qui l’avait rejeté en octobre dernier.

Cantine à Besançon. © Damien P.
Cantine à Besançon. © Damien P.

Alimentation

L’amendement proposé par la députée Brigitte Allain, dès janvier 2016, prévoyait 40 % de produits durables dans les cantines scolaires, dont la moitié au moins devaient être des aliments d’origine bio. Les textes définissant les produits durables comme étant des aliments de saison, de bonne qualité et issus de circuits courts.

En octobre dernier, les sénateurs ont supprimé l’article en première lecture. Mais le 23 novembre, l’Assemblée nationale a toutefois validé ce projet de loi obligeant la restauration collective (cantines scolaires et restaurants d’entreprise du secteur public) à intégrer un minimum de 20 % d’aliments bio dans les repas servis aux fonctionnaires ou aux enfants.

Les aliments d’origine biologique sont plébiscités par les Français qui en consomment de plus en plus chaque année. Selon la députée Brigitte Allain, ils étaient ainsi 76% à souhaiter cette obligation d’une part de bio dans les cantines publiques. Afin de laisser le temps aux cantines de s’adapter, changer leurs menus et leurs fournisseurs, la loi n’entrera toutefois en vigueur qu’en 2020.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

UTBM : 50 heures pour créer un court-métrage lors du festival Film d’un jour

Organisé par les étudiants de l’université de technologie de Belfort-Montbéliard, la 19e édition du festival Film d’un jour revient cette année dans l’Aire urbaine pour une 19e édition du 9 au 11 mai 2024. Durant ce festival, les étudiants sont réunis autour d’un même objectif commun, parvenir à créer un court métrage de A à Z en 50h maximum.  

Une équipe UTBM en finale nationale des Entrep’

L’équipe Modul’ de l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM) a décroché la victoire au concours des Entrep’ de Franche-Comté face à 17 autres équipes de la région. En promouvant une nouvelle définition de la productivité axée non pas sur l'augmentation des heures de travail, mais sur leur optimisation, apprend-on mercredi 24 avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.52
légère pluie
le 22/05 à 18h00
Vent
1.56 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
92 %