L’association Solmiré demande la dissolution de l'instance de régulation

Publié le 08/06/2023 - 17:02
Mis à jour le 08/06/2023 - 16:37

Ce vendredi 9 juin 2023, l'association Solmiré (Solidarité Migrants Réfugiés) a organisé une action devant l'instance de régulation située rue Charles Nodier, (devant la Préfecture) à Besançon.

Affiche accrochée le 30 août 2022 suite à l'expulsion de mineurs isolés d'un squat. © Solmiré
Affiche accrochée le 30 août 2022 suite à l'expulsion de mineurs isolés d'un squat. © Solmiré

C'en est trop pour les membres de l'association Solmiré qui dénoncent le fonctionnement de l'instance de régulation. Cette dernière, gérée par l'Etat, détermine l’attribution des places d’hébergement d’urgence pour les personnes étrangères.

"Chaque semaine, le Département du Doubs, en charge de l’accueil de l’enfance en danger, jette sur le pavé des jeunes étrangers.ères en prétextant qu’ils et elles sont majeur.e.s. Ils ne relèvent donc pas de la protection de l’enfance", s'insurgent-ils.

La "loi exige un accueil inconditionnel"

L'association exprime également son incompréhension sur la prise en charge de ces personnes : "Pendant des années, la Préfecture, en charge de l’hébergement d’urgence des personnes sans abris, interdisait à ces mêmes jeunes l’accès aux structures d’accueil pour SDF, en expliquant que ces dernières n’étaient pas habilitées pour l’accueil de mineur.e.s".

Solmiré rappelle que "la loi exige un accueil inconditionnel, l'existence même de cette instance en fait un dispositif de ségrégation aux effets dévastateurs pour les personnes concernées".

En plus de demander la "dissolution rapide cette instance", elle pose la question : "Sommes-nous encore dans un Etat de droit ?"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

Semaine du bien-être : zoom sur une masseuse bisontine…

Le bien-être au travail prend une part de plus en plus importante au sein des entreprises. Celles-ci cherchent à réduire les risques psychosociaux mais aussi à agir sur la motivation de leurs équipes. Pour y parvenir, les entreprises peuvent faire appel à des professionnels. En vue de la semaine du bien-être en entreprise du 17 au 21 juin 2024, zoom sur une bisontine actrice de cette nouvelle politique d’entreprise avec ses massages assis.

La Convergence des services publics lance une pétition contre les inégalités de santé

La Convergence nationale des services publics lance la pétition ''En finir avec tous les restes à charge'' face aux récentes réformes de la sécurité sociale. Une proposition soutenue et relayée par la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité et le Comité de vigilance 70.

1er mai : quel est le programme des manifestations en Bourgogne Franche-Comté ?

Comme le veut la tradition syndicale, des manifestations sont organisées partout en France la 1er mai 2024, jour de la Fête du travail, suite à l'appel de l’intersyndicale CGT, Solidaires, FO, FSU. Quel est le programme des manifestations en Bourgogne Franche-Comté ? Réponses…

Centre hospitalier de Novillars : l’intersyndicale appelle à la grève le 2 mai

C’en est trop pour les syndicats CGT et SUD qui se mobiliseront le 2 mai 2024 devant la maison d’accueil spécialisée pour adultes handicapés à Novillars. En cause ? Deux suppressions de postes infirmiers qui aggravent "le déficit infirmier" déjà en place ainsi que le "gel de lits" et une augmentation des contrats à durée déterminée…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.1
légère pluie
le 23/05 à 12h00
Vent
2.22 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
75 %