Fromage de Franche-Comté : le cahier des charges Label Rouge de l'Emmental Grand Cru change…

Publié le 14/11/2019 - 10:43
Mis à jour le 14/11/2019 - 10:49

Dans un communiqué du 14 novembre 2019, le syndicat de l'Emmental Grand Cru publie les modifications du cahier des charges de son fromage. Ce nouveau texte a été homologué par le ministère de l'Agriculture par arrêté du 6 novembre 2019 paru au Journal officiel du 14 novembre 2019. Voici les changements…

©emmental-grandcru.blogspot.com/p/presentation-du-fromage.html
 ©
©emmental-grandcru.blogspot.com/p/presentation-du-fromage.html ©

L'Emmental Grand Cru doit être exclusivement fabriqué dans la région traditionnelle de production, l’est central de la France – Indication Géographique Protégée - qui couvre trois massifs montagneux (les Vosges, le Jura et le Nord des Alpes) et leurs contreforts, où les prairies sont caractéristiques du paysage. L’Emmental Grand Cru est actuellement fabriqué en Franche-Comté avec du lait produit dans le Doubs, en Haute-Saône, dans les Vosges et la Haute Marne.

Les modifications apportées au cahier des charges Label Rouge de l’Emmental Grand cru sont les suivantes :

  • Interdiction de toute matière première issue d’OGM dans l’alimentation des troupeaux de bovins. Cette interdiction est effective depuis le 1er janvier 2019 par anticipation de l’homologation du cahier des charges modifié.
  • Interdiction de tout ingrédient issu d’OGM dans la fabrication de l’Emmental Grand Cru. Pour rappel, les seuls ingrédients autorisés sont le lait cru, les ferments, les présures animales et le sel. Tout additif est interdit.
  • Les conditions de pâturage sont renforcées : les vaches laitières doivent pâturées pendant une période de 6 mois minimum (au lieu de 5 mois auparavant). La surface en herbe (pâturage et affourragement en vert) effectivement attribuée aux vaches laitières est de 3000 m2 au minimum par animal, dont 2000 m2 obligatoirement pâturées.
  • L’alimentation de base du troupeau laitier comprend : l’herbe pâturée, le foin, les regains, les fourrages grossiers, distribués en vert ou fanés, les tubercules et les betteraves. Le mouillage des fourrages secs est interdit, notamment en cas d’utilisation d’une mélangeuse. Les rations sèches restent également interdites. L’alimentation de base doit couvrir au minimum 50% de la matière sèche de la ration totale des animaux.
  • La séparation des troupeaux au sein des bâtiments d’élevage : lorsque des animaux nourris avec des aliments interdits pour le troupeau laitier sont présents dans le même bâtiment d’élevage, une séparation physique est obligatoire au sein du bâtiment.
  • Une modification de la liste des matières premières autorisées dans les aliments complémentaires : sont interdits l’huile de palme et le mono-propylène glycol (sauf prescription vétérinaire pour ce dernier).
  • Toutes les matières premières ne figurant pas dans la liste de celles qui sont explicitement autorisées par le cahier des charges sont, de fait, interdites.

Ces nouvelles dispositions sont applicables à date du 14 novembre 2019.

Infos +

  • L’Emmental Grand Cru est également porteur du cahier des charges IGP (Indication Géographique Protégée) "Emmental Français Est-Central", également en cours de modification (instruction en cours) afin de renforcer le lien du produit à son terroir.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Covid : la circulation du virus poursuit sa baisse en Bourgogne Franche-Comté, l’ARS veut maintenir la dynamique de vaccination

La circulation du virus poursuit sa baisse lentement mais continuellement en Bourgogne Franche-Comté selon les derniers chiffres de Santé publique France en date du 14 octobre 2021. Malgré une baisse du nombre d'hospitalisations, le nombre de patients en réanimation est en hausse.

Fin des emballages plastiques au 1er janvier 2022 : la liste des fruits et légumes concernés

Bientôt finies, les courgettes en barquette : dès 2022, de nombreux fruits et légumes frais non transformés ne pourront plus être vendus sous plastique en France, avec des tolérances jusqu'en 2026 pour les plus fragiles comme les fruits rouges, selon un communiqué du gouvernement lundi 11 octobre.

La France se souvient de Samuel Paty

Un an après • De nombreuses écoles, ses collègues enseignants et Emmanuel Macron lui rendront hommage. Un an après l'innommable, la France s'apprête à honorer la mémoire de Samuel Paty, dont l'assassinat a causé une vague d'émotion profonde dans tout le pays.    
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.62
couvert
le 18/10 à 0h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
88 %

Sondage