Le cœur de l’ESB M

Publié le 14/12/2012 - 22:46
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:15

En arrachant, à six secondes du terme, un brillant match nul (26-26) sur le parquet de Chartres, troisième au classement, les handballeurs bisontins ont bonifié la victoire face à Vernon. A confirmer en 2013…

Handball (Pro D2)

Renversants, mais surtout battants jusqu’au bout ! Ce vendredi soir à Chartres, les protégés de Christophe Viennet ont livré un de ces combats fondateurs d’une saison. Leur cause, qui avait, à de plusieurs reprises, semblé entendue, les Ententistes l’ont finalement défendue jusqu’au bout, avec un cœur énorme qui a été récompensé par un dernier but crucial de Rognon.

Il ne restait alors plus que six maigrelettes secondes à jouer. L’ESB M, menée d’un but et en infériorité numérique, décrochait alors un petit cadeau de Noël avant l’heure, avec un capitaine logiquement enlacé par tout son monde (26-26, 60e). Une égalisation méritée à la vue de ces vertus morales intenses que d’aucuns mettront sans doute en perspective avec ce dangereux yo-yo qui a, la quasi-totalité du temps c’est vrai, vu les Francs-Comtois courir après leur destin. Souvent, ils se sont brûlé. Mais l’élastique n’a jamais rompu.

Claire, Monsieur propre…

Les travaux préalables avaient plutôt été encourageants, dans le sillage de Claire, qui surfait déjà sur la vague de Vernon (4-4, 8e puis 7-7, 16e). Besançon avait soufflé le chaud et le froid, la faute, notamment, à un déchet offensif assez marqué pour Calandre, Col. Et plus tard pour Benga… Mais les Doubistes parvenaient, à l’instar de Portet sur un but doublé d’une exclusion locale, à s’engouffrer dans la moindre brèche (12-10, 27e puis 13-11 à la pause). Le scénario était confirmé au retour des vestiaires. Il empirait même, avec une réalisation de Cherblanc qui allouait à Chartres le plus gros écart du match (17-13, 36e). L’accès de fièvre s’arrêtait heureusement là.

Decaudin, Claire et Scotto étaient à l’origine d’un 3-0 complètement revigorant (17-16, 38e), prolongé par la présence devenue déterminante de Thirion, dans les buts. Cette abnégation avait un prix. Après avoir passé 22 minutes à être menée, l’ESB M trouvait cet espoir, avec une égalisation qui aurait difficilement venir d’un autre joueur que Claire (18-18, 41e). Les promesses d’un dernier quart d’heure haletant allaient être tenues. Jusqu’au bout. Monté en puissance, Calandre faisait même basculer la balance du bon côté (20-21, 48e), avant de voir à nouveau ses couleurs envoyées dans les cordes sur deux buts consécutifs de Foucault (23-21, 53e). Mais ces Bisontins-là avaient choisi de ne jamais baisser pavillon. Rognon une première fois, Claire, homme de fer mais surtout Monsieur propre sur un penalty du 8/8 pour lui, à 59 secondes du gong (25-25), et enfin, donc, Rognon, pour ce but libérateur. Celui qui pourrait peut-être pesé lourd dans quelques mois.

Chartres - ESB M 26-26

Les marqueurs bisontins : Claire 8/8, Clerc 1/2, Decaudin 1/2, Portet 1/2, Chiappini 2/3, Rognon 5/7, Calandre 4/11, Benga 1/6, Scotto 2/2, Molinié 1/3, Col 0/3.

Les gardiens : Gros 3 arrêts sur 15 en 25’, Thirion 9/23 en 35’.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Football aux Prés-de-Vaux : le terrain de la discorde

Julien Paris, entraîneur à l’école de football US Prés-de-Vaux de Besançon, nous a contactés afin de nous faire part de son mécontentement face au "manque de créneaux" et aux terrains inadéquates pour mener ses entraînements dans de bonnes conditions. Si Abdel Ghezali, premier adjoint à la maire en charge des sports "entend la frustration" il précise toutefois avoir déjà apporté des réponses au club...

JO d’hiver 2030 : après Paris, les Alpes françaises seule candidature retenue par le CIO

La candidature des Alpes françaises à l'organisation des JO d'hiver en 2030 a franchi un pas important mercredi, aux dépens de la Suisse et de la Suède, en entrant seule en "dialogue ciblé" avec le Comité international olympique qui désignera l'hôte l'an prochain, a annoncé mercredi le CIO.

Un premier test pour le FC Sochaux-Montbéliard qui se déplace à Niort

Après 7 matchs sans défaite (8 si on compte celle en coupe de France), le FCSM garde le cap et un mental au beau fixe. Mais ce lundi soir à Niort, les Sochaliens auront l’occasion de se mesurer à une grosse cylindrée de National, actuellement deuxième derrière l’indomptable Red Star. L’occasion rêvée pour les Jaunes et Bleus de prouver qu’ils sont décidément capables de rivaliser avec les meilleurs de ce championnat… ou au contraire de prendre la mesure du chemin qu’il reste à parcourir. 

À Besançon, Pôle emploi utilise l’activité sportive comme vecteur de recrutement et d’insertion professionnelle

Pour la deuxième année consécutive pôle emploi a organisé ce vendredi l’événement "Du stade vers l’emploi" à Besançon avec la participation du club de badminton local le Volant Bisontin. L’objectif : faire se rencontrer recruteurs et candidats dans un autre cadre que celui de l’univers professionnel.

Une session de recrutement raquette à la main

Le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française de Badminton, le club de badminton de Besançon Le volant bisontin, Cap Emploi, la Mission Locale et Pôle emploi organisent une nouvelle opération "Du Stade vers l’emploi" le vendredi 24 novembre 2023 au gymnase de la Malcombe de Besançon.

Sports : de la coupe et des enjeux au programme de ce week-end

SI le FCSM et l'ESBF espèrent passer un tour de plus en coupe de France, de leurs côtés, le BesAC et le GBDH aiemraient surtout retrouver rapidement la victoire dans leurs championnats respectifs. On fait le point sur les rencontres majeures à suivre pour ce week-end du 17 et 18 novembre 2023. 

Tout ce que vous devez savoir sur La Transju’ les 10 et 11 février 2024

Depuis plus de 40 ans, La Transju’ s’est imposée comme la plus grande course populaire de ski nordique en France et continue de grandir. Gérée par Trans’Organisation, elle montre chaque année son dynamisme, s’adapte aux contraintes environnementales et météorologiques et multiplie les projets pour porter l’image du Jura et du Haut-Doubs au-delà des frontières. En 2024, le rendez-vous est donné les 10 et 11 février...

Contrat rempli pour l’ESBF qui s’impose à Toulon

Si elles voulaient rester au contact des équipes qui jouent l’Europe, l’ESBF se devait de remporter son dernier match de championnat de l’année 2023 ce mercredi 15 novembre à Toulon. C’est désormais chose faite pour les Bisontines qui vont pouvoir sereinement enchaîner avec un match de coupe de France ce samedi à Noisy-le-grand.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -2.98
couvert
le 04/12 à 3h00
Vent
1.55 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
91 %