Alerte Témoin

Le comité Balladur prône une seule région Bourgogne Franche-Comté

Publié le 22/02/2009 - 18:32
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:07

Chargé de préparer la réforme des collectivités locales, le comité présidé par l’ancien Premier ministre a retenu le passage de 22 à 15 régions avec notamment le rapprochement entre la Franche-Comté et la Bourgogne.

1235325642.jpg
Besançon ne sera-t-elle plus capitale régionale?© carvy
Le rapport définitif du comité pour la réforme des collectivités locales ne sera rendu que début mars. Mais, selon le quotidien Le Monde, plusieurs éléments des changements prévus sont d’ores et déjà actés. Le comité aurait déjà imaginé la création de 15 régions à taille européenne au lieu des 22 qui existent aujourd’hui.
 
Y sont est évoqués les rapprochements des deux Normandie, de Rhône-Alpes et de l’Auvergne, de la Bourgogne et de la Franche-Comté, le dépeçage de la Picardie, de Poitou-Charentes ainsi qu’un redécoupage de l’Ile-de-France. Cependant, toute modification régionale devra être acceptée par les assemblées en question.
 
Autres points déjà actés : il n’y aura pas de fusion région-département mais de nouvelles répartitions des compétences (outre les lycées, les régions devraient par exemple prendre en charge les collèges), le nombre d’élus passerait de 6000 à 4000 à la faveur de la création d’un conseiller territorial siégeant à la région et/ou au département, huit métropoles auront des compétences élargies, une collectivité du Grand Paris sera mise en place, tandis que la commune restera l’échelon de base intouchable.
 
Si ces propositions sont retenues par le gouvernement et votées par le parlement elles ne pourront être appliquées qu’en 2014 date de renouvellement des conseils généraux. Le scrutin régional de 2010 aura donc bien lieu.
 
La gauche, qui détient 20 des 22 régions, a fait savoir que ces projets ressemble à « une revanche » après l’échec de la droite aux régionales de 2004. Quant au rapprochement entre la Franche-Comté et la Bourgogne, Jean-Philippe Allenbach a réagi immédiatement par un « non à l’annexion de la Franche-Comté par la Bourgogne ».
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Jacques Grosperrin écrit à Anne Vignot

Le sénateur LR et colistier en position non éligible sur la liste "Besançon Maintenant !" de Ludovic Fagaut a écrit une lettre ouverte à la future maire de Besançon avant l'installation du nouveau conseil municipal. L'ancien chef de l'opposition sous l'ère de Jean-Louis Fousseret revient sur l'abstention et demande à Anne Vignot pragmatisme et rassemblement dans l'intérêt général.

Conseil municipal d’installation à Besançon : les modalités de participation du public

Le conseil municipal d’installation aura lieu le vendredi 3 juillet 2020 à 17 heures à la Chambre de commerce et d’Industrie du Doubs. Afin de respecter les consignes sanitaires en vigueur et au regard du nombre de conseillers municipaux, services, techniciens et journalistes, la participation du public sera limitée.

Remaniement, « après-Covid » : Macron répond à la presse régionale et reçoit les présidents des 3 assemblées

Emmanuel Macron accorde ce jeudi 2 juillet 2020, avant un remaniement annoncé comme imminent, une interview aux quotidiens régionaux à paraître vendredi, et reçoit à 17h30 les présidents des trois assemblées (Sénat, Assemblée nationale, Cese) qui lui remettront leurs recommandations, a annoncé l'Elysée. Ce seront les deux dernières étapes avant le remaniement prévu dans les jours qui viennent.

110 km/h sur l’autoroute : « 40 millions d’automobilistes » se réjouit du rejet de cette proposition

Lundi 29 juin 2020, le président de la République Emmanuel Macron recevait au Palais de l'Élysée les 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat, qu'il avait chargée de proposer des solutions "radicales" pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de -40 % d'ici 2040. Un rapport contenant 149 propositions lui a donc été remis le 19 juin dernier ; Emmanuel Macron s'était engagé à y "apporter une première réponse" aujourd’hui. Ainsi, toutes les propositions émises par la CCC feront l'objet d'un projet de loi d'ici la fin de l'été. Toutes, sauf trois, parmi lesquelles l'abaissement de 130 à 110 km/h de la vitesse maximale sur les autoroutes : une victoire pour l'association "40 millions d'automobilistes".

Municipales : le point en Bourgogne-Franche-Comté

La vague verte a englouti dimanche Besançon, grâce à une large union de la gauche (EELV -PS -PC -Génération.s – AGC), tandis que le PS conserve Dijon, exemple de la résilience du socialisme municipal, avec un quatrième mandat à l'ancien ministre de François Hollande, François Rebsamen. A Belfort, le LR  Damien Meslot est réélu tandis que Lons-le-Saunier bascule dans une alliance gauche-verts avec Jean-Yves ravier.

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d'une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L'abstention frôle les 61 %  
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.57
    légère pluie
    le 03/07 à 15h00
    Vent
    3.77 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    40 %

    Sondage